LIVRE

"Moisson d'automne" réussie pour le 13e "Rose Mag" !

par .

Cet article fait partie du dossier :

Médecin

Rose Magazine, au fil des numéros, ici le 13e, a fait preuve de son utilité. Il continue à donner de la visibilité aux femmes malades du cancer, véhicule et valorise leur parole, les soutient et les accompagne tout au long de cette épreuve de vie douloureuse ; ce n'est pas rien ! Le magazine cultive également la vertu de l'interactivité, il se nourrit des témoignages et des souhaits de ses lectrices, voire les anticipe car aucun sujet n'est tabou. C'est aussi ce qui fait la renommée de Rose qui peut virer au rouge de la colère, au noir du deuil ou au pastel des choses de la vie quand elle sont plus légères...

D'une manière générale, souligne Béatrice Lorant, Directrice adjointe de la rédaction de Rose Magazine, et s'adressant à ses lectrices dans son édito, Rose est pour vous un soutien précieux. Vous êtes plus de 9 sur 10 à indiquer qu'il vous aide à vous sentir moins seule et vous donne des informations que vous ne trouvez pas ailleurs. Et vous êtes près de 90 % à le juger utile également après la maladie.

Rose Magazine s'adresse aux femmes confrontées au cancer comme à des femmes à part entière, des citoyennes, des professionnelles, des compagnes et des mères.

rose, magazine, numéro 13

Rose Magazine foisonne de sujets, ouvre le champ des possibles et donne la parole à des femmes qui sont généreuses de conseils, d'astuces, de remises en questions afin de mieux affronter l'épreuve de vie que constitue le cancer.n

Rappelons qu'aujourd'hui, avec plus de 20 000 inscrites et fidèles contributrices, la communauté Rose est la plus importante communauté en ligne de femmes malades de cancer en France. Selon ses initiatrices, Céline Lis-Raoux et Céline Dupré qui ont côtoyé d’un peu trop près le cancer et qui se sont jurées de lancer un magazine à destination des femmes malades, Rose Magazine a déplacé le curseur de la maladie "avec". Il s'adresse aux femmes confrontées au cancer comme à des femmes à part entière, des citoyennes, des professionnelles, des compagnes et des mères. Un magazine unique au monde qui a extirpé les malades de la victimisation, a créé "son" ton, réaliste et deshinibé, a associé les plus grands noms de la photographie et de la presse pour s'imposer comme un féminin à part entière.

Ce 13e numéro, Automne/Hiver 2017/2018, reste fidèle, plus que jamais à ses engagements. On y retrouve un très joli interview de Latitia Colombani, auteur du livre "La Tresse", succès éditorial de l'année. C'est une véritable ode au courage des femmes, un premier roman dédié à l'amie qu'elle a accompagnée dans son combat contre le cancer. Le coeur du sujet : une tresse fait le lien entre les héroïnes, fournissant le matériau d'une perruque, coiffure emblématique des femmes touchées par le cancer. Suit un reportage dans une "maison de vie" qui permet à des femmes de se ressourcer, cinq jours durant, après les traitements : atelier d'écriture autobiographique et photo, ballades en forêt, yoga, alimentation réjouissante, massages... De vraies bonnes ondes traversent cette maison. Un véritable réservoir de vie offert à chacune et dans lequel piocher pour reprendre son souffle est essentiel.

C'est aussi ce qui fait la renommée de Rose qui peut virer au rouge de la colère, au noir du deuil ou au pastel des choses de la vie quand elle sont plus légères...

Dans la lignée des gros sujets de fond, un gros dossier porteur de multiples interrogations. On sait en effet que la mutation du gène BRCA entraîne un risque plus élevé  - jusqu'à 72% - de développer certains cancers du sein ou des ovaires. Mais à qui proposer le dépistage ? "BRCA : demain toutes dépistées ?" telle est l'interrogation... avec à la clé une affirmation on ne doit jamais imposer une vérité qui tue...

"A L'école du cancer" nous entraîne au coeur de la démocratie sanitaire où des médecins apprennent à devenir "patients", ta,ndis que des "patients" se forment à la médecine. Objectif : mieux se comprendre pour mieux traiter les maladies... De belles perspectives pour demain : humanistes et respectueuses de chacun.

Mêler ces deux populations permet à chacun de découvrir les vulnérabilités et les ressources de l'autre...

Un autre sujet intitulé "Coupables, forcément coupables ?" vise à destigmatiser les malades du cancer du poumon. En effet, trop souvent, ces personnes sont considérées comme responsables de leur maladie. Un préjugé qui les blesse, au point parfois de les empêcher de bien se soigner comme l'écrit la journaliste Stéphanie Maurice qui les a rencontrées. 

Un reportage plus léger nous entraîne à la découverte de soignants à l'Institut Curie qui, outre leurs belles compétences professionnelles, développent par ailleurs bien des passions : un infirmier hockeyeur, une chirurgienne nageuse, un infirmier de bloc acteur, un infirmier anesthésiste bassiste ou une assistante médicale runneuse... Lumineux et réjouissant de constater - on le sait bien mais le rappeler c'est toujours mieux... - qu'un bel équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle produit des soignants heureux !

On l'aura bien compris, et ce numéro en atteste une fois encore, Rose Magazine foisonne de sujets, ouvre le champ des possibles et donne la parole à des femmes qui sont généreuses de conseils, d'astuces, de remises en questions afin de mieux affronter l'épreuve de vie que constitue le cancer. Certaines changent de trajectoires, découvrent des ressources inimaginables, et repartent d'un nouveau élan, comme un pied-de-nez fait au cancer qui leur a permis de changer de vie !

En partie grâce à l'épreuve qu'elles ont traversée, certaines ex-patientes passent d'un rapport contraint à l'existence à un rapport de plaisir...

Rose Magazine en pratique

Edité à 200 000 exemplaires, Rose Magazine est gratuitement disponible dans 1 150 services de cancérologie des hôpitaux publics, dans les 20 centres de lutte contre le cancer et dans les relais H hospitaliers en France. Il est disponible également dans les territoires d'outremer grâce au soutien de la Fédération Hospitalière de France.

Retrouvez tous les articles de Rose Magazine

Creative Commons License

Bernadette FABREGASRédactrice en chef Infirmiers.combernadette.fabregas@infirmiers.com @FabregasBern

Retour au sommaire du dossier Médecin

Publicité

Commentaires (0)