AU COEUR DU METIER

L'exercice libéral infirmier

Travailler dans les services de soins ne convient pas à tous. Certains professionnels choisissent de quitter l'hôpital pour s'installer en libéral. Autonomie, rigueur et organisation constituent la spécificité de cette forme d'exercice infirmier. En effet, à la grande différence de ses collègues hospitaliers, l'infirmier libéral exerce dans un cabinet (constitué de plusieurs consoeurs et confrères ou d'autres professionnels de santé) et il se déplace au domicile des patients pour prodiguer ses soins.

L'infirmier libéral est donc un « entrepreneur indépendant » au sein d'un entreprise libérale, ce qui implique d'acquérir des connaissances en matière de gestion et de comptabilité. Pour s'installer et/ou faire des remplacements en tant qu'infirmier libéral, il est nécessaire d'avoir, au minimum, 24 mois d'expérience en service de soins.

Ce secteur d'activité de la profession infirmière attire de nombreux infirmiers, puisqu'ils sont plus de 110 000 à l'avoir choisi. Il est vrai aussi que la motivation financière est là. La rémunération d'un infirmier libéral (fonction de son chiffre d'affaire) est en effet nettement plus attractive que dans la fonction publique hospitalière. Une question de choix, de profil, de compétences et de prise de risque.

Tout savoir sur l'exercice libéral sur le dossier dédié

Découvrir des portraits d'IDEL en vidéo sur ce lien

Découvrir le quotidien de Françoise, infirmière libérale à Lyon

Ressources

Creative Commons License


Rédactrice en Chef infirmiers.com
bernadette.fabregas@infirmiers.com

Publicité

Commentaires (0)