GRANDS DOSSIERS

Le livret individuel d’urgence

Cet article fait partie du dossier :

Secourisme

    Précédent Suivant

Destiné à donner les informations utiles aux professionnels, il complète heureusement une gamme d’outils individuels de premiers secours.

« Pour le médecin urgentiste de l’équipe de SMUR intervenant auprès d’un patient blessé ou accidenté, que cela soit un adulte ou un enfant, connaître les antécédents médicaux–chirurgicaux ou la maladie chronique du patient, ainsi que les éventuels médicaments qu’il prend quotidiennement est fondamental.

Cela fait gagner un temps précieux pour décider des traitements à mettre rapidement en oeuvre et permet d’éviter toute interaction médicamenteuse éventuellement dangereuse. L’orientation du patient vers un centre spécialisé ainsi que la mise en place d’une relation de confiance avec l’équipe de médecine préhospitalière, s’en trouve également facilitées.

Le livret Infos Santé Secours Routiers rassemble les données sanitaires de toute la famille. C’est un incontestable progrès. Il mérite de trouver sa place sur chacun d’entre nous », nous explique le Dr Jean Louis Chabernaud (Chef du SAMU SMUR de l’Hôpital Antoine Béclère – 92).

C’est aussi vrai pour tout intervenant des services de secours. La difficulté de connaitre ces informations font perdre un temps précieux et font prendre un risque important au patient pour la poursuite de la prise en charge.

Le Livret Infos Santé Secours Routiers est un outil pratique présenté en 3 versions

  • Automobile pour toute la famille
  • Individuelle pour les activités sportives et de loisirs
  • Pédiatrique pour toutes les activités scolaires et péri scolaires

Boite à gants, accoudoir, poche avant du cartable, sac de sport, il doit être facilement accessible.

Édité en format de poche, il est composé de fiches de renseignements traduites dans 4 langues pour un usage hors de nos frontières. L’autocollant qui l’accompagne trouvera parfaitement sa place sur la lunette, le pare brise de votre véhicule, le cadre de votre vélo ou instrument de loisir.
Ou un porte clés qui brillera fièrement entre vos clés ou sur la glissière de votre sac de sport.
Symbole à l’avenir  d’une information URGENCE / SANTE disponible de suite.
Il serait intéressant de réfléchir à l’obligation pour tous les affiliés des fédérations sportives d’en disposer.

C’est en tout cas une une excellente idée à diffuser sans modération.

Le 21 novembre 2010, sur une départementale du Sud Ouest, un cycliste âgé mais entrainé fait un malaise à vélo suivi d’un arrêt cardiaque. Malgré le début rapide des manœuvres de réanimation cardio pulmonaire par une infirmière (également Sapeurs Pompiers) libérale en retour de tournée et l’arrivée rapide des pompiers et du SMUR, le patient décèdera. La gendarmerie et l’ensemble des équipes de secours ont mis 40 minutes pour tenter en vain de donner un nom à la victime. L’autocollant sur le cadre du vélo et un tel support dans sa poche arrière aurait permis au médecin SMUR de mieux connaitre l’historique du patient et à tous son identité.

En complément de cet outil promis à un bel avenir d’auxiliaire de secours, vous pouvez disposer d’autres moyens d’information comme :

  • La tenue à jour du carnet de santé
  • De nombreuses applications sur Iphone et Smartphone sous les mots clés ICE – 112- URGENCE vous permettent de renseigner un certain nombre d’informations médicales pratiques
  • ICE (In Case of Emergency), Aa (Ayudar a) ou ECU (En Cas d’Urgence) dans votre répertoire, placé si possible en favoris permettent de joindre le proche à contacter en cas d’urgence
  • Simplement informer ses proches de son état de santé
  • Des cartes informatiques plates USB contenant des logiciels d’informations médicales ICE auto traduites en 9 langues disponibles sur le marché
  • La plateforme internet SANOIA, gratuite et anonyme permettant à chacun de créer son compte, d’y déposer ses informations importante et de garder sur soi l’adresse du site et un identifiant
  • A travers le monde, la fondation de MédicAlert dispose de la plus grande banque de données patient (histoire, allergie, traitement, hospitalisation) et compte plus de 4 millions d’adhérents dans plus de 50 pays

ATTENTION ! sur la plupart des téléphones mobiles, l’accès aux applications ou contacts ECU nécessitent l’accès au téléphone et donc obligatoirement la connaissance du code PIN, voire du code de déverrouillage.

Creative Commons License
Rédacteur Infirmiers.com
james.iacino@izeos.com

Retour au sommaire du dossier Secourisme

Publicité

Commentaires (4)

infirmier66

Avatar de l'utilisateur

14 commentaires

#4

puce

Pourquoi ne pas insérer une puce en sous cutané à la naissance?
Je plaisante...

Haegen

Avatar de l'utilisateur

17 commentaires

#3

à réfléchir

c'est une bonne idée mais déjà que trouver un livret médical bien rempli est rare alors en un rajouter je suis pas certain que cela apportera un plus.

Quant aux fameux numéros d'urgence, je me vois mal fouiller dans un sac un main, y prendre le portable et téléphoner avec. J'ai un trop mauvais souvenir d'une plainte pour vol suite à 1 PEC sur accident pour me lancer la dedans.

jamesiacino

Avatar de l'utilisateur

16 commentaires

#2

il y a toujours mieux, mais il faut bien commencer

En fait l'ère de l'informatique concernant surtout les infrastructures et services, la problématique reste surtout les patients (personnes seules, les sportifs, automobilistes...) et comment faire en sorte que comme dans de nombreux pays, ils disposent d'une identification médicale rapide.
C'est en ça que le porte clé, la carte USB dans le porte feuille, le bracelet (même sous forme power balance pour les adeptes), l'autocollant sont de bon moyens pour alerter d'une source d'information disponible. Concernant la carte vitale, elle nécessiterait un accès USB (ou quelque chose compatible avec n'importe quel ordi) et un onglet libre URGENCE.
Après et à mon avis, le plus urgent serait de trouver un moyen de rendre obligatoire pour tout licencié sportif d'une fédération de disposer d'un support carte USB obligatoire

Sancho

Avatar de l'utilisateur

183 commentaires

#1

C'est pas faut, mais y a peut etre mieux

A l'air de l'informatique et des lecteurs de carte portatif, je pense que la carte vitale contenant le dossier médical du patient (ATCD / Ttt / ...) est une idée d'avenir...

Encore fait il que la CNIL arrête de se prendre la tête sur le système sécurise ( Les carte bleue sont piratable depuis prés de 10 ans et on arrête pas ou on ne change pas le système ou de puce.

Alors pour la carte vitale contenant le dossier med. qui est a mon avis l'avenir, il faut réfléchir et se lancer.