INFOS ET ACTUALITES

Vidéo : comment en finir avec les accidents domestiques ?

Cet article fait partie du dossier :

Prévention santé

Chaque année, les accidents de la vie courante touchent plus de 11 millions de Français et plus de 20 000 personnes perdent la vie. La grande majorité de ces accidents survient dans la maison et la plupart pourrait être évité. L’association Attitude Prévention a donc conçu le petit film « Attitude Prévention Info ! Les bons gestes à la maison » pour sensibiliser le grand public aux réflexes qui sauvent.  

jeu enfant accident domestique

9 parents sur 10 ne savent pas évaluer le nombre annuel de morts causées par un accident de la vie courante : 32 % avancent un chiffre bien en deçà de la réalité. 9 % des parents seulement savent que ce chiffre est supérieur à 10 000 décès.

En France, un accident domestique grave se produit toutes les trois minutes. Chaque année, l’hexagone compte 11 millions d’accidents de la vie courante, responsables de 20 000 morts et de 4,5 millions de blessés. Ces accidents domestiques représentent la troisième cause de mortalité tous âges confondus devant les accidents de la route et la première cause de décès chez les enfants de moins de 4 ans. Pour faire face à cette situation, alors que bon nombre de ces accidents sont évitables, l’association Attitude Prévention a réalisé un film.

87 % des parents ont déjà eu un comportement à risque en présence de leur enfant. Ces comportements ont principalement lieu à la maison.
www.attitude-prevention.fr/

Cuisine, salon, salle de bain : voici ce qu’il faut savoir

Il s’agit d’un programme de sept minutes intitulé "Attitude Prévention Info ! Les bons gestes à la maison". De pièce en pièce dans une maison type, le programme nous donne toutes les recommandations sur les mesures de prudence et les bons gestes à suivre pour éviter les accidents les plus courants. Un seul exemple : la cuisine. « On passe beaucoup de temps dans la cuisine, qui est un peu le cœur de la maison, mais aussi le lieu de tous les dangers », souligne le présentateur qui détaille le panel de risques : « brûlures, coupures ou intoxication » pour ne citer que ces quelques heureux exemples.

Quels sont donc les bons réflexes à adopter dans la cuisine ? « Un bon rangement est primordial pour la sécurité, surtout si vous avez de jeunes enfants », est-il souligné. « Pour éviter les intoxications, pensez à ranger en hauteur les produits ménagers ou à les stocker dans un endroit inaccessible des enfants. Pensez également à revisser les bouchons sécurité et surtout, ne transvasez jamais un produit toxique dans une bouteille d’usage courant ». Voici seulement quelques exemples choisis, mais d’autres sont aussi évoqués comme le rangement et les précautions à prendre avec les objets coupants ainsi que les bons gestes pour éviter les brûlures graves, qui se produisent une fois sur trois dans la cuisine. Sur le même modèle, on passe de la cuisine au salon, aux escaliers ou encore à la salle de bain. Toutes les situations à risque sont passées en revue et chaque fois, l’experte prodigue ses conseils. 

Faites le point sur les gestes qui sauvent à l’intérieur de la maison :

La cuisine est le lieu d’une brûlure grave sur trois. Pour les éviter, tournez les queues de casseroles vers l’intérieur, utilisez plutôt les plaques du fond et faites refroidir les plats brûlants hors de la portée des enfants.

Attitude prévention a également conçu un spot de quelques secondes pour marquer les esprits, à découvrir ici :

Comment protéger les enfants ?

En France, 57% des Accidents de la vie courante (AcVC) touchant les enfants entre 0 et 16 ans surviennent à l’intérieur de la maison, rappelle l’InVS. Si une majorité de ces accidents est heureusement sans conséquence, d’autres en revanche laissent des séquelles, voire même, s’avèrent mortels. Par ailleurs, les AcVC des enfants sont trop souvent considérés comme faisant parti de l’apprentissage de l’autonomie. Pourtant, de simples précautions et quelques rappels de consignes de sécurité aux parents permettent d’éviter bon nombre de ces accidents. Alors, pour éviter tout risque en laissant l’enfant s’épanouir, il existe des solutions :

  • Surveillez votre enfant : il n’a pas conscience des risques qu’il prend. Vous pouvez l’aider à faire des progrès en grandissant et l’accompagner dans sa découverte du monde. Votre enfant doit toujours être sous la surveillance d’un adulte. Il ne faut pas le laisser sous la garde d'un autre enfant.
  • Expliquez les dangers à votre enfant : faites-lui comprendre, de façon claire et adaptée à son âge, les risques qu’il court et la manière de les éviter.
  • Suivez les conseils de professionnels : demandez conseil à votre médecin, à une puéricultrice ou à votre pharmacien pour toute question concernant votre enfant.
  • Ayez les bons réflexes : certains gestes simples peuvent éviter un accident.

* Source : guide de l’INPES

Et pour allier l’utile à l’agréable, il existe même depuis peu un jeu éducatif pour sensibiliser les plus jeunes aux dangers de la vie courante : « Preventodingo ». Le principe pour les enfants à partir de 3 ans ? Associer des cartes qui représentent 24 situations de danger avec 24 règles à suivre. Les enfants commencent par observer et associer les images pour tenter de trouver une paire, puis, les joueurs doivent expliquer le risque et indiquer la bonne attitude à avoir.

Preventodinguo (Editions Cocktail Games - Aritma), 15 €, dans des librairies ou grandes surfaces.

Pour en savoir plus

Creative Commons License

Journaliste susie.bourquin@infirmiers.com @SusieBourquin

Retour au sommaire du dossier Prévention santé