INFOS ET ACTUALITES

Tuberculose : quelle conduite à tenir en tant que soignant ?

par .

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

La Mutuelle Nationale des Hospitaliers (MNH)  et le Groupe d’Étude sur le Risque d’Exposition des Soignants aux agents infectieux (GERES) mettent à disposition des soignants un guide sur la tuberculose en milieu de soins. L'occasion de mieux connaître et d'appréhender cette pathologie qui tue chaque année 1,5 million de personnes dans le monde.

Un guide sur la tuberculose a été mis en ligne pour les professionnels de santé.

Au travers du guide « La tuberculose en milieu de soins : 100 questions que se posent les soignants », la Mutuelle Nationale des Hospitaliers (MNH)  et le Groupe d’Étude sur le Risque d’Exposition des Soignants aux agents infectieux (GERES) souhaitent répondre au mieux au besoin d'information des professionnels de santé. Les différentes questions ont été recensées et traitées par un groupe composé de spécialistes des maladies infectieuses et de membres du GERES. Le guide traite notamment de

  • la maladie et de son histoire naturelle ;
  • le risque professionnel, nosocomial et sa prévention en milieu de soins ;
  • la conduite à tenir après une exposition à la tuberculose et la prévention (BCG).

Quelques éléments de réponse

Affiche MNH tuberculoseLe guide rappelle notamment les symptômes de la tuberculose -toux accompagnée d’expectorations parfois teintées de sang, fièvre, sueurs nocturnes, perte de poids-, les modes de transmission de la maladie ou encore la durée d'incubation.

Notons qu'en France, l'incidence de la tuberculose parmi les personnels de santé est estimée de 12 à 15 pour 100 000 personnes. Entre 2004 et 2008, cette incidence a atteint, en moyenne, 17 personnes pour 100 000 chez le personnel infirmier de l'Assistance Publique – Hôpitaux de Paris.  De manière générale, chez les soignants, le risque de tuberculose est environ deux à trois fois supérieur au risque de la population générale de même âge. Lorsqu'un professionnel de santé a été en contact sans précautions spécifiques avec un patient ayant contracté la tuberculose, la première chose à faire est de prévenir le service de santé au travail.

Le guide aborde également la conduite à tenir avec un patient atteint ou suspect de tuberculose, le signalement immédiat de la maladie, les précautions à prendre lors des soins, le suivi médical de la pathologie ou encore les modalités de prévention vaccinale.

Bref, le guide, composé de 56 pages, est complet et détaillé, et permet de répondre aux questions les plus fréquentes des soignants sur la tuberculose. À diffuser largement...

La tuberculose en chiffres

  • En 2013, 9 millions de personnes ont développé la tuberculose et 1,5 million en sont mortes.
  • Plus de 95% des décès par tuberculose se produisent dans les pays à revenu faible et intermédiaire, et la maladie est l’une des cinq principales causes de décès chez les femmes âgées de 15 à 44 ans.
  • En 2013, on estime que 550 000 enfants sont tombés malades de la tuberculose et 80 000 enfants séronégatifs pour le VIH sont morts de la tuberculose.
  • La tuberculose est une cause majeure de décès chez les personnes vivant avec le VIH et est responsable d’un quart de tous les décès.
  • En 2013, près de 480 000 personnes ont développé une tuberculose multirésistante (tuberculose MR). Le nombre de personnes développant la tuberculose chaque année est, selon les estimations, en diminution – très lente – ce qui signifie que le monde est sur la bonne voie pour atteindre l’objectif du Millénaire pour le développement consistant à inverser la tendance de la maladie d’ici à 2015.
  • Le taux de mortalité par tuberculose a chuté de 45% entre  1990 et 2013.
  • Près de 37 millions de vies ont été sauvées entre 2000 et 2013 grâce au diagnostic et traitement de la tuberculose.
Creative Commons License

Aurélie TRENTESSE  Journaliste Infirmiers.comaurelie.trentesse@infirmiers.com  @ATrentesse

Retour au sommaire du dossier Médecin