MODES D'EXERCICE

Portrait – Yohan : sportif, soignant et globe-trotteur

Cet article fait partie du dossier :

Exercice international

    Précédent Suivant

Vous connaissez déjà Flo et Yo au travers de leur association « Care Conception Through the World » et des articles qu'ils publient régulièrement sur Infirmiers.com. La communauté s'intéresse aujourd'hui plus particulièrement à Yohan qui fera son entrée en Ifsi en septembre 2012 avant d'entamer son tour du monde des soins. Rencontre avec un futur « nurse-trotter »...

Portrait – Yohan : sportif, soignant et globe-trotteurDès septembre prochain, Yohan intégrera un Institut de formation en soins infirmiers afin de devenir infirmier. Âgé de 31 ans, cet aide-soignant a des rêves plein la tête. Au-delà de l'envie d'exercer en tant qu'infirmier, il souhaite également partir à la conquête du monde ; un défi qu'il compte bien relever dans trois ans une fois diplômé. Mais avant de penser à « l'aventure de toute une vie », Yo doit pour l'heure se concentrer sur ses études. Ainsi, il va devoir faire face à un double challenge : obtenir son Diplôme d'Etat d'Infirmier tout en préparant son voyage. Pour l'y aider, il peut compter sur Florence, sa femme, également étudiante en troisième année de Manipulatrice en Électroradiologie Médicale.

Derrière le sportif se cachait un soignant

Au départ, rien, ou presque, ne destinait Yohan au métier d'infirmier. Il a en effet débuté sa carrière en tant que sportif de haut niveau. Il fait remarquer que « le sport en compétition n'est pas une sinécure car hormis les qualités physiques que le sport de haut niveau demande, il faut aussi d'énormes, voire plus de qualités mentales, ce que je n'avais pas. J'ai eu beaucoup de mal à supporter la pression du public et de mes entraîneurs. Je n'étais bon dans ce sport que lorsque j'y prenais du plaisir, ce qui n'était plus le cas. Alors quand il faut s’entraîner deux fois par jour, cinq jours sur sept, être en déplacement tous les week-ends aux quatre coins de la France, ne pas avoir, ou du moins très peu de vacances, subir des attaques physiques violentes qui au fil du temps engendrent divers problèmes (j'ai des douleurs chroniques aux coudes et j'ai été opéré d'une ligamentoplastie à chaque genou), je dois avouer que mon engouement pour le sport de haut niveau s'est vite amoindri ».

« J'ai su très tôt que je voulais faire ce métier. Dés les premiers mois de ma prise de poste en tant qu'aide-soignant à vrai dire »Se pose alors la question de la réorientation. En faisant un bilan de compétences, Yohan se découvre de réelles qualités d'écoute et d'empathie qui vont de pair avec le métier d'aide-soignant. Son choix n'est pas tout à fait dû au hasard puisque sa mère est elle aussi-aide-soignante. Il entame donc ses révisions, passe le concours et est...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)