BLOG

« Tu avais pas demandé des matins ? »

Cet article fait partie du dossier :

Blogs infirmiers

    Précédent Suivant

Des idées d'IDE (le mystère est entier sur sa véritable identité) a débuté son blog en août 2011, à J-1 de sa rentrée en IFSI. Aujourd'hui, elle nous propose un article sur les discussions liées au planning. Tout un programme !

planning soignants hopital

Les discussions de planning... une éternelle histoire !

Dans le top des discussions en service, la première place revient au planning ! Bien avant, les patients, les abrutis de médecins et les enfants. Ça occupe une place incroyable cette feuille des plannings. Ce qui est amusant, c’est le temps passé à regarder le planning des autres.

« - Han, t’as vu, elle ne fait que des soirs. C’est clair qu’elle a été favorisée. 

- Mais tu avais demandé des matins, toi, non ?

- Oui mais merde regarde comment ça l’arrange, elle ! Elle a la cadre dans la poche.

- Mais toi tu as obtenu tous les matins que tu voulais.

- Oui mais bon »

Il y a tous les échanges de jours.

« - Alors je te prends 3 soirs contre 2 matins en décembre et tu prends 5 nuits contre 6 matins en janvier.

- Ok mais alors je prends aussi ces 2 matins contre 3 soirs et… »

Le top du top, c’est quand même les discussions de vacances. Même quand l’équipe est dans un grande cohésion apparente, les vacances des autres, c’est toujours « incroyable tout ce qu’ils ont obtenu ! » Entendu dans mon dernier stage :

« - Non mais tu te rends compte que Stéphanie a obtenu 4 semaines de vacances entre ses congés, les DS et récup entre juillet et août ! »

- Oui mais la cadre disait qu’on n'était pas tendu cet été donc qu’elle avait pu donner tous les desiderata de chacun ! Cool non ?

- Non, à l’hôpital on ne doit poser que 3 semaines entre mai et septembre. 

- Oui mais si ça passe, autant en profiter non ?

- Non mais moi j’ai posé 3 semaines car je respecte les règles et donc ça n’est pas normal qu’on accepte des congés aux autres. Si elle a ses 4 semaines, je vous préviens je me mets en arrêt maladie !

- Mais pourquoi tu ne poses pas une semaine supplémentaire ?

- Non mais on n‘a pas le droit !! Donc je ne le fais pas.

- Mais si ça passe.

- Non c’est inadmissible, la cadre se doit de refuser. »

La fameuse Stéphanie entre dans l’office, tout le monde lui fait un grand sourire. Elle annonce qu’elle a hâte d’avoir ses deux semaines de congés en mai, prend un café et repart.

« - Ça lui fait 6 semaines entre mai et août !!! Je préviens les syndicats !!! »

des_idees_d_ide@yahoo.fr http://ideeide.wordpress.com/

Retour au sommaire du dossier Blogs infirmiers

trouvez votre poste en quelques clics

Publicité

Commentaires (1)

iaahhh

Avatar de l'utilisateur

33 commentaires

#1

C'est le nerf de la Guerre !!

La plupart des étudiants et jeune diplômés trouve que les équipes sont obsédé par les planning... mais faut les voir quelques mois plus tard... trop timide, trop couillons... Elles subissent au début... puis elles en ont vite marre d'avoir le planning " bouche trou", d’être celle que l'on rappelle sur des repos et qui décale ces vacances a la dernière minute, Envie d'une vie familiale ? Envie d'une vie sociale ? De loisirs dans un club ? Elles se jettent à leur tour sur les planning et défende "leur" planning comme des tigresses... quand à celle qui ose moins, ça fini en arrêt maladie car la goutte d'eau fait déborder le vase tôt ou tard...

Il ne faut pas que des "Bed-mannager" il faut aussi des "planning-mannager"... tant certains cadre n'y arrive pas...