AU COEUR DU METIER

Une infirmière qui a changé le cours de l'histoire…

Cet article fait partie du dossier :

Histoire de la profession

Parmi les infirmières, il en est qui sont devenues les héroïnes de leur temps et d'autres qui, armées de leur force et de leur courage, ont peut-être changé le cours de l'histoire. Marthe Cohn fait partie de ces êtres au caractère bien trempé qui n'ont pas hésité à mettre leur vie en danger pour le bien de l'humanité. Cette grande dame d'un mètre quarante, âgée aujourd'hui de 97 ans, continue inlassablement de parcourir le monde pour transmettre son témoignage et lutter contre l'oubli.

Marthe Cohn

Crédit : picture alliance/dpa - Marthe Cohn, au-delà de ses gestes héroïques a eu une très longue carrière d'infirmière anesthésiste puisqu'elle a travaillé jusqu'à ses... 78 printemps.

Marthe Cohn, de son nom de jeune fille Marthe Hoffnung Gutglück naît à Metz le 13 avril 1920.  D'origine juive orthodoxe, elle passe ses premières années à Étain dans la Meuse où ses parents sont commerçants. Elle déménage ensuite à Metz, rue du Maréchal-Pétain rebaptisée depuis avenue du XXème corps américain. Un jour où elle se rend à la synagogue, rue de l'Arsenal, des gamins du quartier l'accablent d'injures. "Sale juive", deux mots qui changeront à jamais sa vie et celle de millions d'individus. Nous sommes en 1926. Elle a six ans et le plus grand génocide de l'histoire du 20ème siècle n'en est encore qu'à ses balbutiements.

Infirmière et espionne en Allemagne...

Marthe CohnElle a 19 ans lorsque la Deuxième Guerre Mondiale est déclarée. A Metz, l'ordre aux civils est donné d'évacuer vers la zone libre. La famille Hoffnung Gutglück s'enfuit à Poitiers. De là, elle aide des réfugiés à passer la ligne de démarcation. Les parents de Marthe ouvre un petit commerce mais très vite, la ville passe en zone occupée. Les lois de Vichy imposent la fermeture des magasins tenus par des personnes de confession juive. Marthe travaille un temps à la mairie puis réussit à entrer à l'école d'infirmières de la Croix-rouge où elle rencontre Jacques Delaunay, étudiant en médecine et résistant. Ils tombent amoureux et se fiancent. Le père de Marthe et Stéphanie, sa soeur aînée sont arrêtés par la Gestapo. Le père est libéré. Stéphanie est envoyée au camp de la route de Limoges. Elle sera internée à Poitiers puis Drancy, déportée à Auschwitz d'où elle ne reviendra jamais. En août 1942, Marthe met les membres de sa famille à l'abri en zone libre à Saint-Secondin dans la Vienne puis retourne en zone occupée. Jacques, son fiancé, a été arrêté. Il sera fusillé au Mont Valérien en octobre 1943. En novembre de la même année, elle termine ses études d'infirmières et rejoint l'armée française régulière. Elle intègre le 151ème régiment d'infanterie. Le Colonel Fabien apprend qu'elle parle couramment l'allemand. Il lui propose d'intégrer le service de renseignements. Après quatorze tentatives infructueuses d'infiltration en Alsace, le 11 avril 1945, elle arrive en Allemagne en passant par la Suisse. Elle franchit ainsi les lignes ennemies et devient Fräulein Ulrich, infirmière à la recherche d'un hypothétique fiancé du nom de Hans.

Elle parvient ainsi à saboter les opérations allemandes de l'intérieur et brave tous les dangers. Les renseignements qu'elle transmet sur les positions ennemies (abandon de la ligne Siegfried, embuscade prévue par la Wehrmacht en Forêt-Noire) seront décisifs pour l'avancée des troupes françaises.

Des distinctions multiples

A 24 ans, Marthe reçoit la Croix de Guerre. Parmi les autres distinctions qu'elle a obtenu, citons : la médaille militaire en 1999, l’insigne de chevalier de la légion d’honneur en 2004 et la médaille de reconnaissance de la Nation en 2006.

Marthe Cohn vit aujourd'hui à Palo Verdes, en Californie avec son époux depuis bientôt 60 ans, l’ancien médecin chercheur biologiste de renommée mondiale, le Major Lloyd Cohn. De leur union, elle a eu deux enfants. Elle a eu une très longue carrière d'infirmière anesthésiste puisqu'elle a travaillé jusqu'à ses...78 printemps.

Avec l'aide de la journaliste britannique, Wendy Holden, Marthe Cohn a retracé son histoire dans un livre publié en 2002, intitulé "Derrière les lignes ennemies : une espionne juive dans l'Allemagne." Elle est régulièrement invitée dans des conférences et dans des écoles pour raconter son incroyable histoire. Il y a même un projet de documentaire sur la vie extraordinaire de cette toute petite très grande dame.

Regarder cette vidéo « An Unusual Spy » - Marthe Cohn

Merci à la blogueuse La seringue Atomique pour le partage de cet article « historique » publié sur son blog le 3 janvier 2018

Retour au sommaire du dossier Histoire de la profession

Publicité

Commentaires (0)