MODES D'EXERCICE

Le suicide d'une IDE reconnu comme "accident de service"

    Suivant

En juin 2016, une infirmière du CH du Havre se donnait la mort à son domicile. Elle laissait une lettre évoquant le cas d'une prise en charge. La direction a diligenté une enquête interne dont les conclusions ont conduit la commission de réforme à reconnaître son suicide en "accident de service". Des préconisations ont aussi été formulées. Merci à Hospimedia de partager cet article avec la communauté d'Infirmiers.com. 

Le suicide d’une infirmière de l’hôpital du Havre a été reconnu comme "accident de service" par la commission de réforme, à l’issue d’une enquête interne.

En juin 2016, une infirmière du service de néonatalogie du Groupe hospitalier du Havre (GHH, Seine-Maritime) se donnait la mort à son domicile. Il s'agit du premier d'une liste noire de suicides de personnels soignants qui se sont déroulés l'été dernier. Ce suicide, à l'issue d'une enquête interne, a été reconnu comme accident de service par la commission de réforme. Un avis auquel s'est conformée la direction de l'hôpital, indique le GHH dans un communiqué ce 9 mai. 

Dans une lettre laissée à son conjoint, elle évoquait le cas d'une prise en charge effectuée dans le cadre de son travail, rappelle l'établissement. Elle y indiquait notamment se sentir responsable dans la mise en danger d'un bébé et ses conditions de travail, a précisé à Hospimedia le syndicat Sud du GHH. L'établissement note qu'un soutien psychologique a été mis en place par sa direction auprès du personnel et que des groupes de paroles et d'entretiens individuels ont été organisés. En parallèle, le 29 juin, une enquête interne a été diligentée sur les conditions d'exercice professionnel des équipes du secteur de néonatalogie. En outre, la direction a arrêté en comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) la mise en place d'une commission d'enquête paritaire composée à part égale entre les membres du CHSCT et de représentants de la direction.

[L’enquête] "a permis d'aborder avec le personnel les pistes de travail devant permettre l'élaboration d'un nouveau projet de service médico-soignant."Un nouveau projet médico-soignantConcrètement, l'enquête a consisté à recevoir les personnels volontaires des différents métiers de la filière néonatale au cours d'un entretien individuel et sur la base d'un questionnaire établi en commission paritaire. Les principales préconisations du rapport issues de ces entretiens sont de :...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)