CADRE

La logistique clé de voûte de la simulation de masse

Cet article fait partie du dossier :

Formation en ifsi

La logistique est un élément clé dans le domaine des secours en situation de catastrophe. La simulation de masse n’échappe pas à cet élément incontournable et les auteurs de cet article proposent un retour sur la prise en compte de cet aspect logistique basé sur l’expérience d’un exercice « catastrophe » mené en collaboration entre l’Institut de Formation (IFSI) d’Annecy et le Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Haute Savoie (SDIS 74).

IFSI Chambéry simulation catastrophe

La logistique est un élément clé dans le domaine des secours en situation de catastrophe

En France, bon nombre d’Institut de Formation de Soins Infirmiers (IFSI) collaborent chaque année avec les Service d’Incendie et de Secours (SDIS) dans le cadre de différents exercices et stages. Cependant, ce projet d’exercice de simulation de catastrophe qui a été soumis à l’équipe pédagogique de l’IFSI a, dans un premier temps, surpris et suscité des interrogations. Quelle place serait donnée aux étudiants ? Dans quelles unités d’enseignements intégrer ce projet ? Quelles compétences seraient ciblées ?

Rassurés sur le fait que les étudiants ne joueraient pas seulement les rôles de victimes, mais également d'acteurs du projet, en lien avec plusieurs unités d’enseignement et compétences infirmières, l’ensemble de l’équipe pédagogique a soutenu unanimement « cata 2013».

Des étudiants proposent et organisent la logistique

Ce type de simulation impose aux institutions une gestion matérielle, pédagogique et humaine qui vise à soutenir tous les acteurs participant à ce type d’événement. C’est ainsi que le groupe logistique a pris corps. Dans l’art militaire la logistique se définit comme l’organisation théorique de la disposition, du transport et du ravitaillement des troupes. La logistique dans la simulation de masse est une des clés de la réussite de ce type d’exercice. Elle détermine toutes les opérations de circulation et de consommation de matériels et consommables. Pour faire un parallèle avec le monde du travail en structure de soins, la logistique est également une préoccupation omniprésente dans l’activité des cadres en service mais également des infirmier(e)s (anticipation et gestion des médicaments, du matériel, des repas...). C’est ainsi qu’un groupe de 30 étudiants en soins infirmiers avait pour mission de réfléchir, proposer et organiser la logistique pour 97 étudiants et une quinzaine d’encadrants sur une durée de trente-six heures.

L'identification de cinq champs logistiques distincts

Le préalable à ce type d’exercice, particulièrement en matière de logistique, était de permettre aux étudiants d’avoir une représentation de l’exercice lui-même : de quoi parlons-nous vraiment quand nous évoquons un exercice de simulation de catastrophe ? Cette représentation s’est construite au fil de différents cours magistraux, audio-vidéos cours et travaux dirigés. A l’issue d’un brainstorming, le groupe logistique, encadré par un cadre formateur et un officier de sapeurs-pompiers, a pu définir les différents champs qu’impliquait la mise en œuvre d’un tel exercice ; l’objectif étant de permettre au groupe de bénéficier d’une autonomie complète durant tout l’exercice de simulation. Cinq thématiques, que sont le transport, l'alimentation, la santé et l'hygiène, le logement ou le matériel pédagogique et de communication, ont émergé de cet échange. La logistique concernant les ressources humaines fut gérée par un autre groupe.

Logistiques de transport et alimentaire

simuation catastrophe ifsi chamberyCompte tenu de l’éloignement géographique et hors du territoire national du site d’exercice, la solution retenue fut d’affréter deux bus d’un transporteur privé à partir de lieux de regroupement distincts. En cas de difficulté et nécessité d’un retour sur le territoire national en urgence pour motif personnel, un véhicule de service de l’IFSI pouvait être réquisitionné afin d’acheminer les étudiants vers un P.R.E. (Point de Regroupement des Etudiants) sur un centre de secours proche de la frontière Franco-Suisse. Le transport du matériel fut quant à lui assuré par un véhicule de transport du S.D.I.S. 74. Ce dernier élément fut organisé par les encadrants compte tenu de l’indisponibilité des étudiants. Pour améliorer l’ordinaire alimentaire, composé principalement de rations de combat, le groupe a mis en place un service alimentaire 24 heures sur 24. Ce dernier a permis la distribution de boissons et d'alimentation diverse préparés en amont par les étudiants de la promotion et ce, quelle que soit l’heure (de jour comme de nuit), afin de coller au mieux aux contraintes en lien avec la conception de l’exercice

