LIVRE

Plonger dans un bon livre pour se rafraîchir… les idées

Cet article fait partie du dossier :

Livres de la rédaction

    Précédent Suivant

Après un printemps difficile dû à la crise sanitaire, il est bon de prendre un peu de temps pour soi. Beaucoup partent avec dans leurs valises crème solaire, lunettes, chapeau et bien sûr divers ouvrages à dévorer. Quant à ceux qui restent de garde, un bon livre ne sera pas non plus superflu, ne serait-ce que pour s’aérer l’esprit. Si vous souhaitez voir la santé sous un autre angle, découvrir la vision extravagante de certains auteurs sur la maladie ou le monde du soin, entrevoir comment on peut, par l’intermédiaire de l’humour, de la poésie ou de la littérature changer complètement la perception des choses, à vos marques pages, prêt, partez ! Promis cette sélection est garantie "Covid free".

Parler de la maladie, sans se prendre au sérieux…

J'peux pas, j'ai chimioJ'peux pas, j'ai chimio

Après un examen de routine, une femme découvre qu'elle a un cancer. Elle va passer par toutes les phases d'acceptation pour combattre vaillamment cette maladie qui en effraie plus d'un. Accompagnée de sa meilleure amie, de son mari, elle va devoir affronter ses propres peurs et faire face aux réactions diverses et variées de l'entourage. Cet album est résolument positif. Il donne des clés de compréhension à la personne  malade et à ses proches, sur le ton de l'humour. Cette femme va vivre son parcours de la combattante, les étapes, les embûches, évoquer le travail du personnel soignant, les longues heures d'attente, la solitude, la peur... L’héroïne veut mettre toutes les chances de son côté pour s'en sortir, elle testera tout ce qui est possible. C’est aussi une histoire qui finit bien, celle d'un cancer qui est éradiqué. J'peux pas j'ai chimio, rationalise ce qu'est le cancer grâce à l'expérience unique des deux auteures. Elles souhaitent faire passer un message optimiste et décalé pour aider les patients et leurs proches à garder moral et sérénité qui sont les meilleures armes pour une lutte efficace contre cet ennemi ! Pour avoir une idée du ton décalée de cette bande dessinée, il suffit de lire le résumé : "Naaan mais t'as pas lu J'peux pas, j'ai chimio ???

- Aucune envie et même si c'est une BD, merci bien, t'es gentil, déjà que j'ai un p'tit moral, si en plus j'dois me cogner des lectures cafard, je passe mon tour.

- Ben t'y es pas du tout, c'est une BD qui fait du bien !

- Du BIEN ? Mais comment c'est possible avec ce titre : J'peux pas j'ai chimio hein ?!? Limite, j'ai la trouille moi maintenant avec tes conseils lecture à la con...

- Eh, flippe pas, le héros s'en sort !

- Et en PLUS tu me racontes la fin !!! Tu te prends pour Laurent Ruquier ou bien ?

- Ben lui, justement, pas plus tard qu'hier à la téloche, il a dit qu'Obama avait ADORE !

- Obama a un cancer ?!??

- Pffff... mais naaan ! Allez lis-le au lieu de dire des conneries."

Tu vas pas me croire mais les dinosaures avaient déjà des cancers ! Rassure-toi, ce n’est pas la raison de leur disparition

J'peux pas, j'ai chimio, Alexandra Brijatoff et Camille Hoppenot, MARAbulles, mars 2019, 14,90 €

30 ans (10 ans de thérapie) : Journal d'une éternelle insatisfaite30 ans (10 ans de thérapie) : Journal d'une éternelle insatisfaite

Obsessionnelle, parano et hypocondriaque, Nora Hamzawi partage ses petites angoisses ordinaires avec humour et autodérision. A mi-chemin entre séances chez le psy et journal intime, elle décortique des scènes de nos vies pour mieux y trouver sa place. Comment fait-on pour avoir l'air à l'aise en soirée ? Qui sont ces gens qui fréquentent les stations de ski ? Y a-t-il un âge pour arrêter de regarder La Boum ? Pourquoi est-ce qu'on est obligé de se tutoyer dans les magasins bio ? Son regard sur le monde, sa perception des situations et son désarroi, amusé et sensible, révèlent l'absurdité et la folie du quotidien. En bref, si vous vous demandez régulièrement si vous êtes normal ou à côté de la plaque, cette introspection sans filtre devrait vous aider à relativiser !

