LEGISLATION

Arrêté du 24 août 2007

Cet article fait partie du dossier :

Secourisme

    Précédent Suivant

Arrêté du 24 août 2007 relatif à la formation conduisant au brevet d’infirmier d’encadrement de sapeurs-pompiers professionnels


La ministre de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales et la ministre de la santé, de la jeunesse et des sports,
Vu le code de la santé publique ;
Vu le code général des collectivités territoriales ;
Vu la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires, ensemble la loi n° 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale ;
Vu la loi n° 84-594 du 12 juillet 1984 modifiée relative à la formation des agents de la fonction publique territoriale ;
Vu le décret n° 88-1077 du 30 novembre 1988 modifié portant statuts particuliers des personnels infirmiers de la fonction publique hospitalière ;
Vu le décret n° 90-850 du 25 septembre 1990 modifié portant dispositions communes à l’ensemble des sapeurs-pompiers professionnels ;
Vu le décret n° 95-926 du 18 août 1995 modifié portant création d’un diplôme de cadre de santé ;
Vu le décret n° 2000-1009 du 16 octobre 2000 modifié portant statut particulier du cadre d’emplois d’infirmiers de sapeurs-pompiers professionnels ;
Vu le décret n° 2004-502 du 7 juin 2004 relatif à l’Ecole nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers ;
Vu le décret n° 2006-1719 du 23 décembre 2006 portant statut particulier des infirmiers d’encadrement de sapeurs-pompiers professionnels ;
Vu l’arrêté du 18 août 1995 modifié relatif au diplôme de cadre de santé ;
Vu l’arrêté du 16 août 2004 modifié relatif aux formations des médecins, pharmaciens et infirmiers de sapeurs-pompiers professionnels ;
Vu l’arrêté du 4 janvier 2006 modifié relatif au schéma national des emplois, des activités et des formations des sapeurs-pompiers professionnels et volontaires ;
Vu l’avis de la conférence nationale des services d’incendie et de secours en date du 11 juillet 2007,

Arrêtent :

Article 1

Le brevet d’infirmier d’encadrement de sapeurs-pompiers professionnels atteste des compétences pour exercer les fonctions d’infirmier d’encadrement de sapeurs-pompiers professionnels.

Il est délivré aux infirmiers d’encadrement de sapeurs-pompiers professionnels ayant suivi la totalité de la formation conduisant à ce brevet et réussi les épreuves de validation.

Article 2

Le brevet d’infirmier d’encadrement de sapeurs-pompiers professionnels peut être obtenu par dispense partielle ou validation des acquis de l’expérience dans les conditions fixées par un arrêté conjoint des ministres chargés de la sécurité civile et de la santé.

Article 3

Peuvent suivre la formation initiale d’infirmier d’encadrement de sapeurs-pompiers professionnels les infirmiers titulaires du brevet d’infirmier de sapeurs-pompiers professionnels et du diplôme de formation d’adaptation à l’emploi de niveau groupement.

Les titulaires du brevet d’infirmier de sapeurs-pompiers professionnels doivent justifier :

- du suivi de la formation du module santé publique du diplôme interuniversitaire (DIU) SSSM mention infirmier et de la soutenance avec succès du mémoire afférent à ce module ;

- ou de l’obtention d’une équivalence de formation par la validation des acquis de l’expérience.

TITRE Ier
CONDITIONS D’ACCÈS À LA FORMATION

Article 4

L’Ecole nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers (ENSOSP) est chargée de la mise en oeuvre de cette formation. Elle assure cette mission conjointement, par voie de convention, avec un ou plusieurs instituts de formation des cadres de santé (IFCS) autorisés. Ces conventions fixent les modalités d’organisation pédagogiques, pratiques et financières de cette formation.

TITRE II
CONTENU ET ORGANISATION PÉDAGOGIQUE
DE LA FORMATION

Article 5

Le programme détaillé de la formation conduisant au brevet d’infirmier d’encadrement de sapeurs-pompiers professionnels et la durée des enseignements figurent en annexe I du présent arrêté.

