SERVICES

L'infirmier et sa voiture… Une histoire de fiabilité et de sécurité

Cet article fait partie du dossier :

Conseils pratiques

    Précédent Suivant

Pour la plupart des infirmiers, l'usage de leur voiture personnelle est indispensable pour se rendre au travail. Il est donc important de disposer d'un véhicule qui « tient la route », capable de rouler durablement… Infirmiers.com vous donne quelques conseils...

voiture IDEL

Si vous exercez en province, pouvoir compter sur votre véhicule pour vous rendre tous les jours au travail est une priorité.

Prenons un exemple. Vous êtes infirmier, vous habitez en province, et pour vous, ni métro, ni bus pour vous rendre tous les jours au travail. La voiture reste donc votre seul moyen de locomotion. Sa fiabilité est une obligation. Isabelle, infirmière à l'hôpital local de Saint-Bonnet-le-Château en Rhône-Alpes depuis bientôt 5 ans, en témoigne. J'habite à 30 km de l'hôpital, je prends donc ma voiture tous les jours. Autant dire qu'elle m'est indispensable. Pourtant, l'hiver dernier, elle a dû s'en séparer… malgré elle. Je devais en effet prendre mon poste tôt un dimanche, et sur le chemin de l'hôpital ma voiture m'a lâchée.  Aucun garage, aucun mécanicien à proximité…  Qui peut vous dépanner à 5h30 du matin ? Sans parler de la gêne occasionnée dans mon service à cause de mon absence.

J'habite à 30 km de mon travail, je prends ma voiture tous les jours… Autant dire qu'elle m'est indispensable

Ce genre d'imprévu peut représenter une dépense financière conséquente. En effet, en cas de panne sérieuse, d'autant sur un véhicule déjà ancien, le coût des réparations peut être si important qu'il est plus judicieux - quand on peut -  d'acquérir un nouveau véhicule… Cette situation, professionnellement handicapante, a poussé Isabelle à trouver une solution au plus vite dans un contexte économique difficile. Je ne pouvais pas rester plus longtemps sans voiture. Les premiers jours, mon mari m'emmenait et revenait me chercher, mais c'est devenu très vite contraignant... Il me fallait rapidement un nouveau véhicule. Pour Isabelle, plusieurs interrogations se sont alors posées : une nouvelle voiture neuve ou d'occasion ? Quelle catégorie et quel modèle? Et quelle solution optimale de financement ?

Pour éviter les mauvaises surprises mieux vaut choisir un véhicule neuf avec toutes ses garanties constructeur et la liberté de choisir les options qui correspondent à vos goûts et à vos besoins. Pour ceux qui ont un budget plus serré, l'achat d'une occasion reste malgré tout une solution, à condition d'être (très) prudent. Attention aux mauvaises surprises… Reste encore à choisir un modèle… Après réflexion, Isabelle qui a opté pour l'achat du véhicule neuf - garantie constructeur pendant 2 à 7 ans sécurisante - a choisi une citadine avec un bon rapport qualité/prix. Elle tient très bien la route, elle est équipée d'un régulateur de vitesse et d'un GPS, Et surtout… Elle est garantie 3 ans !  Restait la question du financement… Isabelle a vite oublié l'achat « comptant » compte-tenu de ses revenus modestes. Restait le leasing (location, avec achat en option) ou le prêt auto, un financement bien souvent proposé par les concessionnaires, les banques ou les assureurs.

Pour ma part, explique Isabelle, j'ai finalement opté pour l'achat d'une voiture neuve « compacte » chez le concessionnaire avec un crédit bancaire. Maintenant pour Isabelle, tout roule !

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Creative Commons License

Vous avez besoin de changer de voiture ?

Pour votre achat auto/moto, neuve ou d’occasion, la BFM vous propose le prêt BFM Liberté AUTO à taux attractifs !

  • Ce prêt d’un montant de 1 500€ à 75 000€ est proposé de 6 à 84 mois (selon vos capacités de remboursement).
  • Vous pouvez utiliser les fonds librement. Par exemple pour financer également la carte grise ou l’assurance du véhicule.
  • Vous pouvez commencer le remboursement de votre prêt à partir du 4e mois*.

Pour en savoir plus sur la Banque Française Mutualiste et les avantages qu’elle vous propose, cliquez ici !

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

*Sous réserve d’acceptation. Dans la limite de 3 mois maximum et dans les conditions fixées au contrat. Pendant le différé d’amortissement, seuls les intérêts et s’il y a lieu la cotisation d’assurance sont prélevés.

Banque Française Mutualiste

La Banque Française Mutualiste est la banque des agents hospitaliers !

Contactez-nous

* Champs obligatoires

Retour au sommaire du dossier Conseils pratiques