MODES D'EXERCICE

Belgique – Un site Internet éducatif sur les pathologies cardiovasculaires

Cet article fait partie du dossier :

Exercice international

    Précédent Suivant

www.educationcoeur.be est un site éducatif développé par le Département cardiovasculaire des Cliniques universitaires Saint-Luc, à Bruxelles. L'objectif : apporter aux patients et aux professionnels de santé des informations exhaustives dans le domaine cardiovasculaire, tant en matière de prévention que lors d'une hospitalisation.


site educatif education coeur belgePour Philippe Delrez, infirmier au sein du service de pathologies cardiovasculaires intensives des Cliniques universitaires Saint-Luc, à Bruxelles1 « informer et éduquer un patient atteint d’une maladie cardiovasculaire est important car cela réduit l’incidence d’une récidive d’un syndrome coronarien aigu, limite les taux de mortalité et de morbidité, diminue la fréquence et la durée d’une ré-hospitalisation ainsi que le niveau d’anxiété et de stress du patient et des membres de sa famille. De plus, comme les sources d’information se multiplient sur la toile sans que la fiabilité des données ne soit toujours garantie, il était important de proposer un site web dédié ».

L'objectif du réseau éducatif www.educationcoeur.be auquel l’ensemble du personnel du Département cardiovasculaire des Cliniques universitaires Saint-Luc a collaboré est donc double : informer le patient en lui apportant, ainsi qu’à son entourage, une information claire et précise, afin de le préparer au mieux à sa prise en charge cardiologique ou à une intervention chirurgicale mais aussi renforcer la collaboration entre le milieu hospitalier et extra-hospitalier.

Philippe Delrez le souligne, « au cours de la dernière décennie, l'anxiété, la dépression et par conséquent une moindre qualité de vie ont été reconnues comme une complication suite à un événement cardiaque aigu tel qu’un infarctus du myocarde ou un pontage coronarien. Cela a également été corrélé avec une morbidité et une mortalité accrues dans les 6 à 18 mois après un infarctus. Une étude réalisée chez 170 patients répartis dans deux centres de réadaptation cardiaque, l’un en Belgique, et l’autre en France, entre octobre 2007 et février 2009, a montré que les patients suivant un programme de réadaptation cardiaque prévenaient ainsi les risques dépressifs après la réadaptation et amélioraient leur qualité de vie ».

Dans cet esprit, depuis janvier 2006, le Centre de réadaptation cardiaque des Cliniques universitaires Saint-Luc a mis sur pied des séminaires d’information destinés aux patients fréquentant le Centre. Grâce au soutien de la Fondation Saint-Luc et l’Institut Supérieur d’Enseignement Infirmier (ISEI), les thèmes suivants ont été sélectionnés par les patients eux-mêmes et ont pu voir le jour :les facteurs de risque et la prévention cardiovasculaire ; l'adhésion au traitement...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)