 

Les enseignements sont assurés par des intervenants répondant aux qualifications professionnelles et aux formations universitaires requises par l’ENSOSP et les IFCS qui ont conventionné avec l’ENSOSP.

Les enseignants proposés par le directeur de l’ENSOSP sont des conférenciers, membres ou non du service de santé et de secours médical, choisis en raison de leurs compétences reconnues sur les plans universitaire ou professionnel.

Les enseignants proposés par le ou les directeurs d’IFCS sont des personnes qui répondent aux dispositions de l’article 3 de l’arrêté du 18 août 1995 susvisé.

La direction des enseignements est assurée par un médecin de sapeurs-pompiers professionnels de l’ENSOSP, assisté d’un infirmier d’encadrement de sapeurs-pompiers professionnels, titulaire du diplôme de cadre de santé.

TITRE III
CONDITIONS DE DÉLIVRANCE DU BREVET D’INFIRMIER
D’ENCADREMENT DE SAPEURS-POMPIERS PROFESSIONNELS

Article 7

Le brevet d’infirmier d’encadrement de sapeurs-pompiers professionnels est délivré par le ministre chargé de la sécurité civile aux infirmiers d’encadrement de sapeurs-pompiers professionnels ayant validé les 3 modules de formation et des stages selon les modalités définies en annexe II du présent arrêté.

Article 8

La liste des candidats reçus au brevet est établie par un jury composé comme suit :

Membres de droit :

  • le directeur de la défense et de la sécurité civiles ou son représentant, président ;
  • le directeur de l’hospitalisation et de l’organisation des soins ou son représentant, vice-président ;
  • le directeur de l’ENSOSP ou son représentant ;
  • l’un des directeurs d’IFCS qui ont conventionné avec l’ENSOSP ou son représentant.

Autres membres :

  • un élu local, membre du conseil d’administration d’un service départemental d’incendie et de secours proposé par le président de conférence nationale des services d’incendie et de secours ;
  • un représentant du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT), proposé par le président du CNFPT ;
  • un représentant du personnel appartenant à la catégorie A des officiers de sapeurs-pompiers professionnels, tiré au sort au sein de la commission administrative paritaire nationale compétente ;
  • un directeur départemental des services d’incendie et de secours, désigné par le ministre chargé de la sécurité civile ;
  • un médecin-chef de sapeurs-pompiers professionnels du service de santé et de secours médical d’un service départemental d’incendie et de secours, désigné par le ministre chargé de la sécurité civile ;
  • un infirmier d’encadrement de sapeurs-pompiers professionnels, désigné par le ministre chargé de la sécurité civile ;
  • un infirmier cadre de santé d’un cadre d’emplois ou corps autre que celui d’infirmier d’encadrement de sapeurs-pompiers professionnels, désigné par le ministre chargé de la sécurité civile.

TITRE IV
DISPOSITIONS DIVERSES ET TRANSITOIRES

Article 9

Par dérogation aux dispositions du dernier alinéa de l’article 6 du présent arrêté, pendant une durée de trois ans à compter de la date de publication du présent arrêté, l’infirmier d’encadrement de sapeurs-pompiers professionnels qui assiste le directeur du département de santé et de secours médical de l’ENSOSP est dispensé de la détention du diplôme de cadre de santé.

Article 10

Le directeur de la défense et de la sécurité civiles, haut fonctionnaire de défense, et le directeur de l’hospitalisation et de l’organisation des soins sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

 

Fait à Paris, le 24 août 2007.

