MODES D'EXERCICE

Temps de travail à l'AP-HP : un accord a été trouvé

    Suivant

La CFDT et la direction générale de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) ont signé mardi un accord sur l'organisation et le temps de travail qui doit s'appliquer à compter du 1er janvier 2016, ont-ils annoncé dans un communiqué.

signature accord stylo

Assistance Publique-Hôpitaux de Paris : un accord entre la direction générale et la CFDT a été signé.

Cet accord intervient après cinq semaines de négociations que les partenaires qualifient d'intenses. Seule la CFDT a finalement pris part à ces réunions. Les six autres organisations syndicales sont restées fermement opposées au cadre de négociation proposé par la direction générale et ont continué d'organiser des actions au cours des dernières semaines. Les signataires affirment que l'accord va conduire à une réforme importante et équilibrée, conforme aux objectifs fixés, c'est-à-dire l'amélioration de la prise en charge des patients, la préservation des conditions de travail des personnels et l'amélioration de la performance économique de l'institution. Pour eux, il permet d'intégrer des garanties et des dispositions défendues par les négociateurs et qui n'auraient pas été prises en compte dans un acte unilatéral. Il s'agit toutefois d'un accord minoritaire car la CFDT a recueilli 15% des suffrages lors des dernières élections professionnelles au comité technique d'établissement central (CTEC) fin 2014, ce qui correspond à trois sièges sur 15. L'accord met fin aux protocoles locaux et s'appliquera à compter du 1er janvier 2016 sous réserve du calendrier des procédures internes. Il reprend, en les modifiant, les dispositions du protocole du 22 janvier 2002 et constitue le nouveau cadre de l'organisation du travail qui sera mis en place pour l'ensemble de l'AP-HP. Pour la direction générale et la CFDT, il doit permettre de réduire l'arbitraire et qu'un plus grand nombre de règles soient communes à l'ensemble de l'institution. Il tient compte des études de terrain menées pendant l'été dans des services de l'AP-HP, des revendications et des changements intervenus dans d'autres hôpitaux en France, soulignent les signataires.

Maintien de l'organisation en 7h36 mais introduction du 7h30

L'accord prévoit un maintien de l'organisation du travail en 7h36, qui ouvre droit à 18 jours de RTT (réduction du temps de travail). Il introduit parallèlement l'organisation du travail en 7h30, avec 15 jours de RTT, pour les nouveaux recrutés, en fonction des organisations des services. Pour ceux qui travaillent actuellement à l'AP-HP, cette organisation prendra la forme d'une option sur une base volontaire. Cette option, ouverte jusqu'à la fin 2016, pourra être choisie dans le cadre individuel d'un passage à 7h30, assorti...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

loulic

Avatar de l'utilisateur

259 commentaires

#1

Choix du titre.

C'est amusant parce que toute la presse parle "d'un accord".

Il n'y a ici aucun accord, c'est un syndicat minoritaire (18%) qui représente essentiellement les cadres (qui ne sont donc pas concernés) qui a validé le projet de la direction sans tenir compte de l'avis du personnel ou des instances.

On est loin "d'un accord" puisque c'est simplement le projet d'un directeur discrédité qui est mis en place sans contrepartie.

Directeur qui se signale une fois de plus par son mépris du personnel et de leurs conditions de travail. Pur technocrate déconnecté du terrain.

Terrain dont il se fout complètement d'ailleurs.