RETRAITE

Gestion de la retraite en établissement hospitalier : interview

Cet article fait partie du dossier :

Retraite

    Précédent Suivant

Quelle gestion de la retraite en établissement hospitalier ? Christophe Martinat, Directeur des Ressources Humaines du centre hospitalier du Puy-en-Velay, dans la Haute-Loire, nous répond.

équipe de soignants hopital

Où est-ce que j’en suis de mes droits, à quel âge est-ce que je peux partir à la retraite... autant de questions posées par les professionnels de santé...

Christophe Martinat le constate un peu plus chaque jour, nous sommes de plus en plus sollicités, nos services répondent aux questions des agents sur le niveau de leurs retraites, leur durée de cotisations.... Il souligne, en effet, que les dossiers sont de plus en plus complexes. C’est pourquoi il conseille aux agents de s’intéresser plus tôt à leur retraite.

CRH C.G.O.S - Comment votre établissement accompagne-t-il les agents dans la préparation de leur retraite ?

Christophe Martinat - Dans notre service ressources humaines, nous avons un correspondant dédié aux retraites. Lorsqu’il y a des évolutions réglementaires et statutaires, nous communiquons via un journal interne envoyé avec les bulletins de salaire. Et en 2013, avec la Caisse Nationale des Retraites des Agents des Collectivités Locales (CNRACL), nous avons organisé une journée d’information. Une conférence s’est tenue dans l’établissement en présence d’agents de la CNRACL. Elle a eu beaucoup de succès.

CRH C.G.O.S - Le besoin d’information des agents est-il si grand ?

C.M. - Nos services sont de plus en sollicités car les agents sont inquiets de basculer dans un système qui est réformé tous les 10 ans. Ils se demandent si leurs droits seront garantis dans le temps. La succession des réformes en matière de retraite rend les dossiers de demande de retraite plus complexes. Les agents ont souvent eu des carrières dans le privé et le public, ont évolué dans leurs fonctions, les femmes ont été à temps partiel ou ont interrompu leur carrière à l’occasion d’une maternité. Chaque dossier est un cas unique.

CRH C.G.O.S - Quelles sont les interrogations des agents ?

C.M. - Les questions sont souvent les mêmes : où est-ce que j’en suis de mes droits, à quel âge est-ce que je peux partir à la retraite, combien de trimestres dois-je cotiser pour avoir une retraite à taux plein, quel est le montant de ma pension ? Mais nous avons aussi des demandes nouvelles : certains agents, surtout en catégorie C, veulent savoir s’ils peuvent travailler au-delà de la limite d’âge, car ils ont encore des enfants à charge, qui entrent difficilement sur le marché du travail. Leurs pensions sont faibles, autour de 1 000 euros, et ils ne peuvent pas se permettre de voir diminuer leurs revenus.

CRH C.G.O.S - Quels sont vos conseils pour bien préparer sa retraite ?

C.M. - Les agents se soucient bien tard de leur retraite. Ils viennent nous voir dans la dernière décennie de leur carrière. Ils devraient se rapprocher plus tôt des services gestionnaires de leurs établissements. C’est autour de 35 ou 40 ans qu’il faut commencer à se préoccuper de ses droits et envisager de solliciter des organismes comme le CGOS qui peuvent apporter une protection complémentaire.

Creative Commons License

http://crh.cgos.info/index.php

Retour au sommaire du dossier Retraite