 

Pour la ministre et par délégation :
La ministre de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales,
Par empêchement du directeur de la défense et de la sécurité civiles :
Le sous-directeur des sapeurs-pompiers et des acteurs du secours,
B. Cadiot
La ministre de la santé, de la jeunesse et des sports,
Pour la ministre et par délégation :
Par empêchement de la directrice de l’hospitalisation et de l’organisation des soins :
Le chef de service,
L. Allaire

 

 

A N N E X E I
RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Formation théorique

MODULE 1

La fonction d’encadrement
(160 heures)

Objectifs

Définir et comprendre, en début de formation, le rôle et la place de l’encadrement dans l’environnement en tenant compte des aspects psychologiques, sociologiques, économiques, législatifs et réglementaires.

Déterminer la place et le rôle du cadre au sein des services départementaux d’incendie et de secours (SDIS) en général et des services de santé et de secours médical (SSSM) en particulier.

Identifier le rôle et les missions du cadre et découvrir les modes de management utilisés notamment en service départemental d’incendie et de secours.

Développer ses aptitudes à communiquer efficacement.

Appréhender les différentes phases du processus permettant d’intégrer la dimension éthique dans la prise de décision.

Organiser, animer et coordonner le travail d’équipe.

Favoriser la motivation et encourager les projets professionnels.

Anticiper les évolutions de son environnement immédiat au plan technique, humain, juridique, économique.

Programmer et coordonner les activités de sa filière professionnelle en fonction des objectifs et des ressources.

Adapter et enrichir son projet professionnel.

Contenus
Unité 1
(80 heures)

I. - Notions de psychologie

L’histoire, les grands courants, théories, concepts et principes fondamentaux.

La psychologie des groupes et des individus.

La psychologie dans le travail.

II. - Notions de sociologie

L’histoire, les grands courants, théories, concepts et principes fondamentaux.

La sociologie des groupes et des organisations.

La sociologie du travail.

III. - Notions de communication

L’histoire, les grands courants, théories, concepts et principes fondamentaux.

Les outils de la communication.

Les outils et la gestion de l’information.

IV. - Notions générales de droit

Les sources du droit.

Le droit constitutionnel et le droit administratif.

Le droit civil et le droit du travail.

Le droit communautaire.

Les responsabilités juridiques.

V. - Notions générales d’économie et de finances publiques

Les concepts et notions de base de l’économie.

Les agents économiques et la comptabilité nationale.

Les instruments de la politique économique.

Les finances publiques.

Unité 2
(80 heures)

VI. - Le cadre législatif et réglementaire en SDIS

L’histoire des institutions et les références législatives.

La fonction publique territoriale.

Histoire et philosophie du SSSM, esprit de la loi de 96.

Le SDIS établissement public :

  • responsabilités ;
  • organisation ;
  • aspects fonctionnels et opérationnels ;
  • départementalisation.

Organisation du SSSM :

  • référentiel ;
  • missions ;
  • compétences ;
  • responsabilités ;
  • réseau fonctionnel et partenaires.

Police administrative, chaîne de commandement.

Les règles d’exercice des professions de santé.

Le droit syndical et les instances de représentation des sapeurs-pompiers et personnels administratifs et techniques.

Dimension politique de la défense et de la sécurité civiles.

Actualité sociale chez les sapeurs-pompiers.

Actualité dans le domaine de la santé en défense et sécurité civiles.

VII. - Financement et budgets des SDIS

Le financement et le budget des SDIS : ressources, tutelles et procédures.

Gestion financière des SDIS, budget du SDIS et de ses services.

Les marchés publics.

La gestion économique : équipements, locaux, stocks, consommables et petit matériel.

Les outils de gestion et de contrôle : centres de responsabilités, tableaux de bord, outils de gestion médicalisée ; informatique, archivage des informations.

VIII. - La fonction de cadre

L’histoire et l’évolution de la fonction.

Le cadre et la fonction d’encadrement.

Les missions, fonctions et rôles de l’encadrement : missions, fonctions et rôles de l’infirmier d’encadrement de sapeurs-pompiers, cumul des charges de cadre et d’officier de sapeurs-pompiers professionnels.

Analyse et perspectives d’évolution des métiers dans le monde de la santé et dans celui de la défense et de la sécurité civiles.

