MODES D'EXERCICE

Elodie, une infirmière française au Québec

Cet article fait partie du dossier :

Blogs infirmiers

    Précédent Suivant

Flo & Yo, en plein préparatifs pour leur départ en Amérique du Sud, ont fait la connaissance de Charles-Antoine et Elodie, deux infirmiers partis tenter leur chance au Québec.

2 corses au Québec

Elodie, 2corsesauquebec.com - Elodie a tenté l'aventure infirmière au Québec.

Dans la rubrique Soignants Nomades, nous vous présentons Elodie et Charles-Antoine. Ils sont tous les deux infirmiers et, depuis 2014, ils ont décidé de tenter l’aventure au Québec. Originaires de Corse, ils racontent leur quotidien dans le blog 2 Corses au Québec grâce auquel nous les avons connu. Dans cette interview, Elodie partage son expérience d’infirmière française au Québec : comment s’y installer, quelles sont les démarches à faire, comment est la vie sur place… Grâce à cet article, vous serez vous aussi prêt à partir travailler en tant qu’infirmière au Québec !

S’expatrier au Québec

Flo & Yo - Si j’ai bien compris Elodie, Charles-Antoine et toi, vous avez quitté la Corse pour venir vivre au Québec. Pourquoi ce choix ? Comment ça s’est passé ?Elodie - C’est lors d’un voyage au Québec avec notre promotion, durant notre dernière année d’étude en soins infirmiers, que l’idée de partir s’installer ici nous est venue. Il faut dire qu’après avoir toujours vécu en Corse, on avait envie d’autre chose. On s’est dit que si on ne le...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

mickaelm

Avatar de l'utilisateur

141 commentaires

#1

mais

- 4 semaines de congé par an pendant 25 ans
- les cegeps et les universités sont payantes (un jour on a des enfants ;) )
- la cotisation syndicale est obligatoire
- la cotisation à l'ordre aussi
- pour avoir un rdv médicale rapide faut croire aux miracles
- il existe aussi (et c'est la grande majorité) des infirmiers DEC

cela reste une aventure très enrichissante, mais attention à ne pas se tromper : ce n'est pas mieux, c'est juste différent, avec peut être un petit côté pompeux de "l'élite infirmière québécoise" (maitrise, doctorat) qui pense pouvoir éclairer le monde entier de leur savoir ....des américains quoi...;)