PARAMEDICAL

Lettre d'une infirmière aux aides-soignants

A l'occasion de la Journée internationales des aides-soignants, il n'y a pas que le groupe des Ni Bonnes, Ni Nonnes, Ni Pigeonnes qui veut marquer le coup en organisant un happening sur le parvis de La Défense, Anik, cadre de santé, s'adresse à eux. Une exhortation à exister, à défendre et à valoriser leurs compétences et surtout à le faire savoir !

aide-soignante distribution de plateau repas

Pour arrêter de penser que les aides-soignants ne sont "QUE" des aides-soignants...

Depuis de nombreuses années, j’ai eu l’occasion de vous côtoyer, de vous recruter pour certains, de cadrer vos missions, de vous encadrer, et parfois de vous recadrer. En tant que cadre de proximité, et manager d’équipe, (on ne dit pas encore N + 1 !), c’était aussi mon job...

Tous ces encadrements, ça peut donner l’impression d’être un peu à l’étroit, mais ne dit-on pas aussi « un cadre rassurant » ? Ça pose les limites, ça met des garde-fous, en quelque sorte. Lors des réunions de transmissions, puis plus tard, des formations, rencontres de réflexion sur vos pratiques soignantes, je vous ai poussé dans vos retranchements parfois, (vous aussi d’ailleurs), c’était utile, nécessaire, ça l’est toujours et ça le restera, heureusement pour les personnes qui nous sont confiées. J’ai beaucoup appris de ce « matériau » humain fait d’expériences multiples et je vous en remercie...

Publicité

Commentaires (0)