IX. - L’organisation et les conditions de travail

a) Les structures et leur fonctionnement :

  • organisation hiérarchique, fonctionnelle, relations entre services du SDIS, transversalité ;
  • exercice du protocole chez les officiers de sapeurs-pompiers, tenues et cérémonies ;
  • relations avec les tutelles (intérieur, santé), coopération entre services de l’Etat.

b) L’organisation et l’amélioration des conditions de travail en milieu sapeur-pompier :

  • organisation du travail dans les différents secteurs d’activité : casernement, activités sportives, interventions, colonnes de renforts, missions de projection, détachements de secours spécialisé ;
  • analyse des charges physiques, psychiques et mentales ;
  • soutien psychologique des SP et gestion du stress chez les agents des SDIS.

c) Ergonomie.

d) L’hygiène et la sécurité :

  • prévention des risques en milieu sapeur-pompier ;
  • sécurité des locaux et installations ;
  • comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail ;
  • suivi des protocoles d’hygiène : véhicule de secours et d’assistance aux victimes, tenues et équipements de protection individuelle, locaux.

X. - Pratiques de management appliquées aux fonctions d’infirmier d’encadrement en SDIS

Démarches d’organisation du travail appliquée à l’activité d’aptitude médicale.

Démarches d’organisation du travail liée aux activités fonctionnelles des infirmiers de sapeurs-pompiers professionnels et volontaires.

Démarches d’organisation du travail liée aux activités opérationnelles des infirmiers de sapeurs-pompiers professionnels et volontaires : marche générale des opérations appliquée au SSSM ; place du SSSM dans la chaîne de commandement ; méthode de raisonnement tactique appliquée ; coordination et supervision des soins infirmiers en soutien sanitaire et soins d’urgence auprès des sapeurs-pompiers (incendies, plongée, sauvetage, déblaiement,...) ; secours médical ; dispositifs sanitaires et chaînes médicales ; interventions à caractère chimique, biologique, bactériologique, nucléaire, radiologique ; colonnes de renfort extradépartementales, détachements de secours spécialisés,...

Exercices de cadres en salles et mises en situation d’encadrement sur le terrain ; simulations sur le terrain ou en simulateur dédié.

Responsabilité et gestion des aspects statutaires des infirmiers de sapeurs-pompiers professionnels et volontaires et autres agents du SDIS placés sous leur autorité.

Coopération et interactions des métiers : application infirmiers-pharmaciens : gestion des déchets d’activités de soins à risque infectieux ; applications médecins-infirmiers-pharmaciens-vétérinaires : hygiène individuelle et collective, logistique et hygiène alimentaire en casernement et intervention, hygiène appliquée au secours à personnes ; coopération interservice du SDIS : rédaction des cahiers des clauses techniques administratives et particulières.

Ethique et déontologie : éthique de l’officier ; savoir être ; cohérence comportementale du cadre de santé, officier du SSSM.

Ethique et déontologie en situation de crise majeure avec nombreuses victimes.

MODULE 2
Analyse des pratiques et initiation à la recherche
(80 heures)

Objectifs

Appréhender la démarche professionnelle au travers de ses pratiques et savoirs.

Appréhender les concepts de recherche et maîtriser les méthodologies et outils de la recherche.

Etre capable de réaliser une démarche de recherche appliquée au domaine professionnel.

Etre capable de conduire l’analyse d’une situation de travail à l’aide de cadres conceptuels préétablis.

Etre capable de conduire l’analyse critique d’une publication.

Contenus

I. - Définition et références théoriques

L’épistémologie.

Les objets et champs de l’analyse des pratiques.

Les types et niveaux de recherches.

II. - Méthodologie d’analyse des pratiques

Les démarches cliniques.

La dimension culturelle des pratiques.

Les modes de transmission des savoirs.

L’analyse méthodologique des pratiques.

III. - Méthodologie de la recherche

L’investigation et la documentation.

