MODES D'EXERCICE

Tensions aux services d’urgences : la DGOS ouvre sa "boîte à outils"

    Suivant

Les services d’urgences sont débordés particulièrement pendant certaines périodes de l’année. Afin de garantir un accès aux soins d’urgences optimal en moins de 30 minutes en en attendant la réforme « du droit des autorisations d’activités de soins » qui permettra de « repenser l’organisation de la médecine d’urgence », la DGOS publie une instruction pour prévenir les situations de tensions.

gyrophare urgences

La DGOS préconise une série « d’outils » pour faire face aux débordements des urgences notamment lors des épidémies saisonnières.

Une « Boîte à outils » ou « boîte à idées » c’est à voir… c’est du moins ce que suggère la Direction générale de l’Offre de Soins via une instruction pour pallier certaines déficiences structurelles et organisationnelles dont sont victimes les services d’urgence. En effet, la DGOS propose des démarches et des solutions potentielles notamment afin de détecter les services les plus fragiles et surtout afin d’anticiper les situations de tensions pour maintenir quoi qu’il arrive une offre de soins complète notamment lors de période de congés.

Représentants des professions concernées, fédérations hospitalières, Agences Régionales de Santé (ARS), ces préconisations résultent de la concertation de nombreux acteurs lors du 1er trimestre 2018. Elles ont été élaborées dans l’attente des conclusions du chantier de la réforme du droit des autorisations d’activités de soins qui s’est ouvert afin de repenser l’organisation de la médecine d’urgence sur l’ensemble du territoire. Apparemment, les textes datant de 2006 seront analysés selon leur mise en place en région et au vu du contexte actuel difficile.

Conférences, débats, communications, expertises, échanges...le Congrès de la Société Française de Médecine d'Urgence (SFMU) se tient du 13 au 15 juin au Palais des Congrès Porte MaillotIdentifier les structures déjà fragiliséesL’adversité que subissent les établissements de santé au niveau des services d’urgences si elle est récurrente est un indice sérieux de fragilité structurelle qui peut être évidemment majorée par des moments de...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)