AS

Skuld - Le quotidien d'une aide-soignante en images

par .

Cet article fait partie du dossier :

Blogs infirmiers

    Précédent Suivant

Au travers de ses dessins, Skuld raconte son quotidien d'aide-soignante avec humour. Aujourd'hui, elle nous en dit plus sur son parcours.

Portrait de Skuld

Portrait de Skuld, aide-soignante blogueuse

Âgée de 27 ans, Skuld exerce en tant qu'aide-soignante dans un établissement francilien. Férue de jeux vidéo, de cinéma et de lecture, elle partage les situations qu'elle vit au quotidien en publiant ses dessins sur son blog soskuld.over-blog.net.

Dès l'école primaire, Skuld prend un malin plaisir à gribouiller durant les cours en copiant les mangas qu'elle voit à la télévision. Elle explique que « le manga est un dessin très expressif où rien n'est imposé. On peut tout déformer, que ce soient les expressions ou encore le physique, sans que cela soit choquant. Avec le temps, j'ai construit mon propre style, restant toutefois inspirée par le manga. Certaines personnes peuvent ne pas aimer cette influence, mais je l'assume complètement car j'adore la culture japonaise ». Lors de son passage à l'Institut de Formation en Soins Infirmiers (IFSI), elle commence à dessiner des scénettes inspirées de ses stages qu'elle vit très mal. Sur les conseils d'une amie, elle finit par publier ses dessins sur son blog « j'avoue qu'au départ, j'ai créé ce blog pour moi. C'était un exutoire durant mes études. Maintenant, je continue de l'entretenir pour montrer les choses de mon point de vue. Je pense aussi que je le fais pour dédramatiser les conditions difficiles dans lesquelles les infirmiers et les aides-soignants exercent. Il y a toujours de l'humour et même si je décris parfois des choses dures, c'est toujours avec le sourire et de l'autodérision ».

In Vivo l'intégrale, sur France 5, sera, entre autres, consacrée à Skuld le dimanche 17 mai 2015 à 20h. Un émission à ne pas rater !

Raconter son ressenti et prendre du recul

Contrainte d'abandonner ses études en fin de deuxième année d'IFSI, Skuld choisit de se tourner vers le métier d'aide-soignant et continue de dessiner les situations qu'elle vit quotidiennement. Malgré la difficulté du milieu dans lequel elle exerce, Skuld tente de rire de son propre vécu sans pour autant se moquer du malheur des gens qu'elle soigne ou attaquer personnellement ses collègues. « Tout ce que je dessine ramène à mon propre ressenti pour une situation donnée. Il y a toujours de l'humour et même si je décris parfois des choses dures, c'est toujours avec le sourire et de l'autodérision. Il faut juste savoir ne pas dépasser certaines limites ». En outre, dessiner lui permet d'aborder son métier autrement. « Je pense qu'on a tous besoin de prendre du recul. Certains font du sport de haut niveau, d'autres écrivent, moi je dessine. Je note des événements qui feraient un bon strip et lorsque l'idée est suffisamment mature, je le publie ».

Au fil du temps, Skuld a appris à aimer le métier d'aide-soignant notamment avec la pratique : « pour moi, c'est un formidable vivier d'expériences humaines et il m'a permis de mieux me connaître en tant qu'être humain... J'ai toujours voulu faire un métier proche des gens, les aider, les écouter et partager leur guérison. Le métier d'aide-soignant est parfait pour ça car la proximité avec le patient est optimale. Nous sommes les petites mains invisibles des services et pourtant si importantes dans la prise en charge. C'est un métier un peu tabou car l'image que l'on renvoie est souvent associée au sale et à l'intouchable. Mais derrière le soin et la toilette il y a l'accompagnement et l'écoute... Pour moi, c'est ça être aide-soignante. Aider et accompagner au plus près ».

Peut-être que les situations que Skuld raconte ne vous seront pas étrangères et que vous vous reconnaîtrez dans ses dessins. Dans tous les cas, elle demeure sans aucun doute une artiste à suivre.

Aurélie TRENTESSE  Journaliste Infirmiers.com aurelie.trentesse@infirmiers.com  @ATrentesse

Retour au sommaire du dossier Blogs infirmiers

Publicité

Commentaires (0)