L’analyse et la problématique.

L’élaboration et la validation d’hypothèses.

L’échantillonnage, le groupe test et l’expérimentation.

L’analyse et l’exploitation des résultats.

IV. - Outils d’analyse des pratiques et de la recherche

Les enquêtes, les études de cas.

Les outils d’information : banque de données, publications.

Les outils de recueil : questionnaires, interviews, entretiens, sondages.

Les outils de traitement : analyse de contenus, statistiques.

V. - Bases théoriques et cliniques de l’analyse des pratiques professionnelles et de la recherche appliquée

Les techniques et technologies professionnelles.

Les domaines, disciplines et champs professionnels.

VI. - Analyse des pratiques, recherche et éthique

La législation et la réglementation.

Le Conseil national d’éthique, la Commission nationale informatique et liberté.

MODULE 3
Fonction de formation
(160 heures)

Objectifs

Maîtriser les méthodes et les techniques pédagogiques.

Identifier les besoins en formation des personnels du service de santé et de secours médical (SSSM).

Mettre en oeuvre les actions de formation nécessaires.

Participer à la formation des infirmiers, des autres personnels du SSSM, des sapeurs-pompiers.

Organiser les conditions de réussite de la formation.

Evaluer les résultats.

Acquérir les outils de gestion financière et matérielle des actions de formation.

Contenus
Unité 1
(80 heures)

I. - La pédagogie

a) L’histoire, les grands courants, théories, concepts et principes fondamentaux.

b) Les démarches, méthodes et modèles :

  • projets, stratégies et modalités pédagogiques ;
  • contenus et référentiels de formation ;
  • méthodes et méthodologie d’évaluation ;
  • exposé, analyse et synthèse, commentaire ;
  • travaux de groupe, travaux dirigés.

c) Les outils et supports pédagogiques :

  • fonds et recherche documentaires ;
  • aides et supports audiovisuels et informatiques.

d) Les facteurs de mise en oeuvre de la formation :

  • potentialités, aptitudes et capacités ;
  • relation formateur - étudiants, besoins et motivations ;
  • rôle du formateur, pédagogie adaptée à l’adulte.

II. - L’organisation et l’évaluation des systèmes pédagogiques

a) Les procédures et protocoles de l’apprentissage professionnel initial et continu ;

b) La planification et l’organisation de la formation professionnelle initiale et continue ;

c) La démarche de certification et l’évaluation qualitative et quantitative de la formation professionnelle initiale et continue.

III. - La gestion de la formation

a) La gestion et le financement des écoles et instituts de formation initiale ;

b) La gestion et le financement de la formation continue ;

c) La gestion des locaux, équipements et outils pédagogiques.

Unité 2
(80 heures)

IV. - Le cadre législatif et réglementaire de la formation

L’histoire de la formation en sécurité civile et les références législatives.

La réglementation dans la fonction publique territoriale et dans les filières des sapeurs-pompiers, aspects réglementaires des formations des personnels du SSSM.

V. - L’organisation et les dispositifs de formation

a) Les formations concernant les personnels de santé des SSSM :

  • formations initiales et d’adaptation à l’emploi : conditions d’accès, programmes, diplômes, commission de validation des acquis ;
  • formations complémentaires et spécialisées : typologie des actions, conditions, d’accès ;
  • formation continue, maintien et perfectionnement des acquis ;
  • l’enseignement des premiers secours aux sapeurs-pompiers : réglementation, programmes, responsabilités du service de santé, rôle du cadre.

b) Les structures et le fonctionnement des établissements de formation :

  • écoles départementales, Ecole d’application de la sécurité civile, Ecole nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers ; CNFPT ;
  • organismes de formation continue ;
  • relations avec les tutelles, les relations interservices SSSM et formation des SDIS.