Logistiques de santé et d'hygiène

La direction de l’exercice (DIREX) a organisé la présence d’une logistique sanitaire composée d’un médecin et d’un infirmier de sapeurs-pompiers avec comme vecteurs de transport une ambulance et un véhicule médicalisé. Une psychologue experte était présente sur le site de l’exercice dans le cadre d’une observation universitaire. A la demande de la DIREX elle avait, en outre, pour mission de conseiller la DIREX IFSI sur des problématiques de fonctionnement, mettre en place des mesures de soutien psychologique en cas de difficultés des étudiants. L’indispensable mallette de premiers soins de l'IFSI complétait le dispositif pour répondre à « la bobologie ». Quant à l’hygiène, elle était un paramètre indispensable à prendre en compte en raison de la cohabitation de plus d’une centaine de personnes. Le matériel prévu concernait l’hygiène des mains, des locaux, de la vaisselle, le tri et l’évacuation des déchets. A noter que des structures sanitaires collectives étaient présentes dans les locaux d’hébergement.

Le matériel pédagogique, la communication et l'hébergement

simuation catastrophe ifsi chamberyLa quantité de matériel nécessaire pour la crédibilité des scénarii devait permettre de répondre à un panel conséquent de mise en situations complexes pour certaines, au matériel de grimage et à divers accessoires nécessaires aux jeux de rôles. Tout cela représentait un volume important à acheminer et à gérer. Il fallut en outre compléter le matériel par des moyens de communication adaptés (talkie walkies, ordinateurs portables, téléphones portables de service…). Pour ce faire, le groupe logistique a dû recenser les besoins en matériel spécifique pour chaque groupe, comme le prêt de matériel de radio communication par une Organisation Non Gouvernementale. Une reconnaissance des lieux de l’exercice par les membres de la DIREX a permis une nécessaire anticipation pour assurer une répartition logique et ergonomique sur le site de l’exercice : zone de repos, de détente, de repas, de stockage du matériel, de travail pour chaque groupe, de maquillage et de plastrons. Enfin, les membres du groupe logistique ont établi un dépliant à l’usage des étudiants de la promotion rappelant les règles de vie sur le site, le tri des déchets et l’inventaire du paquetage individuel. A l’arrivée sur site, le groupe logistique avait la charge d’assurer l’aménagement des lieux communs ainsi qu’à l’issue de l’exercice, le rangement et la remise en état des locaux avec la participation de l’ensemble des étudiants de la promotion.

Pour conclure

Cet exercice a nécessité une organisation rigoureuse et une collaboration entre deux services publics. L’anticipation nécessaire de cette organisation logistique n’a pas toujours été évidente compte tenu de la divulgation tardive du lieu de l’exercice. L’intégration des étudiants comme acteurs dans le montage de ce projet a très probablement contribué à l’atteinte des objectifs fixés, notamment par l’investissement et l’adhésion de tous, renforçant la dynamique et l’ambiance au sein de la promotion. Les apprentissages réalisés ont porté sur différents champs : la clinique, l’impact psychologique d’une situation de catastrophe, la conduite de projet, la gestion et dynamique d’équipe, la gestion de matériel, la transversalité intergroupes et interservices. Cette expérience fut très enrichissante tant pour les étudiants que pour les formateurs.

Cadre de Santé, formateur IFSI Annecy vihitsague@ch-annecy.fr

Cadre de santé, formateur IFSI Annecy lthuez@ch-annecy.fr

Jean-Claude CORDEAU infirmier en chef SSSM SDIS 74 cordeaujc@sdis74.fr

Capitaine Jean Paul BOSLAND Officier, SDIS 74 boslandjp@sdis74.fr

Crédits photo : Promotion Bahia 2010-2013 IFSI Annecy

Cet article fait suite aux cinq précédents sujets dédiés à cette expérience de simulation de masse menée par l'IFSI d'Annecy :

Retour au sommaire du dossier Formation en ifsi

Publicité

Commentaires (0)