RECHERCHE

Recherche - ETP et maladies cardio-vasculaires

par .

Cet article fait partie du dossier :

Recherche en soins infirmiers

    Précédent Suivant

Dans le cadre de son Master 1 Sciences cliniques infirmières, en janvier 2015, Sébastien Chapdaniel a réalisé un travail de recherche sur le thème « Éducation thérapeutique du patient – Maladies cardio-vasculaires ». Il souhaite le partager avec la communauté d'Infirmiers.com et nous les en remercions.

chambre patient infirmières

L'Éducation thérapeutique du patient touché par une maladie cardiovasculaire, tel est le thème qu'a étudié Sébastien dans son travail de recherche.

Sébastien introduit ainsi son travail de recherche : Aujourd’hui, en France, 20% de la population vit avec une maladie chronique. Dans un contexte de vieillissement de la population, ce chiffre va continuer à progresser. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ce phénomène est lié aux comportements de santé. La mauvaise alimentation, la sédentarité, le tabagisme, et autres addictions sont à l’origine de nombreuses affections chroniques : les maladies cardiovasculaires, le diabète, le cancer, les maladies transmissibles comme le Sida. (BURLET B., 2012). Pour répondre aux enjeux socio-économiques de demain, l’approche du soin, la prise en charge de la maladie, et le contexte législatif doivent changer. Depuis 2001, plusieurs plans ont été mis en oeuvre dans l’objectif de promouvoir l’éducation thérapeutique du patient (ETP): plan d’éducation à la santé, puis le plan d’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes de maladies chroniques (2007). Ils ont permis de développer des référentiels validés par la haute autorité de santé (HAS) et l’institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES).

En 2009, la loi hôpital patient santé territoire (HPST) décline dans l’article 84 que l’éducation thérapeutique s’inscrit dans le parcours de soins du malade pour l’aider à retrouver de l’autonomie. Puis en 2010, le ministère publie un décret relatif aux conditions d’autorisation des programmes d’ETP et aux compétences requises pour la réaliser. Ces compétences seront actualisées dans le décret n° 2013-449 du 31 mai 2013 relatif aux compétences requises pour dispenser ou coordonner les programmes d’ETP. Le dernier arrêté concernant l’ETP est paru au Journal Officiel, n° 0019 du 23 janvier 2015, il précise d'une part le cadre de formation nécessaire aux intervenants et aux coordonnateurs de programmes d'ETP, et d'autre part formalise les démarches d'évaluation des programmes.

Le but de l'ETP est de former les patients à l'autogestion et l'adaptation du traitement à leur propre maladie chronique, et à leur permettre de faire face au suivi quotidien (…). L'éducation thérapeutique du patient doit être réalisée par des soignants formés à l'éducation du patient, et doit être conçue pour permettre au patient (ou à un groupe de patients et aux familles) de gérer le traitement de leur maladie et de prévenir les complications, tout en maintenant ou en améliorant leur qualité de vie (OMS, 1996). Il faut suivre 40h de formation pour pratique l’ETP.

Dans ce travail j’ai choisi la situation de Mr A qui a été victime d’un infarctus du myocarde (IDM) en février 2015. Selon l’institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), il y a en France environ 18 000 décès par an pour 120 000 cas d’infarctus du myocarde déclarés. Environ 10 % des victimes décèdent dans l’heure qui suit et le taux de mortalité à un an est de 15 %. La prise en charge holistique des patients est prioritaire, l’usager est avant tout un être biopsychosocial, culturel, spirituel en interaction permanente avec son aboutit, effectivement, l’être humain a une capacité à se réinventer, ainsi il a le pouvoir de changer ses habitudes, son comportement et de faire des choix pour améliorer sa santé : le paradigme de la transformation (ou de la simultanéité), inspiré du courant existentialiste, voit en la personne un être unique et singulier porteur de ressources et capable de choix qui vont influencer sa trajectoire de vie et de santé (Debout C., 2008).

Pour aborder cette situation clinique, j’ai choisi de retenir le modèle de promotion de la santé ou Health Promotion Model (HPM) proposé par Nola Pender. Appartenant à l’école de l’apprentissage de la santé, ce concept en soins infirmiers a pour but d’identifier les facteurs qui influencent l’environnement du patient, et de l’aider avec son entourage à les modifier afin qu’il puisse adopter des comportements favorisant sa santé. C’est ainsi que je conçois le soin et l’ETP. Ce concept interagit sur les comportements de santé et l’apprentissage qui peut en découler. De plus, l’ETP demande des compétences en pédagogie pour transmettre des informations et accompagner le patient dans un processus de construction. Il existe trois grands modèles en pédagogie : le modèle de l’empreinte, le modèle du conditionnement (Behaviouriste) et le modèle constructiviste / socioconstructiviste. Le pédagogue retenu pour aborder cette situation est issu du modèle constructiviste : Jean Piaget (1896 -1980). Ce modèle s’adapte à la situation de Mr A notamment car Piaget considère que pour apprendre à quelqu’un il ne faut pas seulement lui dire, il faut lui faire réaliser des exercices pratiques pour favoriser l’assimilation des compétences. L'acquisition d'une information se traduit par une perturbation qui va entraîner chez l'individu un déséquilibre du champ cognitif et exiger un travail de synthèse pour assimiler, intégrer, critiquer, admettre, ajouter cette nouvelle dans un champ cognitif alors enrichi (Piaget J., 1959).

Dans cette situation Mr A a ses propres représentations de sa maladie, ce modèle tient compte des représentions initiales du patient pour l’amener par des phases transitoires vers de nouvelles connaissances qui souvent peuvent contredire les connaissances antérieures : c’est le conflit socio-cognitif.

Problématique : En quoi l’éducation thérapeutique du patient permet-elle à Mr A d’acquérir les compétences d’auto soins et d’adaptation indispensable pour vivre avec sa maladie ?

Lire le travail de recherche « Éducation thérapeutique du patient - Maladies cardio-vasculaires »

Creative Commons License

Aurélie TRENTESSE  Journaliste Infirmiers.com aurelie.trentesse@infirmiers.com  @ATrentesse

Retour au sommaire du dossier Recherche en soins infirmiers

trouvez votre poste en quelques clics

Publicité

Commentaires (0)