MODES D'EXERCICE

Du nouveau dans la formation continue du personnel hospitalier

Cet article fait partie du dossier:

Fonction Publique

    Suivant

Six grandes "orientations" ont été définies pour la formation continue des agents de la fonction publique hospitalière, annonce la direction générale de l'offre de soins (DGOS) dans une circulaire.

Ces orientations, qui se déclinent en plusieurs thèmes et fiches, visent à:

  • améliorer la qualité des soins et soutenir le développement de prises en charge innovantes et efficientes ;
  • accompagner au sein des établissements la prise en compte des droits du patient et la prise en charge des patients âgés ou en fin de vie ;
  • développer les nouvelles technologies au service de la coordination des professionnels et de la qualité des soins ;
  • renforcer la sécurité des prises en charge au profit du patient et du personnel ;
  • créer les conditions d'une gestion performante des établissements ;
  • accompagner les professionnels dans la mise en œuvre des grandes orientations de santé publique.

Formation continue du personnel hospitalier : 6 grandes orientations pluriannuelles retenues"Ces orientations se déclinent en axes de formation à mettre en œuvre par les établissements" dont certains correspondent à des formations prioritaires des années précédentes en cours de déploiement tandis que d'autres sont inscrits dans des orientations nouvelles, à mettre en œuvre en 2013.

La DGOS ajoute que cinq actions de formation nationales sont prioritaires pour 2013.

Elles feront l'objet de sessions organisées par l'Association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier (ANFH), dans le cadre des cotisations mutualisées qu'elle recueille en sa qualité d'organisme paritaire collecteur agréé (OPCA). Ces actions ont été déterminées après examen par la commission de formation du Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière qui s'est tenue le 13 avril 2012.

Elles portent sur:

  • la construction d'un projet de chirurgie ambulatoire ;
  • la construction d'un programme de développement professionnel continu (DPC);
  • la formation des tuteurs de stage des étudiants paramédicaux ;
  • la déclaration des événements indésirables graves (EIG), des vigilances et signalements des infections nosocomiales (IN) ;
  • la formation à la démarche palliative et à l'accompagnement des personnes en fin de vie des personnels confrontés à des situations de fin de vie en dehors des services spécialisés.

Toutes ces "orientations doivent être largement mises en œuvre au profit des personnels des établissements car elles participent à une offre de soins de qualité au service des patients, usagers de notre système de santé", insiste la DGOS.

2013, une année charnière

Au début de la circulaire, la DGOS rappelle que 2013 sera "une année charnière" pour les établissements en raison de la mise en oeuvre du DPC au profit des médecins, des chirurgiens-dentistes, des sages-femmes, des pharmaciens et des professionnels de santé paramédicaux inscrits au code de la santé publique.

"Un arrêté du ministre chargé de la santé fixera chaque année la liste des orientations nationales de développement professionnel continu. Ces orientations s'appuieront notamment, à l'instar des orientations proposées par cette circulaire, sur les plans et politiques de santé publique", précise la DGOS en prévoyant la publication de l'arrêté "au cours du troisième trimestre 2012".

"Sur la base de ces orientations, un plan de DPC devra être conçu et intégré au plan de formation des établissements et permettre ainsi à chaque professionnel de santé de valider annuellement son obligation".

Webographie

  • Circulaire DGOS du 22 mai 2012 relative aux axes et actions de formation nationales prioritaires à caractère pluriannuel, concernant l'ensemble des agents des établissements mentionnés à l'article 2 de la loi n°89-33 du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (0)