INFOS ET ACTUALITES

Les agressions de personnels hospitaliers en hausse en 2010

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

Si l’année 2011 a été consacrée comme celle du « droit des patients », le rapport de l’Observatoire national des violences en milieu hospitalier1 montre combien les professionnels de santé sont en souffrance et leurs droits bafoués. L’augmentation constante des agressions envers le personnel de l’hôpital est pour le moins préoccupante. Analyse.

La circulaire du 11 juillet 20052 relative au recensement des actes de violence dans les établissements de santé permet à l’Observatoire national des violences en milieu hospitalier d’élaborer un rapport annuel. Les dernières données de l'Observatoire national des violences en milieu hospitalier (ONVH) attestent que la violence au sein des établissements de soins n’est plus un épiphénomène et qu'elle impacte sur les conditions de travail du personnel des établissements de santé :

  • 2690 faits signalés en 2006 ;
  • 3253 faits signalés en 2007 ;
  • 3433 faits signalés en 2008 ;
  • 4742 faits signalés en 2009 ;
  • 5090 faits signalés en 2010.

Méthodologie de l’Observatoire national des violences en milieu hospitalier

La circulaire du 15 décembre 20003 définissait les grands axes d’une politique de prévention des situations de violence. Un groupe de travail interministériel a débouché sur la création d’un Observatoire national de la violence en milieu hospitalier. La circulaire du 11 juillet 2005 relative au recensement des actes de violence dans les établissements de santé2 définit le contenu de sa mission. Cet Observatoire a pour rôle de coordonner et d’évaluer les politiques mises en œuvre par les...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

FRED60

Avatar de l'utilisateur

34 commentaires

#1

Des chiffres non représentatifs!

Si dans les violences aux personnes c'est les coups qui prédominent devant les injures ou insultes, c'est parce que les soignants ont cessé de signaler une grosse partie de ces faits! Le personnel s'abstient (à tort soyons clairs!) soit par pression hiérarchique, la structure ne veut pas être montrée du doigt, soit parce que le soignant n'y voit pas d'intérêt car pas de réponse au problème apportée.
Peut être que l'argent versé à cet observatoire qui ne sert pas à grand chose pourrait être redistribué aux hôpitaux...