CADRE

Le cadre de nuit, unique représentant de l’institution

Cet article fait partie du dossier:

Compétences infirmières

    Précédent Suivant

Les mémoires de fin d’études en IFCS sont très représentatifs des changements profonds qui peuvent s’opérer lors du passage du statut de soignant à celui de cadre. Nous vous présentons aujourd’hui celui de Jamila, qui a fait l’essentiel de sa carrière de infirmière en poste de nuit, pour une description argumentée de son ressenti tout au long du processus de transformation en cadre de santé.

cadre de santé dossier

Construire une nouvelle identité et se sentir légitime... pas gagné !

Mon parcours professionnel, essentiellement de nuit, a été motivé par la proximité avec le patient, l’autonomie dans le travail ou encore la grande solidarité des professionnels de nuit donnant le sentiment d’appartenir à une seule famille. Les treize années d’exercice nocturne ont aussi montré des dichotomies entre les équipes de jour et celles de la nuit résultant souvent d’un manque de communication mais surtout d’une méconnaissance du travail des uns et des autres, de même qu’un sentiment de manque de reconnaissance des agents de nuit. La politique au sein de notre institution imposait pour tout futur cadre de santé un passage de nuit en tant que faisant fonction de cadre avant la concrétisation de son projet professionnel.

Cadre de santé, Master 1 Management et santéifcsjb@gmail.com

Retour au sommaire du dossier Compétences infirmières

Publicité

Commentaires (0)