PORTRAIT / TEMOIGNAGE

Black Lilys : un premier album réalisé avec soin

Black Lilys, c’est le nom d'un duo de musiciens lyonnais qui s’est créé en 2014. Elle s'appelle Camille, lui Robin et ils sont frère et sœur. Camille, infirmière, musicienne, chanteuse, a commencé par le piano, Robin par la guitare et ils se sont retrouvés tout naturellement sur scène en 2014. Près de quatre ans plus tard, ils sortent leur premier album, « Boxes », disponible le 30 mars prochain.

Black Lilys

Le duo frère sœur, qui a multiplié les concerts ces trois dernières années, s’apprête à sortir son premier album, « Boxes », disponible le 30 mars prochain.

On vous avait déjà parlé de ce duo, les Black Lilys, un groupe lyonnais formé par un frère et sa sœur, infirmière diplômée. Camille chante (sa voix rappelle un peu celle de Selah Sue, légèrement enfantine et éraillée), Robin joue de la guitare et à eux deux, ils livrent une musique indie pop teintée de rock et de folk. Suite à leur EP « Memories of a Blind Mind» sorti en 2014, le duo frère sœur, qui a multiplié les concerts ces trois dernières années, s’apprête à sortir son premier album, « Boxes », le 30 mars prochain.

Boxes c’est une quête entre danse et transe pour laisser éclore le vrai qui sommeille en nous. Toucher du doigt ses émotions, exploser en lumière au printemps.

Leur formation est partie de leur histoire, témoignent le frère et la sœur. Tout est parti d'un éloignement, raconte Camille. Après un choc personnel, la mort de leur mère, ils ont vécu la souffrance chacun de leur côté. J'ai alors eu besoin d'écrire très vite pour exprimer tout ça et sortir la tête de l'eau, raconte la chanteuse, rapidement rejoint par son frère. Tout s’est fait naturellement. Comme lorsqu’ils composent d’ailleurs : parfois c'est Robin qui amène une mélodie à la guitare, et Camille créé des paroles ensuite. Ils n’ont pas vraiment de règles, expliquent-ils, mais le mélange guitare-voix, le travail en commun, finit toujours par payer. Parmi leurs influences ? Ils comptent par exemple The Dø, Agnès Obel, CocoRosie ou encore The Kills...

Album Black LilysLe frère et la sœur, qui apprécient la scène, ont beaucoup tourné ces dernières années et se sont fait peu à peu un nom. En 2016, ils décrochent la bourse Jean-Luc Lagardère dans la catégorie "musique actuelle", d'un montant de 12 500 euros. Une somme qui va les aider à produire leur premier album. Boxes, c’est surtout une quête entre danse et transe pour laisser éclore le vrai qui sommeille en nous, confie Camille.

Le clip de « Boxes » a été tourné en Bretagne, dans des paysages de nature, qu’on retrouve dans l’essentiel des clips du groupe. Ce titre parle de notre sensibilité brute, parfois difficile à assumer de nos jours. Toujours en train de courir, vers un désir inconscient de rattraper le temps lui-même, nous courrons, essoufflés de la veille. Sans même prendre notre respiration, nous finissons par oublier de respirer, d’observer ce qui nous entoure, de sentir les choses simples qui nous animaient auparavant, de réaliser que l’essentiel était juste là, sous nos doigts, explique Camille. 

Black Lilys sera en tournée jusqu’au mois de juillet : à la Clusaz le 30 mars prochain, à Anglet le 26 avril ou encore à Nantes le 30 mai.

Creative Commons License

Journaliste susie.bourquin@infirmiers.com @SusieBourquin

Commentaires (0)