INFOS ET ACTUALITES

Alzheimer : deux documents pour accompagner la maladie

Cet article fait partie du dossier :

MNH

    Précédent Suivant


Deux documents - à l'initiative de la Mutuelle Nationale des Hospitaliers et des professionnels de la santé et du social et de l’association France Alzheimer - informent l'entourage des patients atteints d'Alzheimer et les patients eux-mêmes sur les problématiques liées à la maladie.

la maladie d'AlzheimerLe premier document intitulé « La maladie d’Alzheimer, des premiers signes à la consultation diagnostique » vise, dans un premier temps, à éveiller l’attention de la personne et de son entourage aux premiers troubles comme les pertes de mémoire, mais également les pertes du langage, la désorientation dans l’espace et le temps, ou encore les difficultés à exécuter des tâches familières. C'est en effet leur conjonction qui doit inciter la personne à effectuer une démarche diagnostique. Le médecin généraliste de la personne est en mesure de faire une première évaluation, mais il est cependant conseillé, si cette première consultation suggère l'éventualité d'une maladie de type Alzheimer, de prendre rendez-vous avec un spécialiste gériatre ou neurologue. Un contact avec l'association France Alzheimer peut également être une bonne ressource en termes d'information.

Le document s'intéresse également aux idées reçues sur la maladie d’Alzheimer afin de mieux comprendre les « fausses représentations » véhiculées par la société et qui sont responsables de stigmatisations souvent déplacées. Enfin, un chapitre déroule les différentes étapes de la démarche diagnostique et ce qu’il convient de faire lorsque la maladie est avérée.

    prévenir l'épuisement de l'aidant familialLe second document intitulé « Prévenir l’épuisement de l’aidant familial » traite de façon approfondie de la relation entre la personne malade et son « aidant ». En effet, durée de prise en charge, absence de temps de repos, intensité et longueur du travail dans la journée... autant de facteurs qui expliquent l'épuisement, voire l'usure physique et psychologique de l'aidant. Tout cela pèse sur ses capacités d'accompagnement comme sur sa qualité de vie. Des conseils, mais également des informations sur les droits des aidants ou encore sur les modalités d’accès aux établissements d’accueil sont prodigués. Il est en effet indispensable de prendre le temps de récupérer pour être plus efficace. Un zoom est fait sur la formation des aidants familiaux, mise en place dans le cadre du Plan Alzheimer 2008-2012, et sur la place et le rôle des associations de famille, de précieuse ressources qui agissent comme une interface entre les familles et les professionnels.

      Si aujourd’hui on ne sait pas encore guérir la maladie d’Alzheimer, on peut en tout cas, avec des soins adaptés et beaucoup d’humanité, apporter du confort et de l’apaisement aux malades et à leurs aidants. Ces deux brochures informatives, disponibles gratuitement1, vont dans ce sens.

      Notes

      1. Auprès du service Promotion de la Santé de la MNH 331 avenue d’Antibes - 45213 Montargis Cedex ou par courriel : prevention@mnh.fr


      Creative Commons License
      Rédactrice en chef IZEOS
      bernadette.fabregas@izeos.com

      Retour au sommaire du dossier MNH