RECHERCHE

Douleur : un guide élaboré par des patients et des soignants

Cet article fait partie du dossier :

Recherche en soins infirmiers

    Précédent Suivant

Des soignants ont élaboré avec la participation de 49 patients, un guide pratique sur les traitements morphiniques afin d’améliorer la prise en charge de la douleur en cancérologie. Cette expérience montre l’intérêt de favoriser la « collaboration soignant-patient » pour l’élaboration de documents d’information.

médecine polyvalente unité douleurEn France, le soulagement de la douleur est reconnu comme un droit fondamental depuis la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades. Sa prise en charge fait l’objet de plans nationaux de lutte contre la douleur1 et est inscrite comme objectif prioritaire du Plan cancer 2009-2013 (action 19.1)2. Cette prise en charge est d’autant plus importante que la plupart des personnes traitées pour un cancer ressentent des douleurs à un moment donné de la maladie3. Soulager leur douleur représente ainsi un aspect primordial de leur qualité de vie.

Informer, aider et accompagner les patients pour une prise en charge optimale de leur douleur est donc un enjeu important en cancérologie. Plusieurs études ont montré que les patients atteints de cancer sont en demande d’information4-6, principalement sur leur traitement et les effets secondaires7. Apporter une information aux patients sur la gestion de leur douleur s’avère alors indispensable8. En éducation thérapeutique du patient (ETP), des critères de qualité d’une information orale et écrite ont été définis pour la rendre accessible, adaptée et compréhensible par le plus grand nombre de patients. Parmi ces critères, on retrouve la participation du patient lui-même à l’élaboration d’une information écrite9-11.

Dans le cadre de l’amélioration de la prise en charge de la douleur à l’Institut régional du Cancer de Montpellier (ICM), un groupe de professionnels de santé composé de membres du Comité de lutte contre la douleur (CLUD) et de l’Unité Transversale en ETP (Utep) a souhaité élaborer, avec la participation de patients, un guide pratique pour les aider à gérer au mieux leur traitement et, in fine, leur douleur. Nous présentons ici les principales étapes de ce travail et ses résultats.

Matériel et méthodePopulationCinquante et un patients ont été rencontrés pendant leur séjour. Les critères d’inclusion pour participer à ce travail étaient : la capacité du patient à s’exprimer, le démarrage d’un traitement morphinique, une algie inférieure ou égale à 3 (échelle numérique) et le fait d’être volontaire.MéthodeLa méthode choisie s’est déroulée en deux temps complémentaires : des entretiens...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)