LEGISLATION

Profession infirmière : une activité très réglementée...

par .

Cet article fait partie du dossier :

Profession infirmière et législation

    Précédent Suivant

Au niveau législatif, en plus de la définition de l’infirmière par la loi du 31 mai 1978, il existe un texte majeur encadrant la pratique, à savoir le décret 2004802 du 29 Juillet 2004. Loin d’un charabia destiné aux juristes, il est en réalité très accessible mais surtout très utile pour guider vos actions au quotidien. Pour preuve, voici quelques réponses simples à des questions récurrentes que vous avez déjà eu - ou aurez - très certainement à vous poser au cours de votre exercice professionnel...

constantes vitales réanimation

Sécuriser son exercice professionnel suppose d'en connaître les limites réglementaires…

La profession infirmière est en effet marquée par deux textes majeurs : la définition de la profession par la loi du 31 mai 1978 et le décret 2004-802 du 29 Juillet 2004 qui définit le périmètre de l’activité professionnelle (R4 311 du CSP) ainsi que les règles qui l’accompagnent (R4312 du CSP). Ces deux textes seront peut-être rejoints ou refondus prochainement dans le code de déontologie infirmier rédigé par l’Ordre national des infirmiers (ONI), déposé au ministère des Affaires sociales et de la Santé et aujourd’hui en attente de publication.

On constate cependant que ces textes sont relativement méconnus bien qu’ils soient les textes fondateurs de la pratique quotidienne infirmière, le cadre légal qui la contraint parfois mais aussi la protège.  Ainsi, ces textes contiennent les réponses à bon nombre de vos questions récurrentes. En voici quelques-unes.

Puis-je poser une VVP en jugulaire ?

Selon l’article R4311-7 du CSP  , la pose d’une voie veineuse jugulaire n’est pas autorisée au personnel infirmier, même s’il ne s’agit pas d’une voie veineuse centrale. Al’exception du crâne, aucune veine superficielle ne peut être abordée si elle ne se trouve pas sur un membre.

Puis-je prélever des gaz du sang en fémoral ?

L’article R4311-7 du CSP  ne précise pas de localisation contraignante pour le prélèvement artériel. ainsi, le site de prélèvement est laissé à l’appréciation de l’infirmier (site radial, huméral ou fémoral) en ayant conscience que le risque hémorragique est majoré en fémoral ; la voie radiale est donc privilégiée. pour rappel, le test d’allen doit être réalisé avant une ponction artérielle radiale.au moindre doute, l’IDE ne doit pas hésiter à prendre un avis médical.

Que puis-je faire en situation d’urgence en attendant le médecin ?

L’article R4311-14 du CSP  est aussi clair qu’il est flou pour beaucoup d’entre vous : « L’IDE décide des gestes à pratiquer en attendant que puisse intervenir un médecin. » Très simplement, ces gestes sont ceux que vous avez appris lors de votre AFGSU en S2 à l’Ifsi, rappelez-vous ! De plus, les recommandations SFMU 2011 http://www.sfmu.org/upload/consensus/rfe_IDE1112.pdf sur l’infirmier seul face à une détresse médicale peuvent être d’une aide précieuse dans la gestion des principales situations d’urgence de l’adulte et de l’enfant, n’hésitez pas à les consulter !

Un collègue est maltraitant avec le patient, que dois-je faire ?

Selon l’article R4312-26 du CSP , vous devez agir dans l’intérêt du patient donc faire cesser par un moyen ou un autre cette situation de maltraitance grave et avérée puis en référer immédiatement à votre encadrement.

Le médecin ne respecte pas les règles d’hygiène lors d’une ponction d’ascite ou ne respecte pas les précautions standards d’un patient en isolement, que dois-je faire ?

Selon l’article R4312-11 du CSP, il faut lui rappeler les bonnes pratiques d’usage dans l’intérêt du patient et des équipes. par son rôle propre, l’infirmier fait respecter les règles d’hygiène dans l’administration des soins.

La pratique infirmière est très large et les questions ne manqueront pas… sachez vous informer auprès de vos cadres de service mais être également « ressources « auprès des membres de votre équipe … et des étudiants que vous encadrerez ! et oui, vous êtes passés de l’autre côté… Quant au secret professionnel, il est la clé de voûte de la relation patient-soignant… Il faut donc l’avoir sans cesse en tête.

Creative Commons License

Mickael PERCHOC   Infirmier aux urgences Membre du comité de rédaction Infirmiers.com   mickael.perchoc@infirmiers.com

Cet article est issu du Guide "Je suis un jeune DE" - Les clés pour bien démarrer, guide à télécharger ci-dessous !

« Je suis un jeune IDE » : un guide pour bien démarrer

guide jeune IDEBonne nouvelle ! En cette rentrée 2016, Infirmiers.com offre un cadeau aux jeunes diplômés infirmiers : un guide conçu rien que pour eux par un infirmier de terrain rompu à l'accompagnement de ses jeunes pairs. Intitulé « Je suis un jeune IDE » - Les clés pour pour bien démarrer, cet ouvrage de 88 pages accompagnera vos premiers pas dans le métier infirmier. Il vous apportera en effet toutes les informations utiles pour aborder sereinement votre entrée dans la vie professionnelle : démarches légales, recherche d’emploi, première prise de poste, possibilités d’évolution et de spécialisation… ainsi que de nombreux petits plus et autres témoignages. En version papier (et oui certains ont eu la chance de le recevoir dans leur Ifsi lors de la remise des dipômes) ou à télécharger sur le site ! Un guide gratuit !

Télécharger le guide

Ce guide fait partie d'une collection de 4 disponibles progressivement au cours du 4e trimestre . Egalement accessibles en téléchargement actuellement « Je réussis mes études en Ifsi » - Les clés pour y parvenir et « Je m'installe en libéral » - Les clés pour réussir. Dernier guide à paraître fin novembre 2016 « Traitement, rémunération, primes » - Les clés pour y voir clair.

Infirmiers.com vous gâte en cette rentrée ! Profitez-en !

Retour au sommaire du dossier Profession infirmière et législation

trouvez votre poste en quelques clics

Publicité

Commentaires (2)

sidekick

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#2

Mise à jour

http://www.sfmu.org/upload/referentielsSFMU/pisu2016.pdf
Pour la dernière version du protocole IDE.
On remarquera quand même que la SFMU nous rappelle un bon millier de fois que sans médecin nous ne sommes pas grand chose. C'est moyen Charlie. Je serais curieux de voir un SAU sans IDE ou meme un SMUR sans IDE.

binoute1

Avatar de l'utilisateur

521 commentaires

#1

oh punaise

La formulation de la dernière question , c'est lourd !!!
Isolement...précautions st. Et complém. mélangées...