MODES D'EXERCICE

A la rencontre des infirmières indiennes de Kolkata

Cet article fait partie du dossier :

Exercice international

    Précédent Suivant

Marie-Josèphe est allée à la rencontre des infirmières indiennes de Kolkata pour découvrir leur quotidien, leurs conditions de travail et perspectives professionnelles. Elle nous décrit la fonction de « sister in charge » en Inde. Témoignage.

infirmières indiennes kolkata

En Inde, les infirmières, ou plutôt « sisters in charge », ont douze patients en charge, un seul repos par semaine et vingt un jours de vacances par an, pour un salaire mensuel de 214,53 €.

Aller à la rencontre de nos consœurs dans les services des hôpitaux publics indiens est un véritable casse tête kafkaïen. Les démarches administratives, très stratifiées, m'ont menée auprès de la direction générale de la santé de Kolkata, département « nursing ». Son directeur, M. Vasjawj m'a reçue cinq minutes dans son imposant bureau de Salt Lake, quartier administratif, paisible et ombragé de Kolkata à une heure en taxi de l'effervescence indienne de cette ville de 4 399 819 habitants et de 16 millions, en comptant son agglomération. Après la lecture de ma demande écrite par la directrice des soins infirmiers, il a statué par un « yes » tandis que son secrétaire lui tournait les pages à signer.

Par courtoisie très British, il m'a fait appeler un taxi. J'ai pu débouler devant l'hôpital où les deux « super intendent » nurses m'attendaient, laisser passer dûment signé et tamponné en main ! Ces deux femmes, surveillantes parlant parfaitement l'anglais, m'attendaient pour me présenter le service de neurologie d'un des plus grands hôpitaux de la ville : le SSKM Hospital West Bengal à Calcutta. Une énorme enclave ceinturée d'une barrière métallique à deux pas du Victoria Mémorial et de la fameuse Église anglicane Saint Paul.

Bâtiments, allées, travaux, des femmes, des enfants, des familles vacant à travers le dédale des panneaux qui dirigent vers les lieux et bureaux de consultations spécialisées. Direction le Banguir institute of neurology. Aller à la rencontre de nos consœurs dans les services des hôpitaux publics indiens est un véritable casse tête kafkaïen. Banguir institute of neurologyL'école en soins infirmiers est au de rez-de-chaussée du bâtiment. La formation des « sisters in...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)