LEGISLATION

Profession infirmière : une activité très réglementée...

par .

Cet article fait partie du dossier :

Profession infirmière et législation

    Précédent Suivant

Au niveau législatif, en plus de la définition de l’infirmière par la loi du 31 mai 1978, il existe un texte majeur encadrant la pratique, à savoir le décret 2004802 du 29 Juillet 2004. Loin d’un charabia destiné aux juristes, il est en réalité très accessible mais surtout très utile pour guider vos actions au quotidien. Pour preuve, voici quelques réponses simples à des questions récurrentes que vous avez déjà eu - ou aurez - très certainement à vous poser au cours de votre exercice professionnel...

constantes vitales réanimation

Sécuriser son exercice professionnel suppose d'en connaître les limites réglementaires…

La profession infirmière est en effet marquée par deux textes majeurs : la définition de la profession par la loi du 31 mai 1978 et le décret 2004-802 du 29 Juillet 2004 qui définit le périmètre de l’activité professionnelle (R4 311 du CSP) ainsi que les règles qui l’accompagnent (R4312 du CSP). Ces deux textes seront peut-être rejoints ou refondus prochainement dans le code de déontologie infirmier rédigé par l’Ordre national des infirmiers (ONI), déposé au ministère des Affaires sociales et de la Santé et aujourd’hui en attente de publication.

On constate cependant que ces textes sont relativement méconnus bien qu’ils soient les textes fondateurs de la pratique quotidienne infirmière, le cadre légal qui la contraint parfois mais aussi la protège.  Ainsi, ces textes contiennent les réponses à bon nombre de vos questions récurrentes. En voici quelques-unes.

Puis-je poser une VVP en jugulaire ?Selon l’article R4311-7 du CSP  , la pose d’une voie veineuse jugulaire n’est pas autorisée au personnel infirmier, même s’il ne s’agit pas d’une voie veineuse centrale. Al’exception du crâne, aucune veine superficielle ne peut être abordée si elle ne se trouve pas sur un membre.Puis-je prélever des gaz du sang en fémoral ?L’article R4311-7 du CSP  ne précise pas de localisation contraignante pour le prélèvement artériel....

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (2)

sidekick

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#2

Mise à jour

http://www.sfmu.org/upload/referentielsSFMU/pisu2016.pdf
Pour la dernière version du protocole IDE.
On remarquera quand même que la SFMU nous rappelle un bon millier de fois que sans médecin nous ne sommes pas grand chose. C'est moyen Charlie. Je serais curieux de voir un SAU sans IDE ou meme un SMUR sans IDE.

binoute1

Avatar de l'utilisateur

590 commentaires

#1

oh punaise

La formulation de la dernière question , c'est lourd !!!
Isolement...précautions st. Et complém. mélangées...