AUTRES METIERS

8 patients sur 10 favorables à la vaccination à l'officine

Les clients des officines françaises sont 78% à être favorables à l'ouverture de la vaccination en pharmacie, selon un sondage publié le 2 avril 2016 réalisé par Opinionway et Satispharma "avec le soutien" de Mylan.

vaccin aiguille flacon

La vaccination : future mission des pharmaciens ? Les infirmiers libéraux sont vent debout contre cette possibilité...

Selon cette étude réalisée dans le cadre du salon d'officinaux PharmagoraPlus, qui avait lieu samedi 2 et dimanche 3 avril 2016 à Paris, 39% des interrogés sont "très favorables" et 39% "assez favorables" à la vaccination en officine. De l'autre côté, 14% se disent "peu favorables" et 8% "pas du tout favorables".

Parmi les répondants, 90% font confiance à leur pharmacien pour les vacciner. Au sein de ce bloc, 56% lui font tout à fait confiance et 34% plutôt confiance. Ils sont 6% à lui faire plutôt pas confiance et 4% à n'avoir pas du tout confiance. Ils sont en outre 74% à estimer qu'ils se feraient probablement vacciner en officine si cela était possible (43% très probable, 31% assez probable, 16% peu probable et 10% pas du tout).

Cette étude, intitulée "La vaccination: future mission du pharmacien?", a été réalisée par questionnaire auto-administré à 5 988 clients de 18 ans et plus dans 65 officines réparties sur le territoire entre le 6 janvier et le 23 mars 2016, sans considération de quota ni redressement des données brutes. Il a été réalisé dans le cadre du salon d'officinaux PharmagoraPlus, qui avait lieu samedi et dimanche à Paris. Les répondants sont à 68% des femmes, ont majoritairement entre 40 et 49 ans (20%) et sont principalement du Sud-Est (28%). Le Sud-Ouest (8%) et les plus de 80 ans (4%) sont les moins représentés.

Une mesure polémique

La ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine, avait souhaité donner la possibilité aux pharmaciens et aux sages-femmes de vacciner sous certaines conditions dans le cadre de la loi de santé, afin de renforcer la couverture vaccinale. Face à l'opposition des médecins et des infirmiers libéraux, la mesure a été supprimée. Le gouvernement a proposé en échange d'avoir recours à des expérimentations. L'ordre des pharmaciens et le principal syndicat chez les officinaux, la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), sont particulièrement favorables à l'ouverture de la vaccination à l'officine. L'Académie de pharmacie, de son côté, estime qu'il est utile que les officinaux puissent, selon leurs compétences, contribuer à l'amélioration de la couverture et de la prévention vaccinales.

Publicité

Commentaires (1)

Utilisateur supprimé

Avatar de l'utilisateur

494 commentaires

#1

Sondés

Qui fréquente ce type de salon le WE ?