MODES D'EXERCICE

A Cullera, les patients s'en remettent à Paula "la enfermera"

Cet article fait partie du dossier :

Exercice international

    Précédent Suivant

Le centre de santé (secours et consultation) dans lequel exerce Paula, jeune infirmière de 21 ans, est situé dans le jardin Oasis juste devant la plage la plus fréquentée de Cullera, station balnéaire très familiale à moins de 50 kilomètres de Valence. C'est la saison estivale et les patients préfèrent souvent s'adresser au médecin de garde qu'au petit hôpital situé, lui, à quelques kilomètres de là, dans le centre de la vieille ville...

centre de santé Cullera Espagne

A Cullera, en Espagne, les patients préfèrent s'en remettre à l'équipe soignante du centre de santé.

En poussant la porte d'entrée, on reçoit de plein fouet l'air conditionné qui fonctionne à plein régime. On a froid quand on s'assoit pour attendre son tour sur les bancs, alors que la température extérieure oscille entre 30 et 40 degrés durant cet été 2016.

Une grande salle d'attente dessert le bureau de consultation du médecin généraliste, porte fermée, et un comptoir derrière lequel se tiennent deux secrétaires. D'autres salles réservées aux soins, portes ouvertes, sont vides pour l'instant. Tout est rigoureusement propre et blanc.

J'ai une salle dédiée aux soins avec du matériel neuf.

cullera centre de santé en Espagne

Paula, 21 ans, infirmière à Cullera

Paula, vêtue d'une sage blouse blanche par dessus sa robe d'été, assure pendant toute la saison les soins que le médecin prescrit à l'issue de ses consultations.

Elle est ravissante. C'est le profil parfait de l'espagnole fraîche et pétillante : des yeux sombres, directs et profonds, des cheveux noirs et raides coiffés en queue de cheval bien nette, un sourire étincelant.cullera centre de santé en EspagneJ 'ai 21 ans et je viens de terminer mon cursus en mai à l'école d'infirmières d'Alzira. Nous étions 65 élèves dont 20 garçons ! Après une prépa de deux ans de 2010 en 2012 dans la section baccalauréat « carrières de la santé », j'ai été sélectionnée en passant l'examen PAU ("Prueba y Acceso à la Universidad") en 2012 à l'age de 18 ans, indispensable pour entrer dans l'école qui prépare au diplôme « modulo de enfermera o tecnico de rayos » d'Alzira. J'ai toujours voulu être infirmière, c'était clair pour moi. Je voulais aider les gens, travailler auprès d'eux. Mon parcours a été une ligne droite et sans détour. Je suis très heureuse d'avoir été engagée ici pour mon premier job. C'est très varié entre les chutes, les coupures, les entorses, les crises d'asthme, les bronchites. Je peux faire des pansements, des soins de nettoyage de plaies, des surveillances de tension, des aérosols à préparer et surveiller. J'aime croire que je participe au rétablissement des patients légers qui consultent. L'ambiance est décontractée, le médecin jeune et sympa. J'ai une salle dédiée aux soins avec du matériel neuf. Les patients plus sérieux sont envoyés à l'hôpital en ambulance médicalisée.

J'ai toute ma vie devant moi, j'en ferai une chose bien...

« A 40 heures par mois, je gagne 2000 euros »

Le centre étant très fréquenté, l'attente est assez longue. Le médecin appelle les patients en fonction de leur heure d'arrivée avec leur fiche d'entrée remplie par les secrétaires. Le travail ne manque pas et le rythme est soutenu.

Je travaille 35 heures par semaine, plus des gardes à l'hôpital local du centre ville. Ce qui fait 40 heures au total. Je gagne 2000 euros par mois.

Il y a trois ans, la retraite était encore à 60 ans, mais désormais l'âge de départ est fixée à 65 ans.

C'est comme ça , je n 'y pense pas. Moi ce que je veux, c'est préparer plus tard une spécialité : la chirurgie et le bloc opératoire. J'attends un peu pour avoir une expérience généraliste et je me lancerai dans des études pour cela.

Paula ne manque pas d'énergie et s'affaire en préparant l'aérosol d'une patiente asthmatique. Comment voit-elle son avenir ?

J'ai un fiancé qui est encore étudiant en ingénierie mécanique et il me soutient dans mon travail et mes ambitions. Et j'ai toute ma vie devant moi, j'en ferai une chose bien...

J'ai toujours voulu être infirmière, (...) je voulais aider les gens, travailler auprès d'eux.

Creative Commons License

merienne@aliceadsl.fr

Retour au sommaire du dossier Exercice international

Publicité

Commentaires (0)