J’enviais tellement ces filles qui dessinaient de grosses lettres toutes rondes avec des points sur les i comme des bulles, une écriture qui les rendait un peu débiles mais tellement sûres d’elles

30 ans (10 ans de thérapie) : Journal d'une éternelle insatisfaite, Nora Hamzawi, Marabout, novembre 2017, 8,90 €

Parler de son quotidien de manière non quotidienne

Juste après dresseuse d'oursJuste après dresseuse d'ours

"Je suis médecin généraliste. Remplaçante. Pas depuis très longtemps ; j'ai encore un œil très neuf sur tout ce que le monde médical me jette à la figure. Mais quand même, depuis douze ans (entre la fac, l'hôpital et le cabinet), j'ai eu le temps de voir un paquet de choses absurdes, terrifiantes, émouvantes, révoltantes, rigolotes. J'ai eu le temps de dire un paquet de conneries, et d'en faire quelques-unes. J'ai eu le temps de mettre de côté un paquet d'histoires à raconter. J'ai eu envie de les écrire, d'abord pour ne pas oublier ce qui me scandalisait à l'époque de l'hôpital, pour ne pas me laisser aller à m'habituer. Puis pour vomir ma frousse de me voir parfois si impuissante. Puis pour partager avec les gens que j'ai rencontré, les fragments de victoires, les bouts de vie savourés. Je les livre sans fard et sans romance, bruts, dans le désordre, comme je les ai vécus et comme ils me reviennent."

La vocation ? Connait pas. Jamais vu. Personne ne me l’a jamais présentée

Juste après dresseuse d'ours, Jaddo, Pocket, 2013, 6,95 €

Patients casse-couilles - Fous rires aux urgencesPatients casse-couilles - Fous rires aux urgences

Des anecdotes surréalistes, des demandes incongrues, des patients qui pètent un câble, un livre pour rire mais aussi prendre conscience du quotidien des urgences ! Un quotidien sans limite... ou presque ! C'est bien connu, les urgences sont au bord de l'implosion. Mais elles n'accueillent pas que des patients en situation médicale d'urgence... loin s'en faut ! La preuve avec ce florilège de patients qui n'ont rien à faire là. Celui qui vient juste pour obtenir un arrêt de travail, l'étudiant qui, pour éviter une interro, demande un médicament vomitif, ceux qui veulent laisser leur nouveau-né quelques jours pour récupérer, ou encore celui qui vient chercher un simple somnifère ! Le docteur Sonia Camay a scrupuleusement noté toutes ces perles des urgences où elle a passé quelques gardes mémorables. À vous de juger ces patients qui osent tout... ou presque tout !

Ce n’est pas pour l’accouchement que je vous appelle, ce n’est pas le premier. Mais par contre, il me faudrait quelqu’un pour garder mes quatre premiers. Y a pas moyen que le SAMU se déplace ?

Patients casse-couilles - Fous rires aux urgences, Sonia Camay, Opportun, mars 2019, 9,90 €

Art, santé et littérature

La belle au bois dort-elle vraiment ?La belle au bois dort-elle vraiment ?

Comment le sommeil peut-il surgir brutalement et plonger durablement une jeune fille dans l'inconscience ? De quoi les lutins sont-ils faits ? Pourquoi, dans le film de Disney, Simplet rit-il à tout propos ? De quel mal étrange souffrent les elfes ? Que se passe-t-il dans la tête des personnages de Harry Potter ? L'auteur, neurologue, prend les contes de fées à la lettre et mène l'enquête : et si, derrière les événements qui paraissent échapper aux lois habituelles de la physique et de la biologie, les sorts jetés ; les personnages extraordinaires, tels que les zombies, les garous ou les vampires, se cachaient de véritables troubles neurologiques ? En entrant dans le monde du merveilleux, ce livre nous ouvre les portes d'un univers inattendu, hors norme, incroyable, et pourtant... présent dans notre cerveau. Merveilleux et vrai à la fois.

Les sorts jetés ou les personnages extraordinaires, tels que les zombies ou les sociétés d'adolescents vampires, se cachaient de véritables troubles neurologiques ? Si l'origine des fantômes, par exemple, était logée dans nos cerveaux...

