INFOS ET ACTUALITES

L’Adamant, l’hôpital psychiatrique sur la Seine

Cet article fait partie du dossier :

MNH

    Précédent Suivant

Unique en Europe, L'Adamant est un bateau-hôpital psychiatrique de jour, amarré quai de la Rapée, à Paris. C'est la solution originale trouvée par l'équipe soignante à sa recherche de locaux.

Il s’appelle l’Adamant. Début juillet, lors de l’embarquement de son équipage, patients et soignants, il a été la vedette d’une large part de la presse nationale, voire internationale. Il, c’est un bateau-hôpital psychiatrique de jour amarré quai de la Rapée au port autonome de Paris (12e). Une première en Europe.

Au pied du pont Charles de Gaulle, à quelques encablures de la gare de Lyon, un bateau d’un genre nouveau se coule dans le paysage nautique des péniches environnantes. Patients, soignants et autres visiteurs accèdent à cet étonnant centre de jour de l’hôpital psychiatrique Esquirol par deux passerelles solidement fixées au quai par des câbles d’acier. Cette structure flottante, dotée de larges baies vitrées ouvertes sur la Seine, est un lieu si agréable à vivre et à fréquenter.

Certes, un hôpital de jour reste un hôpital de jour, mais l’originalité de l’Adamant a focalisé l’attention de nombreux médias à son ouverture en juillet dernier. Et, depuis, le regard sur la psychiatrie n’est plus le même pour nombre de visiteurs.

L’Adamant ne s’est pas échoué là par hasard. Ce bâtiment en bois de  650 m2 est le fruit de cinq années de réflexion menée conjointement par le personnel soignant et les patients. Il est la réponse à la question posée il y cinq ans par la direction de l’hôpital Esquirol, relevant des hôpitaux de Saint-Maurice (94) : quid du bail qui court jusqu’en 2012 de l’hôpital de jour situé au Châtelet ?

Deux médecins, qui habitent sur une péniche, proposent alors le projet d’un hôpital installé sur la Seine. Soutenue par la mairie de Paris, cette idée se révèle être une opération financière avantageuse. Le nom, – « Adamant », contraction d’« adamantin » (qui désigne le cœur du diamant) et d’« amant » - est imaginé lors d’ateliers auxquels participaient les patients.Animée par le psychiatre...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire