AU COEUR DU METIER

L'intégration : un accompagnement (progressif) vers l'autonomie

Cet article fait partie du dossier:

Compétences infirmières

    Précédent Suivant

Après la joie d'avoir obtenu le DEI, vient le moment tant désiré d'entrer dans la peau du professionnel. Et parce que le métier d'infirmier s'exerce auprès d'êtres humains et qu'il n'y a donc pas le droit à l'erreur, un soignant, qui plus est récemment diplômé, doit passer (du moins en principe) par une période d'intégration avant de pouvoir exercer en toute autonomie dans son nouveau service.

accompagnement collaboration

Nombreux sont les jeunes diplômés à arriver dans les services de soins ce 1er août pour assurer leur premier poste.

Non, il ne s'agit pas d'un stage S7 (pour semestre 7), mais bel et bien d'un accompagnement soignant - soignant pour amener la nouvelle recrue vers une pleine confiance en soi et une prise en charge autonome des patients. Il s'agit donc d'une nécessité pour certains, mais d'un luxe pour d'autres. Pourtant, tous ceux qui sont passés par cette délicate transition IFSI/prise de poste le savent : l'intégration évite au jeune diplômé de faire un grand saut dans le vide pouvant parfois le pousser à un abandon soudain de la profession. La sortie de l'IFSI me paraît tellement brutale que je réalise à ce jour que nous ne sommes pas préparés pour une prise de poste. Trois années, c'est long et la rupture avec l'école est violente même si nous savons que cela va arriver un jour. Une fois le cocon de l'école disparu, on doit mûrir et devenir un professionnel confirmé, confirme Isabelle diplômée depuis quelques mois.

« L'infirmier, aujourd'hui, c'est vous ! »

Il y aura des moments de doutes, des instants de frayeurs. Les plus expérimentés vous le diront : ils sont tous passés par là. L'intégration permet de mieux y faire face et de ne pas endosser trop brutalement les responsabilités. Battez-vous pour que cette période vous soit accordée, n'hésitez pas à la réclamer, car le professionnel responsable, aujourd'hui, c'est vous. J'ai commencé à travailler en chirurgie orthopédique le lendemain des résultats du DE. J'ai été doublée deux jours après avoir insisté auprès de la cadre du service. Ensuite, j'ai été "lâchée", seule IDE avec quinze patients et deux aides-soignantes. Le choc entre la théorie et la réalité fut très dur pour moi. J'ai beaucoup pleuré, j'avais la boule au ventre avant d'aller travailler pendant les quinze premiers jours. Le stress fut intense, je me suis pas sentie soutenue par mes supérieurs hiérarchiques, lâchée par mes formateurs d'IFSI, témoigne Stéphanie.

Une période à ne pas négliger

Fort heureusement, vous intégrez une équipe. Vous serez entouré de professionnels qui sont avant tout vos collègues. N'hésitez pas à les solliciter, car vous partagerez les mêmes objectifs : le bien et la sécurité du patient. Heureusement, j'ai eu la chance d'intégrer une équipe paramédicale très à l'écoute et indulgente qui s'est montrée solidaire et disponible dans mes moments d'incertitudes.

Sachez que la durée d'intégration est très variable d'un service à l'autre. Elle dépend aussi des conditions de travail et des effectifs. En principe, cet accompagnement dure plusieurs semaines consécutives (deux à quatre en moyenne pour les plus chanceux) ou quelques jours seulement. Toutefois, cette période peut être reconduite si cela semble nécessaire, car en principe, à l'issue de l'intégration, le cadre du service doit faire le point avec le jeune diplômé pour évaluer son aptitude à prendre en charge les patients de façon autonome. Une étape importante donc, voire même indispensable, sur laquelle les professionnels de santé ne doivent absolument pas faire l'impasse pour le bien des patients… et surtout le leur !

« Je suis un jeune IDE » : un guide pour bien démarrer

guide jeune IDEBonne nouvelle ! En cette rentrée 2016, Infirmiers.com offre un cadeau aux jeunes diplômés infirmiers : un guide conçu rien que pour eux par un infirmier de terrain rompu à l'accompagnement de ses jeunes pairs. Intitulé « Je suis un jeune IDE » - Les clés pour pour bien démarrer, cet ouvrage de 88 pages accompagnera vos premiers pas dans le métier infirmier. Il vous apportera en effet toutes les informations utiles pour aborder sereinement votre entrée dans la vie professionnelle : démarches légales, recherche d’emploi, première prise de poste, possibilités d’évolution et de spécialisation… ainsi que de nombreux petits plus et autres témoignages. En version papier (et oui certains ont eu la chance de le recevoir dans leur Ifsi lors de la remise des dipômes) ou à télécharger sur le site ! Un guide gratuit !

Télécharger le guide

Ce guide fait partie d'une collection de 4 disponibles progressivement au cours du 4e trimestre . Egalement accessible en téléchargement actuellement « Je réussis mes études en Ifsi » - Les clés pour y parvenir. Annoncé prochainement également « Je m'installe en libéral » - Les clés pour réussir et pour fin novembre 2016 « Traitement, rémunération, primes » - Les clés pour y voir clair.

Infirmiers.com vous gâte en cette rentrée ! Profitez-en !

Creative Commons License

Journaliste Infirmiers.comgwenaelle.hight@infirmiers.com@gwenhight

Retour au sommaire du dossier Compétences infirmières

Publicité

Commentaires (0)