RETRAITE

Droit à l'information sur les retraites : mieux anticiper l'avenir !

Cet article fait partie du dossier :

Retraite

    Précédent Suivant

Avant 2003, il était souvent difficile, quand on était encore en activité, de reconstituer sa carrière professionnelle et d'obtenir des informations des caisses de retraites ! Mais la loi de 2003 sur la réforme des retraites a changé la donne. Elle crée un « droit à l'information sur les retraites pour tous les assurés », qui permet  à chacun de faire un bilan beaucoup plus tôt dans sa carrière. Déjà bien rôdé, le dispositif devrait encore monter en puissance d'ici à 2017.

Encourager les Français à anticiper la préparation de la retraite et éviter les mauvaises surprises...

Depuis la mise en place du « droit à l'information sur les retraites », nous recevons désormais, à chaque étape de notre vie professionnelle, des relevés centralisés en provenance d'un organisme unique. Les informations transmises sur notre parcours professionnel sont donc plus fiables qu'à l'époque où il fallait les récupérer auprès de plusieurs organismes. Elles permettent de déterminer avec plus de précision le moment du départ à la retraite et le montant de la pension future.

Relevé de situation retraite et estimation indicative

  • A  partir de l'âge de 35 ans, chaque assuré reçoit tous les 5 ans un « Relevé de Situation Individuelle » (RIS) qui recense toutes les périodes cotisées enregistrées par l’ensemble des caisses de retraite auxquelles il a été affilié. Il reçoit donc ce document sans demande préalable à 35, 40, 45 et 50 ans.

Si vous êtes né en 1964, en 1969, en 1974 ou en 1979, vous êtes concerné !

  • Depuis 2012, vous pouvez également le demander ou le consulter à tout moment en ligne (Relevé de Situation Individuelle en ligne ou RISE) à partir du site Internet de l'une des caisses de retraite à laquelle vous êtes ou avez été affilié. Elle se chargera de recueillir les informations auprès des autres organismes.
  • A partir de 55 ans, ces relevés sont complétés par une « Estimation indicative globale » de la future pension, selon l’âge de départ à la retraite. Il s'agit cette  fois d'une estimation de montant de retraite future.
  • A partir de 45 ans, les assurés peuvent bénéficier, à leur demande, d’un entretien individuel (Entretien Information Retraite), appelé aussi « entretien de mi-carrière » portant sur les droits qu’ils se sont constitués et sur leurs possibles évolutions.

D’ici à 2017, un Compte Individuel Retraite

La dernière réforme des retraites, en 2014, a prévu une montée en puissance de ce dispositif : d'ici à 2017, chaque Français bénéficiera d’un compte individuel retraite (CIR) qui lui garantira un accès rapide, permanent et unique à ses données « retraite », pour l’ensemble des régimes de base et complémentaire dont il dépend. Chacun pourra accéder à tout moment, en ligne ou en format papier, à un récapitulatif de tous les trimestres, des points et des droits acquis depuis le début de la carrière, et bénéficier d’une simulation des pensions futures à partir de l’âge de 45 ans. Une interface unique permettra de consulter des informations sur les démarches à suivre pour liquider sa pension et entrer en contact avec chacun de ses régimes. Pour les agents hospitaliers, la Caisse Nationale de Retraites des Agents des Collectivités Locales (CNRACL) est chargée de la mise en place du nouveau système. En 2017 au plus tard, chaque agent hospitalier pourra se connecter sur son compte.

En mettant à disposition de chacun des outils pour suivre la période d'activité année après année, les pouvoirs publics veulent changer les mentalités. Leur but : encourager les Français à anticiper la préparation de la retraite et éviter les mauvaises surprises de dernière minute quand on aspire à la sérénité d'un repos bien mérité !

http://crh.cgos.info/index.php

Retour au sommaire du dossier Retraite