La belle au bois dort-elle vraiment ?, Laurent Vercueil, Humensciences, janvier 2020, 19€

Poèmes que la peau aimePoèmes que la peau aime

À l’ère des technologies de pointe et de l’intelligence artificielle, le risque de déshumanisation de la médecine est réel. L’auteur a donc souhaité apporter une touche de poésie à la dermatologie. En effet, le Dr Yazid Bourezane a la conviction que la médecine et la poésie sont intimement liées.

Lors de ses multiples communications scientifiques, il terminait ses présentations par un poème. L’accueil de l’auditoire fut toujours favorable. Il a donc compris qu’il fallait marier poésie et dermatologie. La peau a une double particularité : elle est un organe superficiel visible de tous, mais également très profond. Elle reflète des pathologies internes organiques ou psychologiques. Cet ouvrage a pour objectif de vulgariser des maladies fréquentes – ou rares – de la peau grâce à la poésie, dans un style simple et ludique. Comprendre la maladie de l’autre est essentiel pour changer notre regard envers lui et réduire ainsi sa souffrance.

Hippocrate et Léonard de Vinci, Emblèmes éternels de la calvitie. La science consacra le terme d’alopécie Androgénétique pour être plus précis. Les hormones et l’hérédité se disputent le premier prix. Quant à moi, tout commença par la perte de quelques poils fins et petits.

Poèmes que la peu aime, Dr Yazid Bourezane, Les Editions Baudelaire, avril 2020, 10,50€

Notre cerveauNotre cerveau

Le cerveau fascine mais demeure mystérieux. Comment fonctionne-t-il ? Comment, grâce à lui, peut-on s’adapter, réfléchir, rêver, sentir, se souvenir... ? Hervé Chneiweiss, l’un des meilleurs spécialistes de la question, nous invite à un voyage au cœur du cerveau. Cheminant du plus petit (les milliards de cellules qui le composent) au plus étonnant, l’auteur démonte cette mécanique fine. Il évoque les dernières découvertes scientifiques et revient aussi sur les étapes clés de l’histoire du cerveau et des mythes qu’elle ont suscités (l’intelligence serait proportionnelle à la taille de l’organe, il existerait des zones pour la créativité ou la raison, etc.).

Comme en écho, photos scientifiques, tableaux et poèmes éclairent le texte, car le parallèle avec l’art permet parfois de mieux saisir la science. Et de rendre d’autant plus merveilleux cet univers qui campe dans notre tête.

Chacun a dans la tête un univers étoilé : le cerveau. Avec près de 200 milliards de cellules, le cerveau est comme une immense galaxie

Notre cerveau, Hervé Chneiweiss, Iconoclaste, octobre 2019, 24,90€

Pour les bonnes résolutions de l’été : Pitié pas de régime !

Pour les bonnes résolutions de l’été : "Pitié pas de régime !"Nos sociétés sont de plus en plus imprégnées de l’importance du physique, et pour cela il semble nécessaire à l’auteur de nous proposer une relecture de notre apparence. En sa qualité de professionnel de santé, il estime cet intérêt dangereux s’il est mal traité, et propose un petit guide illustré d’exemples concrets et pratiques. Comment s’occuper de son physique, comment se trouver ou se rendre plus attrayant sans passer par le régime, qui ne fait que nous dérégler ? Infirmier depuis 35 ans et naturopathe, mon regard sur l’évolution de la santé m’amène à dresser le constat suivant : Nous n’avons jamais été aussi bien soignés qu’aujourd’hui. Pourtant, l’état sanitaire de la population ne cesse de se dégrader : surpoids, obésité, diabète, hypertension, maladies cardiovasculaires, maladies neurodégénératives, etc. Une des raisons est que nous avons un énorme retard dans la prévention. Ce livre est un condensé de notions et de techniques simples pour comprendre et maîtriser au mieux notre santé.

Pitié pas de régime, Claude Caullet, Les Editions Baudelaire, mai 2019, 20,50€

Creative Commons License

Journaliste infirmiers.com roxane.curtet@infirmiers.com  @roxane0706

Retour au sommaire du dossier Livres de la rédaction

Publicité

Commentaires (0)