DOCUMENTATION

Les revues et la recherche documentaire en sciences infirmières

Les documentalistes médiatisent des savoirs interdisciplinaires pour aborder la recherche en soins infirmiers. Explications.

Le savoir-faire professionnel des infirmiers est de plus en plus diffusé sous forme de publications scientifiques. La méthodologie répond à de nombreux critères permettant de qualifier ce type d’article. Elle est basée sur la recherche qui peut être fondamentale (basée sur l'évolution des connaissances d'une discipline nouvelle : les sciences infirmières) ou appliquée (pouvant être mises en œuvres sur le terrain et centrée sur le patient).

Ces deux approches ont des critères scientifiques identiques : une population, un corpus, une situation d’appel (ou de soins), des lieux, des ressources conceptuelles, des outils, une hypothèse, une analyse, une bibliographie. Il se dégage alors une approche générale de la recherche scientifique.

Les documentalistes médiatisent des savoirs interdisciplinaires pour aborder la recherche scientifique dans le soin infirmier. En effet, trois grandes catégories caractérisent cette discipline naissante : les sciences humaines (psychologie, sociologie...), les sciences infirmières (diagnostic, santé publique, santé mentale...) et les sciences médicales (biologie fondamentale...).

L’objectif est de contribuer à la diffusion des éléments de problématiques professionnelles en décrivant, analysant, argumentant par la preuve et la vérification des données. Rechercher un article scientifique consiste à trouver une théorie fondatrice et vérifiée par une communauté scientifique et professionnelle qui publie ses résultats de façon rigoureuse. Cette exigence relève, en partie, des unités d’enseignement (U.E)  3.4 et 5.6.

Des axes de travail précis

Les documentalistes ne privilégient pas une revue plutôt qu'une autre, mais relaient l'information scientifique utilisée pour les sciences infirmières par les étudiants qui valideront entre autre leur travail de fin d'études (TFE ou mémoire). L’étudiant infirmier (EI) doit donc valider ses U.E pour valider ses compétences.

Celle qui est liée au 2I (2I = Informatique, Internet) est la numéro 8, pour la recherche documentaire. Les documentalistes paramédicales du groupe Ile de France proposent dans les instituts de formation en soins infirmiers (Ifsi) des axes de travail visant l'autonomie.

L'étudiant devra donc, au terme de ses études:

  • localiser un document à distance ;
  • analyser une information médicale en ligne ;
  • rechercher des définitions fiables pour les sciences infirmières ;
  • hiérarchiser du contenu à partir de sites internet, de bases de données ;
  • utiliser des ressources institutionnelles pour ses travaux ;
  • rédiger une bibliographie scientifique ;
  • responsabiliser ses recherches en citant ses sources.

Quelques revues francophones, dédiées à la recherche infirmière, font appel à une méthodologie de recherche scientifique, en voici quelques-unes relevées à partir du site des documentalistes des écoles paramédicales d’Île de France1, dans la rubrique F@VORISITES qui est un  répertoire de sites dans le domaine sanitaire et social pour les étudiants infirmiers, mais aussi pour les élèves aides-soignants et les auxiliaires de puériculture.

Voici un échantillon de quelques périodiques, n’hésitez pas à consulter le SIDOC pour compléter vos sources :

  • APORIA (Canada) : revue consacrée aux débats académiques en sciences infirmières et en sciences de la santé ;
  • Krankenpflege Soins infirmiers (Suisse) : pour tous les acteurs du système hospitalier ;
  • Recherche en soin Infirmier (RSI), édité par l’association française pour la recherche en soins infirmiers (ARSI) ;
  • L’infirmière clinicienne (revue électronique canadienne) : elle diffuse principalement les travaux des infirmières, qu’elles soient étudiantes, cliniciennes ou professeur(e)s ;
  • Savoirs et sciences infirmières (Elsevier-Masson) : nouveau traité qui présente les connaissances fondamentales de la discipline infirmière ;
  • L’infirmière canadienne ( publié par l'association des infirmières et infirmiers du Canada) ;
  • JALMALV (Jusqu’à la Mort, Accompagner la Vie) ;
  • Objectif Soins (Editions Lamare - Wolters Kuwer) ;
  • Perspective infirmière ( Ordre des infirmiers et infirmières du Québec) ;
  • Perspective soignante ( Editions Seli Arslan) ;
  • Laennec (édité par le centre Laennec) ;
  • Santé mentale ( Société Acte presse).

Les étudiants devront s’interroger quant au contenu méthodologique des articles, sur leur valeur scientifique, se poser un certain nombre de questions et repérer les éléments essentiels d’appropriation,  même si  la revue est connue. Par exemple : qui édite l’article ? Existe-t-il un comité éditorial ou scientifique ? Quel est le nom de la revue ? Quel est le titre de l’article ? Numéro, volume et pages ? Date de publication ? Qui est-sont le(s) auteur (s) ? Quelles sont leurs fonctions ?  Ont-ils une notoriété dans leur champ de recherche ? L’introduction ? La problématique et les hypothèses sont-elles facilement identifiables ? Les résultats  donnent-ils des données précises (figures, schémas…)? L’information est-elle clairement organisée, présence d’un plan de parties logiques ? Sur quels concepts l’article repose-t-il ?

Note

1. Groupe des documentalistes paramédicales d’Île de France, disponible : http://sidoc.fr/
 

Creative Commons License

Retour au sommaire du dossier Documentaliste

Commentaires (0)