LEGISLATION

Don de son corps à la science, à l'enseignement et à la recherche

Cet article fait partie du dossier :

Profession infirmière et législation

    Précédent Suivant

"Je pense faire don de mon corps à la science après mon décès. Quelle est la procédure à suivre ?" Vous êtes nombreux à vous interroger et à rechercher des précisions. Cet article livre les explications attendues et les liens utiles vers les facultés de médecine.

"Donner son corps à la science" est une décision que l’on prend de son vivant et qui engage notre avenir après notre décès. Elle doit donc être mûrement réfléchie et partagée avec les membres de notre famille. Faire don de son corps aux futurs chirurgiens, médecins et autres chercheurs en santé, répond pour la plupart des donateurs, à un élan de générosité altruiste destiné à faire progresser la connaissance. Cependant, si certains imaginent trouver là l’opportunité d’échapper aux dépenses à engager à l’occasion de toute fin de vie, ils se trompent, car se donner tout entier à la science a un coût.

Au cas où je changerais d’avis, je pourrai bien entendu revenir sur ma décision, à n’importe quel moment, en retournant ma carte de donneur au centre ou en la détruisant.

Un choix personnel, libre et légal

Chaque année, environ 2 500 corps sont donnés à la science. Clairement, la loi nous y autorise et ce depuis 1887 où elle pose, pour chacun, le principe de la liberté des funérailles. Ainsi, tout majeur ou tout mineur émancipé a le droit de régler les conditions de ses funérailles, notamment en ce qui concerne le caractère civil ou religieux à leur donner et le mode de sépulture. En clair : si je veux faire don de mon corps à la science, c’est MON droit et celui de personne d’autre...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)