PORTRAIT / TEMOIGNAGE

Trophée Roses Des Sables : qui sont les infirmières participantes ?

Road’n Roses, Bougnates au volant, les filles des dunes et les Tac-tic Roses seront sur la ligne de départ du Trophée Roses Des Sables. La 17e édition de ce rallye solidaire 100% féminin s’élancera de Biarritz le mercredi 11 octobre pour rejoindre Marrakech 10 jours plus tard. Dans l’équipe Santé et Solidarité : huit jeunes femmes viennent former quatre équipages 100% infirmiers. Portraits.

« On est surexcitées à l’approche du départ »

Trophée Roses des Sables 2017

Les participantes auront un objectif : rallier l’arche d’arrivée en suivant au plus près (mais pas au plus vite) le parcours tracé par l’organisation.

Dans l’un des 4X4, celui des Road’n Roses, équipage #220, deux infirmières libérales, deux amies installées à Angresse, dans les Landes, Claire Villenave, 34 ans et Christel Kapera, 41 ans. Pour elles, faire équipe était une évidence. Christel, infirmière depuis 17 ans, a travaillé trois ans en milieu hospitalier avant de se tourner vers le libéral pour l’indépendance, le contact avec les patients et l’organisation familiale, explique-t-elle. C’est encore le goût du contact qui l’a poussée à se lancer dans l’aventure du trophée. Ce qui me séduit, c’est l’idée de faire une belle action, partagée avec une personne en qui j’ai confiance, avec qui j’ai une belle complicité. C’est aussi de retrouver le sens de la solidarité. De son côté, Claire, également infirmière, savait qu’elle voulait faire du libéral depuis l’obtention de son diplôme, en 2008. Elle s’est installée en 2011 et a ouvert son cabinet la même année. Avec Christel, le contact est super bien passé dès leur rencontre. A l’approche du Trophée, les deux femmes se sentent surexcitées, mais il reste beaucoup à faire avant de prendre le départ. D’autant plus qu’elles ont dû mettre le rallye un peu de côté ces derniers temps : Je me suis mariée à Las Vegas le mois dernier, Christel était ma témoin, confie Claire. Dès qu’on est rentrées, il a fallu mettre les bouchées doubles ! Entre organisation de tournois de poker et vente de tee-shirts pour boucler le budget de la course, elles sont bien occupées.

Faustine Ruat et Charlotte Geindre

La création d'une "Team Santé Solidarité"

Les valeurs du Rallye Roses Des Sables correspondent et parlent particulièrement au personnel de santé. Voilà pourquoi les organisateurs du Trophées ont décidé, cette année pour la première fois, de mettre en place une « Team » dédiée pour cette première édition aux équipages 100% infirmiers. En plus des actions menées par toutes les participantes, ces équipages mèneront une action auprès d’enfants de 3 à 6 ans dans un village pour délivrer des kits d’hygiène et faire de la prévention. D'autres rénoveront une garderie.

L’orientation ? « C’est l’inconnu ! »

Au volant d’une seconde voiture, celle de l’équipage #74, on trouve Fantine Ruat et Charlotte Geindre. Les deux coéquipières, qui se sont rencontrées sur les bancs de l’IFSI de Clermont Ferrand en 2005, ont choisi leur surnom : Bougnates au volant. Elles ont fait leurs premières armes ensemble, dans le même service de réanimation depuis 2008, au CHU de Clermont Ferrand, dans le Puy-de-Dôme et elles ont l’habitude de voyager ensemble. On s’écoute, on se dit les choses, et quand on a une baisse de régime, l’autre est toujours là pour compenser ! assurent-elles. Sensibilisées à des causes humanitaires, les deux amies ont pour elles, certainement par habitude des horaires décousus, une capacité d’adaptation nécessaire à l’aventure. A l’approche du rallye, elles sont prêtes. On va faire les courses de dernière minute et il ne nous reste plus que nos petites affaires à emballer. Si elles ne cachent pas leur excitation, elles ont quand même quelques appréhensions : on a juste un peu peur du défaut technique sur le 4X4 qui nous obligerait à nous arrêter. Quant aux étapes, qu’il faudra effectuer à l’aide d’une simple boussole et d’un roadbook, eh bien c’est l’inconnu !, confie Charlotte. On ne sait pas encore comment on va s’orienter !.

Depuis 2012, 1€/km est reversé chaque année à Ruban Rose pour la lutte contre le Cancer du sein. C'est l'engagement des Roses.

