BLOG

Les mains : instrument du soignant, dernier rempart du patient

Cet article fait partie du dossier :

Blogs infirmiers

    Précédent Suivant

Les infirmiers soignent, pansent, pîquent avec leurs mains. C'est leur outil de travail, mais c'est aussi un prodigieux moyen d'expression, pour eux comme pour leurs patients. Dans ce jolie texte, Mlle Peggy, infirmière libérale et blogueuse  à la plume affûtée bien connue nous rappelle l'importance des mains dans les soins et la relation avec la personne soignée.

Du nourrisson à la personne très âgée, les mains me touchent toujours profondément car j’ai le sentiment qu’elles ne mentent jamais, elles racontent toujours la vérité

Cela fait de nombreuses années que je soigne quotidiennement de nombreux patients, toutes générations confondues.

Du nourrisson à la personne très âgée, les mains me touchent toujours profondément car j’ai le sentiment qu’elles ne mentent jamais, elles racontent toujours la vérité.

Elles ne trichent pas, trahissent l’âge, racontent le temps qui passe, ou au contraire, leurs mouvements évoquent les toutes premières minutes de la vie. 

Elles sont des livres ouverts qui montrent l’appartenance sociale, décrivent des vies laborieuses, arborent les promesses d’amour éternel, révèlent des blessures profondes.

J’ai souvent le sentiment que tant qu’elles « parlent », le corps réussit à tenir en respect la maladie . 

A mon sens, elles sont des remparts, des boucliers , elles représentent l’autonomie, la liberté, elles savent faire passer des messages d’acceptation ou de refus y compris lorsque le corps épuisé renonce.

Lorsque les mains se taisent, qu’elles ne veulent plus faire l’effort du geste, l’inquiétude m’etreind toujours car je sais que la bataille contre la maladie est perdue.

Inexorablement.

Dans mon exercice, le statut de soignant m’oblige à cacher mes mains en les gantant, en les lavant des centaines de fois par semaine. Elles sont des outils précieux à la valeur inestimable.

Les protéger est indispensable car elles sont à la fois la force et la faiblesse de tout soignant.

Notre Force et notre talon d’Achille.

Prenez soin de vous pour pouvoir prendre soin de nous tous.

Cet article a été publié sur la page Facebook de Mlle Peggy. Nous la remercions chaleureusement pour ce partage.

Retour au sommaire du dossier Blogs infirmiers

Publicité

Commentaires (0)