VIDEO

Regard de patient E03 - "Je dois d’abord penser à ma reconstruction"

Le caporal-chef Manuel, blessé lors d’une OPEX au Mali en 2017, poursuit sa reconstruction. Actuellement hospitalisé à l’Hôpital d’Instruction des Armées Percy (à Clamart), il se bat pour remarcher et pour utiliser son bras droit grâce à des prothèses. Suite aux deux premiers volets (1 et 2 à retrouver sur notre site), il évoque son état psychologique et la question du syndrome de stress post-traumatique dans ce troisième épisode.

Si vous ne lisez pas cette vidéo, rendez-vous sur youtube

Syndrome de stress post-traumatique : "je sais que j’ai des soucis à ce niveau-là"

Psychologiquement, c'est un peu compliqué, parce qu'après avoir vécu tout ça, vous savez, il y a ce qu'on appelle dans l'armée le syndrome de stress post-traumatique, confie Le caporal-chef Manuel qui souffre de cauchemars, qui donne des coups dans son sommeil ou continue, deux ans après l’événement, à se voir mourir. Et déjà le reconnaître, c'est faire un énorme pas en avant, se réjouit-il. Et je pense que je suis sur la bonne voie parce que je sais qu’aujourd’hui, je sais que j’ai des soucis à ce niveau-là. Aidé par des psychologues et des psychiatres, le militaire, encore en congé du blessé, pensera à son avenir une fois achevée sa reconstruction.

Si vous avez des sujets à nous proposer afin d'illustrer ce format "Regard de patient", n'hésitez pas à nous contacter par mail : susie.bourquin@infirmiers.com

Creative Commons License

Journaliste susie.bourquin@infirmiers.com @SusieBourquin

Publicité

Commentaires (0)