INFOS ET ACTUALITES

A voir – « Arythmie » : la médecine d'urgence russe sous scope

par .

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

Sauver des vies est son métier. Oleg va tous les jours secourir chez elles des personnes en quête de soins afin d'être, si besoin, conduites à l'hôpital. Cela se passe en Russie et ce que l'on découvre du système de santé n'est guère réjouissant, d'autant lorsqu'il est rationnalisé, normé, protocolisé et donc impossible à observer pour les équipes soignantes. Oleg, médecin très engagé dans son métier, éprouve avec souffrance les limites du système, lutte et s'épuise. Oleg est marié à Katya, elle-même médecin aux urgences de l'hôpital et leur couple s'effondre. Une histoire complexe au rythme chaotique, inconstant, altéré et perturbé. Une arythmie totale, au propre comme au figuré que nous raconte en usant de ce titre éponyme le réalisateur russe Boris Khlebnikov. Le film, une fiction, sort en salle ce 1er août.

oleg, film russe, arythmie

Héros du quotidien, Oleg doit se battre pour la vie, pour sa vie, et contre l'administration.

Oleg est un médecin particulièrement dévoué à son métier, il lutte et désobéit aux ordres hiérarchiques par conscience professionnelle… et il lui en coûte... Pour sauver la vie de ses patients, il délite la sienne. Il affronte la réalité d'une société russe en souffrance avec une grande empathie alors quand on lui impose un « rendement », qu'on le soumet à un timing où l'humanité ne peut trouver sa place, il craque de l'intérieur. Certes son coeur souffre et s'essouffle mais sa vie entière aussi. Le titre du film « Arythmie » trouve tout son sens dans cette double perspective de chaos à la fois professionnel et personnel.

Rendez-vous à 19h30 le 1er août à Paris pour une projection événement

Oleg est particulièrement dévoué à son métier, il lutte et désobéit aux ordres hiérarchiques par conscience professionnelle… et il lui en coûte...

ambulance Oleg Arythmie Le couple Oleg/Katya n'a pas de répit, absorbé chacun de leur côté par l'intensité de leur vie professionnelle. Ils ne se retrouvent plus, ne se comprennent plus, se croisent et s'ignorent, s'aiment et se déchirent ; leur couple est lui aussi en arythmie. Oleg trouve une fuite dans l'alcool, ce qui aggrave encore ses relations avec Katya. Ce qui est le plus frappant, c'est qu'Oleg, qui se détruit intérieurement lorsqu'il n'est pas en service, retrouve immédiatement sa lucidité, son expertise et sa vivacité d'esprit dès qu'il entre en action avec ses patients. Toute son énergie se déploie alors, tourné vers l'autre, à son service, contre l'adversité et surtout l'adversaire principal qui est le système de santé.

Oleg qui se détruit intérieurement lorsqu'il n'est pas en service, retrouve immédiatement sa lucidité, son expertise et sa vivacité d'esprit dès qu'il entre en action avec ses patients

Les situations s'enchaînent et s'accélèrent, sans temps mort, montrant les protagonistes dans tous leurs états, le coeur battant. L'urgence est aussi dans les relations sociales du couple, elles sont exacerbées, alcoolisées, enfumées, mais terriblement fraternelles. On se tient, on se soutient, on se retient, solidaires les uns des autres, tous dans la même urgence de vivre l'instant, cet instant si précieux qui bascule dans la seconde quand la maladie, l'accident arrive.

oleg et Katia arythmie film russeDurant presque deux heures, le spectateur vit lui aussi suspendu aux événements, aux émotions, aux drames, aux lueurs d'espoir qui se profilent ou se défilent. Héros du quotidien, Oleg doit se battre pour la vie, pour sa vie, et contre l'administration. Sans dévoiler l'issue de son combat, gageons que la lumière pourtant crue des dernières images du film, accompagne et irradie la noirceur de ce mélodrame aux accents humanistes.

Arythmie, inconstance, chaos, altération... électrochoc assuré pour le spectateur !

Arythmie, un film russe de Boris Khlebnikov, sortie le 1 août 2018 (1h 56min). Voir l'affiche du film. 

Et voici les salles de cinéma où découvrir #ARYTHMIE dès le 1er août ! 

Le film a aussi été présenté le jeudi 19 juillet, en "avant-première" au cinéma Le balzac, à Paris. La séance a été suivie d'une rencontre avec Joël Chapron, spécialiste du cinéma russe.

avant-première Arythmie

Creative Commons License

 Bernadette FABREGASRédactrice en chef Infirmiers.combernadette.fabregas@infirmiers.com @FabregasBern

Retour au sommaire du dossier Médecin

Publicité

Commentaires (0)