PORTRAIT / TEMOIGNAGE

Le « Vilainfirmier », entre humour et soins

par .

Cet article fait partie du dossier :

Blogs infirmiers

    Précédent Suivant

Etienne Talbot, infirmier en rôle élargi au Québec, partage depuis plus d'un an son quotidien sur le blog levilainfirmier.com. Il y a à peine quelques années pourtant, Etienne était loin d'imaginer que les bancs de l'école le mèneraient au soin. Rencontre.

Etienne TalbotEtienne Talbot, 39 ans, « Vilainfirmier » en exercice depuis neuf ans, partage les aventures qu'il vit dans le Grand Nord sur son blog. Infirmier en rôle élargi au Québec, Etienne travaille en effet en région éloignée, au sein de dispensaires. Son quotidien est donc loin d'être anodin, à l'instar de son parcours. J'ai longtemps erré avant de réaliser ce que je voulais faire comme travail, explique-t-il. Ce que je savais était que je voulais voyager, voir des endroits peu visités, et surtout accomplir un travail qui ferait une différence pour mes semblables. J'ai donc d'abord étudié en sociologie puis en littérature. Mes études en soins infirmiers sont pratiquement un accident de parcours. En effet, c'est presque par hasard qu'Etienne découvre le métier d'infirmier. Je travaillais déjà en milieu hospitalier dans l'entretien ménager afin de payer mes études. Ainsi, je voyais les soignants travailler et cela me fascinait. Alors qu'un sentiment d'étouffement le préoccupe de plus en plus lors de ces retours de voyage, Etienne réalise que la profession infirmière englobe tout ce qu'il désire : la possibilité de voyager, un sentiment d'accomplissement et des lieux de travail divers et variés. Il a d'ailleurs eu l'occasion de pratiquer au sein de différents services : chirurgie, psychiatrie, cardiologie, orthopédie, urgence, soins à domicile… J'ai même été préleveur d'organes, de globes oculaires pour être plus précis, souligne-t-il.

blog le vilainifirmier

Un blog pour parler avec humour de l'exercice au Québec

Depuis plus d'un an, Etienne alimente un blog où il mêle textes et dessins afin de raconter son quotidien d'infirmier, mais pas que. Comme il l'explique, étonnement, il n'y a pas ou peu de blogs infirmiers au Québec. J'aime particulièrement le blog du Pharmachien, un pharmacien québecois qui démystifie certains aspects du monde de la santé en utilisant des dessins rigolos. Ce dernier m'a beaucoup inspiré. Je dessinais déjà des petites BD pour le site internet d'un ami, et je me suis dit pourquoi ne pas faire ton propre site ?. Il est pour moi une sorte d'exutoire, un moyen de parler de la réalité d'infirmier, de sujets parfois irritants également, sans toutefois me prendre trop au sérieux. Les thèmes abordés sont donc diversifiés. J'aime aborder des sujets de la profession qui engendrent une certaine polémique. Je pense notamment au travail en temps supplémentaire obligatoire, précise Etienne. Le Vilainfirmier lève le voile sur certains aspects de la profession que l'on accepte sans se questionner, mais qui pourtant sont matière à réflexion, comme l'acharnement thérapeutique ou le code vestimentaire. Je mets également en ligne des chroniques plus légères où j'aborde des choses plus personnelles, toujours avec une certaine dérision.

blog le vilainifirmier

Afin d'apporter un côté humoristique à ses textes, Etienne dessine. La bande dessinée complète mes écrits, les rend plus attrayants et aussi moins lourds…, estime-t-il . Le dessin fait appel à « l'enfant » qui se cache en nous. Cet enfant a étonnamment encore beaucoup à nous apprendre. Entre autres cette capacité de s'émerveiller, ou celle de s'affirmer sans retenue. Ne dit-on pas que la vérité vient de la bouche des enfants ? C'est un peu ça le Vilainfirmier : un enfant qui s'exprime sans contrainte.

Quand les infirmiers du Grand Nord se confient

Le Nord à bras-le-coeurComme on peut l'imaginer, être infirmier dans une région reculée du Grand Nord a ses spécificités. Dans « Le Nord à bras-le-coeur », un ouvrage collectif dont la rédaction a été co-dirigée par Etienne, les soignants nordiques livrent donc leurs récits et évoquent leur travail d'infirmier en rôle élargi qu'ils mènent auprès des peuples autochtones. L’idée était de lever le voile sur cette pratique infirmière peu connue et donner une voix à ces soignants, explique Etienne. En somme, mon rôle était celui de directeur littéraire : expliquer le projet, guider les collaborateurs durant l'écriture de leurs textes, aider à la correction, faire les liens avec l'éditeur, superviser le montage… C'est une tâche très exigeante mais très valorisante. Cet ouvrage m'a beaucoup fait grandir.

Pour la suite, Etienne a des projets plein la tête, notamment celui d'effectuer des missions dans l'Arctique avec la Garde côtière canadienne sur leur bateau brise-glace à titre d'officier de la santé. Etienne n'a donc pas fini de sillonner le monde et de partager son savoir-faire... Nous vous le ferons savoir !

le vilaininfirmier

Creative Commons License

Aurélie TRENTESSE  Journaliste Infirmiers.com aurelie.trentesse@infirmiers.com  @ATrentesse

Retour au sommaire du dossier Blogs infirmiers

Publicité

Commentaires (0)