INFOS ET ACTUALITES

Alzheimer : deux documents pour accompagner la maladie

Cet article fait partie du dossier :

MNH

    Précédent Suivant


Deux documents - à l'initiative de la Mutuelle Nationale des Hospitaliers et des professionnels de la santé et du social et de l’association France Alzheimer - informent l'entourage des patients atteints d'Alzheimer et les patients eux-mêmes sur les problématiques liées à la maladie.

la maladie d'AlzheimerLe premier document intitulé « La maladie d’Alzheimer, des premiers signes à la consultation diagnostique » vise, dans un premier temps, à éveiller l’attention de la personne et de son entourage aux premiers troubles comme les pertes de mémoire, mais également les pertes du langage, la désorientation dans l’espace et le temps, ou encore les difficultés à exécuter des tâches familières. C'est en effet leur conjonction qui doit inciter la personne à effectuer une démarche diagnostique. Le médecin généraliste de la personne est en mesure de faire une première évaluation, mais il est cependant conseillé, si cette première consultation suggère l'éventualité d'une maladie de type Alzheimer, de prendre rendez-vous avec un spécialiste gériatre ou neurologue. Un contact avec l'association France Alzheimer peut également être une bonne ressource en termes d'information.

Le document s'intéresse également aux idées reçues sur la maladie d’Alzheimer afin de mieux comprendre les « fausses représentations » véhiculées par la société et qui sont responsables de stigmatisations souvent déplacées. Enfin, un chapitre déroule les différentes étapes de la démarche diagnostique et ce qu’il convient de faire lorsque la maladie est avérée.

    Le second document intitulé « Prévenir l’épuisement de l’aidant familial » traite de façon approfondie de la relation entre la personne malade et son « aidant ». En effet, durée de prise en charge, absence de temps de repos, intensité et longueur du travail dans la journée... autant de facteurs qui expliquent l'épuisement, voire l'usure physique et psychologique de l'aidant. Tout cela pèse sur ses capacités d'accompagnement comme sur sa qualité de vie. Des conseils, mais...

    Prolongez gratuitement votre lecture !

    Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

    Se connecter
    Mot de passe oublié ?

    Créer mon compte

    Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

    M'inscrire