DOCUMENTATION

Infirmier référent - Quel rôle et quelle expertise ?

Cet article fait partie du dossier :

Recherche en soins infirmiers

    Précédent Suivant

Dans un contexte de transformation du système de santé français, les infirmiers référents ancrent leur quotidien dans des activités centrées sur la clinique des patients et dans la coordination de leur prise en charge. De leur rôle de conseiller auprès de leurs collègues à celui de consultant pour les patients, de quelles compétences parle-t-on ? Ces nouvelles compétences riment-elles avec expertise ? Tentative d'explications pour y voir plus clair...

decret de competences clinique modelisationBien qu'encore peu nombreux, de plus en plus d’infirmiers identifiés « référents » exercent au sein des établissements de santé. Peu d’entre eux témoignent de leur activité car leur poste manque de visibilité et il n’existe pas de modélisation professionnelle dans ces rôles. En effet, toute pratique en construction nécessite d’aborder le cadre conceptuel et de poser un regard sur les acteurs exerçant cette fonction.

Le cadre théorique

Le cadre théorique pose la problématique de la définition de l’infirmier référent 1, sachant qu’une « définition est la détermination des limites de l'extension d'un concept » 2. Plus précisément, la définition expose en un discours articulé la compréhension du concept. Il parait cependant peu satisfaisant de dire simplement que l’infirmier référent est un professionnel de santé à qui on se réfère dans le cadre de la pratique quotidienne. Le cadre théorique pose donc le problème de la définition du concept de l’infirmier référent.
Le dictionnaire Grand Larousse Universel définit le mot « référent » comme un « être ou un objet auquel renvoie un signe linguistique dans la réalité extralinguistique telle qu'elle est découpée par l'expérience de tel ou tel groupe humain ». Ce mot a donc une signification uniquement dans le cadre d'une discipline : la linguistique ; la fonction référentielle du langage ayant pour but de communiquer des informations.

Poursuivons notre quête étymologique. En droit français, le référé est une procédure permettant de demander au juge qu'il ordonne des mesures provisoires, mais rapides, tendant à préserver les droits du demandeur. Un référé est très souvent introduit dans l'attente d'un jugement sur le fond et la procédure de référé est donc destinée à prévenir un dommage imminent.

Le mot référent découle ainsi de référer. Ce verbe provient du latin « referre » qui veut dire « reporter, rapporter », de « re » qui indique un mouvement en arrière et de «ferre » qui veut dire « porter ». Il s'agit donc de porter en arrière ou plutôt de rapporter une chose sur une autre. C’est ainsi que l’on peut se référer à l’avis de quelqu’un, se référer à ce qu’il dit ou encore se...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (2)

Haegen

Avatar de l'utilisateur

17 commentaires

#3

très beau concept

je suis très sensible à ce concept pour avoir participé à une expérimentation, il une dizaine d'année. et si je trouve le concept ingénieux et très bien, deux choses me font craindre qu'il reste un beau concept:
=> quelle reconnaissance salariale, statuaire ou universitaire? je m'explique sans reconnaissance, le concept va s'épuiser après avoir épuisé les IDE référents. si je gagne pas mieux que l'IDE lambda, si lors d'un changement d'établissement, mon expertise n'est pas prise en compte, et si cette expertise n'est pas à un moment donné reconnu comme un chemin vers une spécialisation (existante ou à venir), il me faut une bonne dose de motivation intrasèque pour continuer
=> des IDE guidant et organisant les soins d'autres IDE, je ne suis pas sur que les professionnels soient d'accord. tout le monde peut guider/conseiller/encadrer/commander un IDE. tout le monde sauf un autre IDE.
mais oublions mon pessimisme. l'article est très bien écrit

MissFly

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#1

Très bon article

Votre article illustre bien le sujet ! Bravo.