VIDEO

Morgane, stomisée : "Cette infirmière stomathérapeute m’a prise sous son aile"

Pour ce nouveau numéro de notre format vidéo "Regard de patient", Infirmiers.com a donné la parole à Morgane Plestan, 44 ans, stomisée depuis l’âge de 16 ans.

Si vous n’arrivez pas à lire cette vidéo, cliquez ici.

En raison de lésions et de fistules recto-vaginales engendrées par la maladie de Crohn, le médecin de Morgane a décidé de lui placer une stomie digestive à son plus grand plaisir : Les lésions étaient très douloureuses, j’avais une scolarité qui n’était plus possible à cause des douleurs. Quand j’ai eu ma stomie, ça a été une délivrance parce que j’ai pu reprendre un rythme de vie plus correct, sans avoir à aller aux toilettes toutes les cinq minutes, confie Morgane. Dans ce témoignage vidéo, Morgane raconte aussi son quotidien avec une stomie et sa rencontre marquante avec une infirmière stomathérapeute.

Qu’est-ce qu’une stomie ?

Une stomie digestive est l’abouchement chirurgical d’un morceau de l’intestin à la peau. C’est une petite ouverture de couleur rouge vif et de forme ronde ou ovale. Cette ouverture créée dans le côlon ou l’intestin grêle permet d’évacuer les selles et les urines lorsqu’elles ne peuvent plus l’être par voies naturelles. Elles sont recueillies dans une poche collée sur le ventre, autour de la stomie.

En France, environs 80 000 personnes vivent avec une stomie. 16 000 stomies sont réalisées chaque année

La stomie est souvent une solution médicale salvatrice pour de nombreux patients atteints de cancers digestifs ou urinaires ou ayant une poussée sévère d’une maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI). En revanche, la stomie entraîne systématiquement une désorganisation de la maîtrise du corps et a un retentissement majeur sur la qualité de vie des patients

Sources : afa Crohn RCH France - Association François Aupetit, Société Nationale Française de Gastroentérologie (SNFGE)

Journaliste infirmiers.com ines.kheireddine@gpsante.fr 

Publicité

Commentaires (0)