PODCASTS

Urgences psychiatriques et Covid : faut-il tester le patient malgré lui ?

    Suivant

Mars 2020. L’apparition du Covid vient bouleverser les habitudes des soignants. Aux urgences psychiatriques de Rhône métropole, à Lyon, on teste systématiquement les patients qui arrivent pour éviter l’apparition d’un cluster. Problème : certains patients, en crise, refusent ces tests PCR qu’on les contraint malgré tout à réaliser… Mais très vite, les professionnels de santé se retrouvent mal à l'aise avec cette position. 

Entre exigence de dépistage précoce et respect de la liberté et de la temporalité du patient : que faire ? L’équipe soignante, confrontée à une problématique éthique, Audrey Bost et François Flottes, tous deux infirmiers aux urgences psychiatriques de Rhône Métropole, décident alors de réaliser une enquête au sein du service pour tenter de sortir de cette épineuse question.  

Libérer la parole au sein de l'équipe

Un questionnaire soumis à leurs collègues permet dans un premier temps de mieux définir les représentations et les ressentis des soignants exerçant aux urgences psychiatriques durant l'année 2020. Des échanges qui donnent finalement naissance à une réflexion d'équipe quotidienne sur le consentement aux tests PCR, qui a pu apporter des évolutions concrètes dans les soins réalisés (création d'un poste IDE dédié à la réalisation des tests, meilleure compréhension des situations de refus).

Retour au sommaire du dossier Psychiatrie

Commentaires (0)