MODES D'EXERCICE

Pénibilité des soignants : la CNI remonte au créneau

    Suivant

Nathalie Depoire, présidente de la Coordination nationale infirmière (CNI) rappelle que « la pénibilité des métiers du soin ne devrait pas être remise en cause au regard des multiples contraintes ». Explications.

Le service « actif » en question

infirmière tenue masque

Pour la CNI, il est de plus en plus difficile de terminer sa carrière au chevet du patient mais, dans un même temps, les postes aménagés se font de plus en plus rares dans nos établissements.

En fonction des caisses de retraite, des agents se voient toujours refuser le bénéfice de la catégorie active au motif qu'ils n'ont pas terminé leur carrière auprès du malade; même s'ils totalisent dix-sept ans en service actif. Le Premier ministre s'est prononcé récemment pour le maintien de ce bénéfice pour les auxiliaires de puériculture. Qu’en est il des autres catégories professionnelles?

Le droit d’option : entre choix éclairé et retraite à géométrie variable ?En 2011, le droit d’option s’ouvrait pour les infirmiers. Le « choix » leur était proposé, soit de garder le bénéfice de la catégorie active (catégorie B) avec une grille salariale verrouillée et un départ à la retraite « anticipé », soit d’abandonner le critère de pénibilité (passage en catégorie A) et de...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (2)

cldide

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#2

quid des ide du privé. ...?

Pauvre France, tes ide sont usées!
On parle là du public mais que fait-on pour le privé?
La bataille de la CNI est-elle réellement non exaustive?
Réponse dans 20 ans quand je serais enfin à la retraite (j'en ai 45, et 25 ans de metier).

elhombredelamancha

Avatar de l'utilisateur

64 commentaires

#1

bizarre bizarre ...

un peu étrange ce combat d arrière garde ...
ça ne fait que 5 ans que l escroquerie a eu lieu ...
il serait toutefois amusant et légèrement kafkaien que cette revendication soit satisfaite pour les cat A , car n est ce pas le maintien de la pénibilité qui était LA raison qui a fait que plus de la moitié des gens ont préferé rester en cat B ?
les dupes se réveillent ?