MODES D'EXERCICE

Hôpital : quand les conflits menacent la sécurité du patient

Cet article fait partie du dossier:

Fonction Publique

    Suivant

Lorsque l'équipe soignante s'entend mal, la sécurité des malades peut être en jeu. C'est en effet ce que dénonce le Figaro dans un article publié le 8 juin 2016...

instrumentation bloc ibode

Des conflits, il y en dans toutes les équipes. Mais, lorsqu'ils influent sur la prise en charge du patient, sa sécurité est mise en danger...

Le suicide d'un médecin à l'hôpital Georges-Pompidou, en décembre dernier, a brutalement révélé au public que l'hôpital, institution dédiée aux soins, peut aussi être un véritable panier de crabes qui n'a rien à envier à certaines entreprises réputées pour la violence de leurs relations humaines.

Présidente de la Haute Autorité de santé, le Pr Agnès Buzyn se souvient y avoir vécu brimades et humiliations. Dans un portrait publié par le quotidien La Croix, elle raconte sa mise au placard : Dès que je disais blanc, mon supérieur disait noir. Y compris parfois au sujet des patients. À tel point qu'à un moment, j'ai fini par dire l'inverse de ce que je pensais, simplement pour que la décision aille dans mon sens.

Son témoignage pointe une différence de taille entre l'hôpital et les entreprises : outre les conséquences sur les membres de l'équipe, les dysfonctionnements se répercutent sur des personnes malades. Au « mieux », les patients subissent la mauvaise humeur des soignants. C'est l'exemple, décrit dans l'ouvrage collectif Éthique du management (Éditions Dunod), d'un urgentiste qui tient régulièrement des propos déplacés aux malades: alertés, les représentants des patients...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (2)

kandy67

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#2

"Tout le Monde est Pays"

Je suis italienne et j'ai quitté mon travail parce que j'ai vecu le même mauvaise traitement, j'ai eu de mechantes pensées ... Je suis infirmière dès 1989 j'ai travaillé dans le secteur privé et public en tous les cas j'ai trouvé les mêmes problemes, entre le dire et le faire on dit qu'il se passe le mer et j'oserais dire qu'il se passe l'entiere galaxie.L'homme quel qu'il soit le Pays où il vit ne sait pas aller d'accord avec ses proches mêmes ses parents nous lisons chaque jour les tristes nouvelles qui nous racontent combien de personnes chaque jour sont tuées par de motifs les plus futiles. Je ne comprend pourquoi les hommes ne font pas tresor de bon sens, c'est tellement logique que quand tu n'a pas la tête libre tu peux faire l'erreur le plus stupide qu'il peut avoir des consequences très graves. Nous sommes obligés de participer au cours qui concerne le risk management mais puis (je parle dans mon Pays) personne ne met en place rien de ce qu'il sait qu'il devrait faire...
Je croyais que dehors de mon Pays il y avait de professionnels differents, au contraire je me dois recroir.
Il faut que chacun fasse son partie pour améliorer ce monde qui est devenu si horrible à vivre...
C'est vrai la gentillesse serait essentiel, mais il manque toujours les choses plus simples...
Pardonnez mon français...

Ultreïa

Avatar de l'utilisateur

10 commentaires

#1

Le français : très "égocentré"

HÔPITAL / EQUIPES : QUAND LES CONFLITS MENACENT LA SÉCURITÉ DU PATIENT...

Pour avoir fait plusieurs secteurs d'activités professionnels, cette problématique de CONFLITS n'existe pas uniquement dans celui du secteur de la santé.
Il est partout...

Je dirais même que c'est bien plus une spécificité culturel. Pour avoir vécu et/ou travaillé avec d'autres pays, on ne retrouve pas ces ambiances extrêmement égocentriques ailleurs... Des équipes, où chacun travaille ou oeuvre pour soi. Ou chacun se protège, veut briller, jalouse, répand ses frustrations sur les autres et ne vise pas l'objectif attendu ... C'est bien en France où l'on vit cela...

Ce qui est surprenant et TRISTE, c'est de retrouver aussi ce modèle de pensée et ces sales ambiances, dans le secteur MÉDICAL et PARAMÉDICAL. Les soignants veulent prendre soins des patients, mais ne savent simplement pas prendre soin d'eux même : leurs équipiers et eux même ...
Cela fait un peu... cordonnier mal chaussé !

Le français est très "égocentré".... Quand il s'ouvrira sur le monde au lieu de se regarder, un changement pourra s'opérer. Pas la peine de connaitre de grandes théories sur le management pour comprendre le meilleur d'une équipe. La recommandation No1 : c'est la gentillesse
Une étude menée par Google pendant 4 ans a permis comprendre pourquoi une équipe arrivait à mieux fonctionner qu'une autre...

EN SAVOIR PLUS :

http://paroles-en-actes.soins-vitalite.fr/developpement-durable/le-secret-des-equipes-les-plus-productives-est-simple-la-gentillesse/

http://internetactu.blog.lemonde.fr/2016/06/11/la-joie-un-moteur-pour-changer-les-modes-dorganisation-du-travail/