FORMATION

VAE le point au 1er mars 2008…

Cet article fait partie du dossier:

Compétences infirmières

    Précédent Suivant

Dans notre article « Le point sur la VAE au 1er avril 2007 », nous disions que la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) était en place pour les aides-soignants, les auxiliaires de puéricultures et les préparateurs en pharmacie hospitalière. Pour les IBODE, elle était en « cours » de « négociation ». Pour les IADE, cadres de santé et puericultrices, cela devait se mettre en place (sans d’ailleurs avoir de date pour cette mise en route). Mais qu’en est-il pour les IDE ? Rappelons d’abord ce qu’est la VAE.

compétences lettres

La Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) : une démarche de valmorisation des compétences pour les soignants.

La loi de modernisation sociale n° 2002-73 du 17 janvier 2002 a mis en place la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE). Cette VAE représente une nouvelle voie d’accès à un diplôme professionnel. Elle permet l'obtention de tout ou partie d'une certification (diplôme, titre à finalité professionnelle ou certificat de qualification professionnelle) sur la base d'une expérience professionnelle salariée, non salariée et/ou bénévole (syndicale, associative) et/ou volontaire. Les compétences issues de cette  expérience sont validées par jury.

Mais qu’en est-il de la VAE pour les IDE ?

Le ministère a engagé depuis avril 2006 un travail sur ce sujet. Cette démarche passe par l’élaboration d’un référentiel d’activités puis de compétences exigées pour les réaliser. Des professionnels sont associés à cette démarche.

Cette démarche est lente et complexe et les professionnels n’ont mis en évidence qu'une seule compétence commune avec les aides- soignants.

Apparemment, les aides soignantes ne pourraient prétendre qu’à la 1ère : « Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens ». Les autres compétences étant d’un niveau jamais atteint par une aide soignante fusse-t-elle très expérimentée, mais n’ayant pas reçu de formation initiale d’infirmière. La piste évoquée par le Ministère serait donc de proposer aux aides soignantes une « passerelle », sans concours, qui leur validerait la compétence 1.

Cette hypothèse a été contestée par la CFDT qui pense que d’autres compétences, comme la compétence 6 : « Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins » pourrait être validée par VAE.

La Coordination Nationale infirmière exprime sa satisfaction quant à la décision du Ministère de la Santé de « mettre à l’écart »  la VAE infirmière et rappelle que c’était à cause de cela qu’elle avait quitté, en février dernier, le groupe de travail puisque se profilait dans ce dossier une « braderie » du Diplôme d’Etat d'Infirmier et aucune garantie de reconnaissance en terme de LMD pour la formation initiale IDE.

La FNI (Fédération Nationale des Infirmiers) a déclaré qu’elle quittait les groupes de travail VAE production et validation des référentiels de la profession d’infirmière renommés aujourd’hui « réingénierie du diplôme » pour des  questions de méthodologie. Elle « ne valide pas ces productions et se garde la possibilité d’engager toutes actions de communication et de mobilisation pour que le point de vue des infirmiers soit pris en compte ».

Le référentiel de compétences dans sa version définitive (20) a été validé par le groupe de validation le 11 décembre 2007, et va servir maintenant à élaborer le nouveau programme de formation des IDE.

Le ministère a fait savoir que 22 associations et syndicats professionnels participent à l’élaboration et à la validation des référentiels métiers compétences et formation. Et que ce travail en commun depuis un an et demi a permis des échanges professionnels approfondis qui ont passionné tous les participants.

Affaire à suivre…

Webographie

Creative Commons License Guy ISAMBART
Rédacteur en chef infirmiers.com
https://www.infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier Compétences infirmières

trouvez votre poste en quelques clics

Publicité

Commentaires (0)