INFOS ET ACTUALITES

Lettre à un(e) ami(e) - Est-ce que je l'aime toujours ce métier ?

par .

Nous vous avons sollicité à l’occasion de la Journée internationale de l’infirmière, le 12 mai, et vous nous avez répondu... Vos plumes se sont envolées... Votre imagination s’est déliée... Vos états d’âme se sont exprimés... Entre beaux et bons mots ou tristes maux, vos contributions toucheront ceux qui les recevront... Merci !

Entre le 10 et le 12 mai, nous avons publié les trois lettres qui nous ont le plus enthousiasmés à la rédaction. L'ensemble des lettres est désormais disponible sur un espace dédié. Voici l'une d'entre elles. Merci à tous pour vos contributions.

Lettre à un(e) ami(e) qui voudrait devenir infirmier(e)...

Est-ce que je l'aime toujours ce métier ?

infirmière couloir d'hôpital chariotLa souffrance avec la maladie dont tu ignores les dégâts et la mort tu découvriras et à toi de l'apprivoiser...

Le bonheur, la joie, la renaissance tu aimeras...

Les remerciements de ces êtres qui se relèvent et qui sortent enfin de l’hôpital pour retourner vivre leur vie tu apprécieras...

L'ingratitude tu ressentiras... avec l'envie de tout lâcher par moment...

L'énervement quand on t'appelle à 19 h pour aller bosser à 21 h suite à un arrêt maladie et qu'on te demande de quitter tes enfants et ton mari qui ne te comprennent pas tu subiras...

Astreintes et accumulation d'heures supplémentaires tu supporteras...

N'attends jamais de remerciements de ta hiérarchie ni même de certains de tes collègues... sympa non malgré ton dévouement...

Des week-ends annulés et des fêtes de famille où tu n'es pas présente tu te souviendras...

Le service public : disponible sept jours sur sept tu seras...

Le stress, les palpitations par rapport à ton travail et le sentiment d'insécurité pour toi et tes patients tu subiras...

J'ai découvert un travail super motivant au cours de ces années qui actuellement se dégrade au niveau de la relation au patient... Au bout de 22 ans, je me pose toujours la même question : voudrais-je refaire ce même parcours de combattant ???...

A la fin du compte, je me retrouve avec des douleurs articulaires à force de porter un stress toujours présent car je veux bien faire et suis responsable de personnes vivantes... Les responsabilités sont de plus en plus nombreuses... Malgré mes connaissances, je ne suis pas à l'abri d'une erreur... Serais-je bien aidée par mon administration ??

Est-ce que je l'aime toujours ce métier ? Voulez-vous toujours le faire ce métier ??? Moi en tout cas je suis toujours là mais pour combien de temps !!!

Florence

Toutes les années, le 12 mai, la Journée internationale des infirmières, instaurée en 1965 par le Conseil international des infirmières (CII), une fédération de plus de 130 associations nationales d’infirmières, représentant plus de 13 millions d'infirmières du monde entier, est là pour rappeler à tous combien les infirmières œuvrent pour garantir des soins infirmiers de qualité pour tous et pérennisent par leur apport de solides politiques de santé. A cette occasion, Infirmiers.com a lancé un appel à contributions au sein même de la communauté soignante. Le projet intitulé « Lettre à un(e) ami(e) qui voudrait devenir infirmier(e) » a su séduire certains d’entre vous qui nous ont envoyé leur contribution. L’idée était la suivante : raconter sur tous les tons, sous toutes les formes, via tous les mots et/ou les images ce que vous pourriez dire pour convaincre – ou dissuader – l’un(e) de vos ami(e)s qui voudrait tenter l’aventure du soin et embrasser cette profession que vous connaissez si bien pour l’exercer vous-même avec plus ou moins de bonheur...

Elevez la voix, prenez de la hauteur, faites-vous connaître - et reconnaître - partagez et profitez de cette journée internationale des infirmières du 12 mai 2013 qui vous est dédiée pour exister plus encore

Creative Commons License

Bernadette FABREGASRédactrice en chef Infirmiers.combernadette.fabregas@infirmiers.com

Publicité

Commentaires (0)