Roses des Sables Bougnates au volant

La 17e édition de ce rallye solidaire 100% féminin, c’est :

  • 260 femmes sur la ligne de départ
  • Des participantes âgées de 20 à 70 ans (la doyenne fêtera ses 70 ans avant le grand départ !)
  • Team Santé Solidarité : 4 équipages 100% infirmiers
  • Une quinzaine d’équipages formés de professionnels de santé (kiné, dermato, médecins, dentistes…)
  • 110 4X4, 1 moto, 2 quads, 17 SSV
  • 6 nationalités représentées : française, québécoise, anglaise, chypriote, suisse et belge.
  • 5 000 km parcourus

#Orientation. Le Trophée Roses des Sables n’est pas une course de vitesse (aucune notion de chrono n’est retenue), mais bien une épreuve d’orientation. L’objectif est de rallier l’arche d’arrivée en suivant au plus près, et non pas au plus vite, le parcours tracé par l’organisation. Lorsqu’au cœur d’un désert sans repère, trois pistes s’étirent vers l’infini, il s’agit de bien déchiffrer le Road Book pour prendre la bonne. Pas si simple…

#Solidarité. Chaque année, les Roses acheminent aussi des dizaines de tonnes de dons à destination des enfants défavorisés du grand sud marocain et participent à plusieurs actions de solidarité avec des causes françaises et québécoises. Depuis 2012, 1€/km est reversé chaque année à Ruban Rose pour la lutte contre le Cancer du sein. C'est l'engagement des Roses.

« Faire de l’humanitaire était l’envie première »

Filles des dunesLes filles des dunes, qui forment l’équipage #3, prendront elles aussi bientôt le départ. Pour Sandrine Vingerder et Nathalie Runigo, faire de l’humanitaire a toujours été l’envie première. Ce rallye leur donne ainsi l’occasion de se lancer. Sandrine a exercé comme infirmière dans une clinique pendant deux ans, puis dans un centre hospitalier, en pédiatrie et unité kangourou pendant 10 ans du côté de la Charente-Maritime à côté de Rochefort-sur-Mer. C’est là que cette infirmière, qui s’est installée en libéral depuis 2011, a rencontré sa copilote, Nathalie. Cette dernière a travaillé à Cholet, près de Nantes, d’abord pendant cinq ans dans une clinique en cardiologie, puis dans une unité d’hémodialyse depuis 2010. Les deux femmes ressentent surtout beaucoup d’excitation à l’approche du départ. Ça fait deux ans qu’on porte le projet donc il est temps d’y aller ! Elles qui vont souffler leurs 40 bougies cette année, avaient surtout envie de faire un truc fou pour l’occasion. C’était une façon de penser à nous et de voir de quoi on était capables en dehors de notre zone de confort.

« Nos collègues nous ont beaucoup aidées ! »

Les Tac-Tic Roses, l'équipage #8 formé par Charlène Cron et Nelly Grosse, prendront le départ pour relever un défi personnel : prouver que deux femmes qui ne connaissent rien au rallye sont capables de franchir la ligne d’arrivée. Charlène, 30 ans, est infirmière depuis sept ans et diplômée d’ostéopathie depuis le mois de septembre. Avec Nelly, 32 ans, également infirmière, elles travaillent en maison de retraite à Savigny-sur-Braye dans le Loir-et-Cher, où elles apportent leur fraîcheur et leur dynamisme. L’ensemble de la résidence où elles exercent a d’ailleurs été mobilisée : leurs collègues se sont chargés de vendre leurs créations (des calendriers), de leur faire de la publicité ou de trouver des sponsors. Sans parler des évènements organisés en soutien au Trophée : Nos collègues ont été nombreuses à nous suivre dans des randonnées, des soirées tartiflette ou encore des Loto. A l’approche du départ, elles se sentent plutôt sereines, assurent-elles. L’orientation sur place ? C’est un peu la crainte, mais tout est très bien organisé. Pour le reste, elles sont prêtes. On remplira bientôt le véhicule avec nos affaires et les dons. Elles ont tout de même, en plus du matériel scolaire, deux fauteuils roulants qu’il va falloir installer à l’arrière !

Tic Tac Roses

Infirmiers.com sera présent sur la ligne d’arrivée le 20 octobre à Marrakech. Recueil à chaud des sensations et émotions des participants. Et le tout, en vidéo !

Creative Commons License

Journaliste susie.bourquin@infirmiers.com @SusieBourquin

Publicité

Commentaires (0)