DOCUMENTATION

Voyager avec le diabète, ça se prépare !

Cet article fait partie du dossier :

Diabète

    Précédent Suivant

PARIS, 28 juin 2004 (APM Santé) - La réussite du voyage d'un diabétique dépend largement de la façon dont il a été préparé et prendre un certain nombre de précautions avant le départ permet d'éviter bien des problèmes, rappelle une équipe de pharmaciens américains dans la revue "US Pharmacist".

Voyager avec le diabète, ça se prépare ! Premier conseil d'Elaena Quattrocchi, qui enseigne à la faculté de pharmacie Arnold et Marie Schwartz, à New York et de Stephen Lerner, responsable d'une officine dans la même ville : les personnes diabétiques doivent porter une carte d'identification. Outre l'indication de la maladie, le nom et les coordonnées du malade, de son médecin traitant et de la personne à prévenir en cas de problème, la liste des médicaments prescrits (précisant les dosages et rédigée en dénomination commune internationale ou DCI) devrait figurer sur la carte de diabétique, suggèrent les auteurs.

Le médecin constitue un partenaire indispensable à la préparation du voyage, non seulement pour prescrire le stock de traitement nécessaire pour couvrir la durée du séjour, mais aussi pour établir différents documents qui peuvent éviter un certain nombre de problèmes. En effet, une ordonnance complète de secours (en français, en anglais et dans la langue du pays visité, si possible) peut parfois s'avérer utile et un certificat médical expliquant la prise en charge de la maladie permet de limiter les ennuis liés au transport de seringues et de médicaments à travers les frontières.

TOUT À PORTÉE DE MAIN

Il faut prévoir deux fois plus de médicaments et de matériel (bandelettes, seringues ou stylo, aiguilles...) que la quantité nécessaire, et placer le tout dans un sac à conserver à portée de main tout au long du voyage. Cette précaution permet normalement d'éviter d'avoir à acheter de l'insuline ou du matériel d'injection dans un pays étranger, mais dans le cas où elle ne s'avèrerait pas suffisante, il faut bien être conscient que le dosage des ampoules d'insuline ou le calibrage...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)