VI. - L’apprenant et la formation

a) Droits et obligations de formation des infirmiers de sapeurs-pompiers professionnels.

b) Les relations avec l’autorité d’emploi, l’Ecole nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers (ENSOSP), le lieu de stage et les patients, conventions de stage et assurances.

Stages

La planification, les modalités et la nature des stages sont déterminées dans le cadre d’un projet pédagogique en harmonie avec l’ensemble des concepts de formation d’infirmier d’encadrement de sapeurs-pompiers, tout en valorisant les thèmes d’application à l’exercice des fonctions d’encadrement en SSSM de SDIS.

Les objectifs de stage sont essentiellement centrés sur l’exercice des fonctions de cadre.

Les stages peuvent se dérouler en France ou à l’étranger.

L’ENSOSP, qui coordonne la formation, doit garantir la qualité pédagogique sur les lieux de stages conventionnés, ainsi que les modalités d’encadrement et de tutorat des stagiaires par des personnels qualifiés.

Il est mis en place une procédure de livret individuel de suivi de stage comprenant, entre autres, les rapports de stages établis par les stagiaires, ainsi que les documents d’évaluation de leurs capacités par l’encadrement du service ou organisme d’accueil.

D’une durée totale de 9 semaines, les stages se répartissent comme suit :

Stage fonctionnel : 3 semaines.

Stage en SDIS, après établissement d’une convention ENSOSP-SDIS d’accueil, définissant, entre autres, les objectifs précis et modalités pratiques.

Mise en situation tutorée lors d’activité d’encadrement fonctionnel en SDIS : animation, coordination d’équipe, activités de gestion administrative et financière, ressources humaines du SSSM, en groupement territorial ou fonctionnel de SDIS, ou en chefferie santé départementale.

Stage opérationnel : 3 semaines.

Stage en SDIS, après établissement d’une convention ENSOSP-SDIS d’accueil, définissant, entre autres, les objectifs précis et modalités pratiques.

Mise en situation tutorée lors d’activité d’encadrement opérationnel en SDIS : conception, organisation des activités opérationnelles des infirmiers de sapeurs-pompiers volontaires et professionnels, supervision des soins infirmiers lors des soutiens sanitaires et soins d’urgence auprès des sapeurs-pompiers en intervention, secours médical, dispositifs sanitaires curatifs ou préventifs en groupement territorial ou « opérations » de SDIS, ou en chefferie santé départementale.

Participation à des gardes ou astreintes opérationnelles avec le tuteur.

Stage formation : 3 semaines.

Ce stage, tutoré, a lieu au sein de l’ENSOSP, d’un établissement de formation relevant de la défense et de la sécurité civiles, d’une école départementale de SDIS ou de tout autre établissement ou organisme de formation ayant passé convention avec l’ENSOSP afin de permettre au stagiaire d’atteindre les objectifs fixés.

La globalité des notions de planification, de gestion et d’encadrement relatives aux formations données ou reçues par le SSSM est présentée en insistant sur les aspects conduisant à des projets adaptables dans le SDIS d’origine du stagiaire.

L’écriture des objectifs pédagogiques spécifiques est réalisée en partenariat ENSOSP - directeur départemental du service d’incendie et de secours et chefferie SSSM du département dont l’agent en formation est issu - responsable de l’établissement d’accueil du stagiaire.

A N N E X E I I
ÉVALUATION DE LA FORMATION THÉORIQUE

Vous pouvez consulter le tableau dans le JO n° 212 du 13/09/2007 texte numéro 13

ÉVALUATION DES STAGES

Cette évaluation est réalisée par le tuteur du stagiaire, selon le mode certificatif, au moyen d’une grille d’évaluation élaborée par l’Ecole nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers qui en définit les critères, compte tenu des différents objectifs fixés. Le tuteur du stagiaire y porte une appréciation littérale commentée et conclut à la validation ou à la non-validation du stage concerné.

J.O n° 212 du 13 septembre 2007 page 15236 texte n° 14

 

Retour au sommaire du dossier Secourisme

Commentaires (0)