AS

Guillaume et ses "Ehpad chronicles"

par .

Guillaume, aide-soignant, raconte son quotidien en bande dessinée. Au travers de ses « EHPAD chronicles » décalées, il s'applique à montrer une image positive de sa profession. Rencontre.

Guillaume EHPAD Chronicles

Guillaume, en plein dessin !

Depuis mai 2010, Guillaume est aide-soignant et s'occupe, dans son service, des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Passionné de dessin, le jeune artiste met en scène son quotidien dans une bande dessinée qu'il publie régulièrement sur son blog. Pour Guillaume, c'est un moyen de concilier ses deux passions, d'apporter un autre regard que celui de la maladie ou la mort au métier d'aide-soignant et de faire rire, évidemment. Bien sûr, Guillaume s'inspire des situations qu'il vit, des anecdotes échangées entre collègues, mais il utilise aussi son imagination pour exagérer les histoires et les rendre ainsi plus comiques. Mes collègues apprécient ce que je fais et m'encouragent à continuer, précise-t-il. Ils sont aussi des acteurs essentiels dans mon développement créatif. Nous sommes une équipe très soudée et proche. Les résidents n'ont pas vu mes dessins car ils sont en ligne. En revanche, l'art est omniprésent dans notre service. Il y a quelques années par exemple, nous avons mis en place des ateliers de peinture avec les doigts qui a débouché sur une exposition couverte par le journal local. Nous en avons été très fiers. Il ajoute que tenir ce blog peut faire office d'exutoire. L'humour et l'autodérision, c'est comme une bulle d'oxygène pour un métier difficile mais passionnant.

Guillaume EHPAD Chronicles

C'est aussi par passion que Guillaume a décidé de devenir aide-soignant. À la base, je suis commercial, explique-t-il. Un jour, j'ai postulé chez un concessionnaire et à ma grande surprise, ce fut un entretien collectif où nous étions plusieurs devant le directeur à surenchérir. J'avais l'impression d'être dans la fosse aux lions. Cela m'a définitivement dégoûté du commerce, j'ai donc voulu trouver un métier plus humain. Le déclic lui vient lors d'un stage d'observation en Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) pour découvrir le métier d'aide-soignant. Voir cette équipe au service des autres sans être en compétition me donnait envie. C'est ça que je voulais faire.  Guillaume souligne également que ce métier est pour moi le maillon essentiel dans la chaîne du soin. Nous sommes ceux que les patients voient le plus, c'est donc un métier d'une importance capitale qui a besoin d'être valorisé. Cette profession m'apporte beaucoup de fierté et le sentiment d'être utile aux autres, ce qui est très gratifiant. De plus, nous en apprenons beaucoup sur l'humain, et la solidarité de l'équipe à laquelle j'appartiens a changé ma vision du travail.

Pour le moment, Guillaume dessine durant son temps libre qu'il est parfois difficile de trouver, ce qui explique le rythme de parution assez lent. Si l'occasion se présente, il n'écarte pas l'idée d'éditer une bande dessinée sur le métier d'aide-soignant ou sur d'autres thèmes. En tous les cas, ce ne sont pas les idées qui manquent !

Creative Commons License

Aurélie TRENTESSE  Journaliste Infirmiers.com aurelie.trentesse@infirmiers.com  @ATrentesse

Publicité

Commentaires (1)

SABRI95120

Avatar de l'utilisateur

5 commentaires

#1

BRAVO !

Ben dis-donc c'est vrai que t'as l'air d'avoir un sacré coup de crayon, très bonne idée, continue !